Occlusion intestinale [ Niveau Expert ]

occlusion intestinale [ Niveau Expert ]

Expert > occlusion intestinale

  • \Contexte : L'occlusion intestinale est courante chez les patients atteints de cancers gynécologique et gastro-intestinal avancés. La prise en charge de ces patients est difficile en raison de leur mauvaise mobilité et fonction (indice de performance), l'absence d'autre option de chimiothérapie et la mortalité et morbidité élevées associées à la chirurgie palliative. Il existe de fortes variations en pratique clinique en ce qui concerne la chirurgie chez ces patients, entre différents pays, unités oncologiques gynécologiques et hôpitaux, ainsi que les schémas de prescription par les oncologues qui prennent souvent en charge ces patients. Il est donc nécessaire de recueillir toutes les informations dont nous disposons actuellement et de les analyser (avec les résultats de soins palliatifs appropriés) pour déterminer si la chirurgie est bénéfique et quel type de recherche complémentaire est nécessaire.\

  • Source : cochrane.org

Corticostéroïdes pour la résolution de l'occlusion intestinale maligne en cas de cancer gynécologique et gastro-intestinal avancé

  • Les corticostéroïdes pourraient réduire l'occlusion intestinale chez les personnes atteintes de cancer gastro-intestinal ou ovarien avancé. L'occlusion intestinale maligne est relativement courante chez les personnes atteintes de cancer gastro-intestinal (de l'intestin) ou de cancer de l'ovaire. Cela peut entraîner de la douleur, des vomissements, des nausées ou une constipation totale. Les corticostéroïdes pourraient diminuer l'inflammation et ainsi réduire l'occlusion, en particulier si le patient ne peut pas être opéré. La revue a mis en évidence que les corticostéroïdes pourraient réduire l'occlusion intestinale chez les personnes atteintes de ce type de cancers, avec peu d'effets indésirables. Le traitement ne semble pas compromettre les taux de survie par rapport au placebo.

  • Source : cochrane.org

Tachosil : nouvelles recommandations d'utilisation visant à limiter le risque d'occlusion intestinale - Lettre aux professionnels de santé

  • En effet, des cas d adhérences aux tissus gastro-intestinaux entraînant une occlusion gastro-intestinale ont été rapportés suite à l utilisation de cette spécialité dans le cadre de chirurgies abdominales réalisées à proximité de l intestin.nAussi, afin d éviter toute adhérence tissulaire indésirable, il est recommandé de vérifier que les tissus environnants soient correctement nettoyés de tout résidu sanguin avant l'application de TachoSil. Les modalités d application de cette spécialité sont par ailleurs décrites dans le résumé des caractéristiques du produit...

  • Source : ansm.sante.fr

Chirurgie palliative contre prise en charge médicale pour l'occlusion intestinale dans le cancer de l'ovaire

  • Le cancer de l'ovaire est le sixième cancer le plus fréquent chez les femmes et il est généralement diagnostiqué alors que la maladie est à un stade avancé. L'occlusion intestinale est une manifestation courante du cancer de l'ovaire avancé ou récidivant. Les patientes présentant une occlusion intestinale sont généralement en mauvaise santé et leur espérance de vie est limitée. Dès lors, maintenir la qualité de vie grâce à un contrôle efficace des symptômes constitue le principal objectif de la prise en charge de l'occlusion intestinale.

  • Source : cochrane.org

L'occlusion intestinale chez le patient atteint de cancer

  • manifestations cliniques, évaluation, modalités thérapeutiques (intervention chirurgicale, intubation nasogastrique - gastrostomie percutanée de décompression, prothèse endoluminale, traitement symptomatique médical), alimentation et hydratation

  • Source : fmoq.org