Neutropenie febrile [ Niveau Expert ]

neutropenie febrile [ Niveau Expert ]

Expert > neutropenie febrile

  • \Évaluer la sécurité d'emploi et l'efficacité de l'ajout de facteurs de stimulation des colonies de granulocytes (FSC-G) ou de facteurs de stimulation des colonies de granulocytes-macrophages (FSC-GM) à la chimiothérapie myélosuppressive chez les enfants atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) dans l'optique de prévenir le développement de la neutropénie fébrile. Évaluation du nombre d'épisodes de neutropénie fébrile, du délai jusqu'au rétablissement de la numération des polynucléaires neutrophiles, de l'incidence et de la durée d'hospitalisation, du nombre d'épisodes de maladies infectieuses, de l'incidence et de la durée des retards de traitement, des effets secondaires (syndrome pseudo-grippal, douleurs osseuses et réactions allergiques), des rechutes et de la mortalité globale (décès).\

  • Source : cochrane.org

Prise en charge de la neutropénie fébrile

  • Malgré les progrès réalisés dans sa prévention et son traitement, la neutropénie fébrile reste une complication sérieuse et fréquente de la chimiothérapie anticancéreuse. Son pronostic dépend directement de la qualité de la prise en charge initiale. Les priorités pour l urgentiste sont l évaluation et le soutien des fonctions vitales, la recherche méticuleuse du foyer infectieux et une antibiothérapie empirique à large spectre administrée impérativement dans la première heure. Le choix de l antibiotique et la décision d hospitalisation sont guidés par les critères (MASCC) de la Multinational association for supportive care in cancer.

  • Source : revmed.ch

Prise en charge de la neutropénie fébrile chez le patient cancéreux

  • Les cancers sont de plus en plus fréquents et leursntraitements de plus en plus agressifs. En conséquence, médecinsngénéralistes, urgentistes, hématologues et oncologues sentrouvent régulièrement confrontés à un effet secondaire sévèrendes traitements cytotoxiques, la neutropénie fébrile (NF). LanNF est une complication gravissime de la chimiothérapie, carnelle peut être rapidement mortelle et provoque un arrêt temporaire,nvoire définitif, des traitements. Dans cet article, nousnrésumons les dernières recommandations quant à la prise enncharge thérapeutique des patients présentant une NF sousntraitements anti-cancéreux.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Bêta-lactamines antipseudomonas dans le traitement empirique initial de la neutropénie fébrile : comparaison de différentes bêta-lactamines

  • Contexte : Plusieurs bêta-lactamines sont recommandées en monothérapie dans le traitement de la neutropénie fébrile.nObjectifs : Comparer l'efficacité de différentes bêta-lactamines antipseudomonas en monothérapie dans le traitement de la neutropénie fébrile. Comparer le développement de résistance bactérienne et de surinfections bactériennes et fongiques pendant ou après l'administration des différentes bêta-lactamines.

  • Source : cochrane.org

Prophylaxie primaire au moyen de facteurs de stimulation de colonies pour la prévention de la neutropénie fébrile induite par la chimiothérapie chez les patientes atteintes d'un cancer du sein

  • Objectifs Évaluer l'effet des facteurs de stimulation des colonies (FSC) administrés à titre prophylactique pour réduire l'incidence et la durée des NF, et la mortalité toutes causes et liée aux infections au cours de la chimiothérapie chez les patientes atteintes d'un cancer du sein.

  • Source : cochrane.org

Neutropénie fébrile - cas clinique - DESC de Cancérologie, Module optionnel d'Hématologie

  • Mme X, 45 ans, est hospitalisée à l'USI du centre pour une cure d'induction de LAM2. Elle est en isolement protecteur. A J 10, elle présente un syndrome fébrile à 38,6°C. L'examen clinique est normale et, en dehors d'une asthénie, les plaintes fonctionnelles sont nulles.

  • Source : medecine-pharmacie.univ-rouen.fr

Antibiotique anti-Gram positif supplémentaire dans le traitement des patients cancéreux atteints de neutropénie fébrile

  • Au cours de ces dernière décennies, le schéma infectieux des patients cancéreux et neutropéniques est devenu principalement lié aux infections à Gram positif. Certaines de ces bactéries à Gram positif sont de plus en plus résistantes aux bêta-lactamines et exigent une antibiothérapie spécifique.

  • Source : cochrane.org

Neutropénie fébrile post chimiothérapie

  • Définitions et généralités, tri IAO, évaluation de la nécessité d'admission d'une neutropénie fébrile, prise en charge ... avec signes de sévérité...et sans signes de sévérité

  • Source : urgences-serveur.fr

Neutropénie fébrile post-chimiothérapie

  • définitions et généralités, tri IAO, évaluation de la nécessité, prise en charge d'une neutropénie fébrile avec et sans signes signes de sévérité, bibliographie

  • Source : urgences-serveur.fr

Prophylaxie de la neutropénie fébrile

  • généralités, choc initial, absence de choc, réévaluation 72 h, facteurs pronostiques, diététique, glossaire

  • Source : oncologik.fr