Naevus sebace de jadassohn [ Publications ]

naevus sebace de jadassohn [ Publications ]

Publications > naevus sebace de jadassohn

  • L'analyse de 62 cas de naevus sébacé de Jadassohn et la revue de la littérature permettent de dégager le caractère clinique et le potentiel évolutif de cette tumeur bénigne. Le développement anormal des glandes sébacées associé à une hyperplasie papillomateuse épidermique et l'ectopie des glandes apocrines, sont présents dans la majorité des cas. De localisation quasi exclusive au niveau du cuir chevelu, au visage et au cou, le naevus sébacé de Jadassohn est présent à la naissance sous forme de plages finement granitées et orangées. Il devient peu à peu kératosique voire verruqueux, micronodulaire ou franchement mûriforme, jaunâtre ou grisâtre. En règle glabre et inesthétique, il peut être le siège d'une folliculite ou d'un abcès, d'un syringocystadénome et surtout évoluer à long terme vers un épithélioma baso-cellulaire justifiant son exérèse systématique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov