Naevus bleu [ Publications ]

naevus bleu [ Publications ]

Publications > naevus bleu

  • Introduction. Des céphalées en regard d'un naevus bleu du cuir chevelu peuvent révéler des lésions mélaniques intracrâniennes. Observation. Un homme de 25 ans, de peau blanche. était hospitalisé pour une première crise d'épilepsie généralisée tonico-clonique. Des céphalées fronto-temporales droites intermittentes étaient apparues depuis six mois, en regard d'une lésion cutanée pigmentaire bleutée congénitale de topographie frontale. L'examen neurologique trouvait une ophtalmoplégie droite congénitale héréditaire. L'imagerie cérébrale par résonance magnétique montrait une tumeur rolandique et une infiltration lepto-méningée à droite. La biopsie cutanée confirmait un naevus bleu bénin. Le malade était opéré d'un mélanocytome méningé rolandique avec présence d'une mélanose lepto-méningée diffuse à droite. Discussion. L'apparition de céphalées pigmentaires (en regard du naevus) doit faire pratiquer une imagerie cérébrale par résonance magnétique à la recherche d'une tumeur mélanique ou d'une mélanose lepto-méningée à potentiel de dégénérescence élevé, témoins d'un vaste hamartome neuro-ectodermique. Le mélanocytome méningé est une tumeur mélanique rare, spinale ou intracérébrale bénigne.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Naevus bleu malin: étude anatomo-clinique avec quantification des organisateurs nucléolaires argyrophiles (AgNOR): à propos de 7 cas.

  • Introduction. Le naevus bleu malin est une tumeur exceptionnelle. Les organisateurs nucléolaires argyrophiles (AgNORs), marqueurs de l'activité transcriptionnelle de la cellule, ont un intérêt diagnostique et pronostique dans de nombreuses tumeurs notamment après standardisation de la mesure de la surface moyenne des AgNORs sur un cytomètre en image. Malades et méthodes. Nous rapportons une étude rétrospective de 7 cas de naevus bleu malin diagnostiqués entre 1974 et 1999. Nous avons réalisé la mesure comparative des AgNORs dans les 7 cas de naevus bleu malin, 10 cas de naevus bleus communs, 10 cas de naevus bleus cellulaires et 10 cas de mélanomes. Résultats. La localisation préférentielle du naevus bleu malin était le cuir chevelu. La tumeur était le plus souvent nodulaire, bleutée, d'environ 2,5 cm de taille moyenne. Il n'existait pas de critère anatomopathologique isolé permettant de poser le diagnostic de naevus bleu malin de façon formelle. Il existait une différence significative d'expression des AgNORs entre les naevus bleus communs et les naevus bleus malins (p

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Naevus bleu congénital géant. A propos d'un cas.

  • Nous décrivons un cas de nævus bleu géant cervico-occipital, congénital, non invasif, associé à une nævomatose cutanée. Le traitement a consisté en une exérèse de la lésion principale avec reconstruction plastique différée. L'aspect histologique de la lésion principale était celui d'un nævus bleu cellulaire infiltrant. 11 cas de lésions géantes du scalp ont été recensées dans la littérature. Il s'agit toujours de lésions congénitales, avec des présentations cliniques et histologiques polymorphes. Les formes cellulaires se caractérisent par un potentiel invasif local, qui peut être postnatal ou plus tardif, qui impose une exérèse chirurgicale précoce.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Naevus bleu papuleux en plaque.

  • Introduction. La rareté de certaines présentations cliniques justifie leur publication , elles peuvent en effet être génératrices d'erreurs de diagnostic. Observation. C'est celle d'un garçon de 6 ans, chez lequel s'était développée lentement une plaque de papules bleues, de 1,5 x 4 cm, à la face interne du pied gauche. L'extension progressive et la disposition linéaire des papules plantaires pouvaient faire craindre un mélanome. L'examen histologique de 2 biopsies avait toutefois montré qu'il s'agissait de naevus bleus. Discussion. Seulement une douzaine de cas de tels naevus bleus papuleux en plaque ont été décrits. Histologiquement on y trouve la même diversité cellulaire que dans les naevus bleus ordinaires. Dans tous les cas rapportés l'évolution a été bénigne et la décision d'abstention thérapeutique peut être prise.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le naevus bleu cellulaire atypique. A propos d'un cas.

  • Un cas de naevus bleu cellulaire de forme anatomoclinique atypique est rapporté. Il s'agit d'une lésion géante se présentant cliniquement comme une tumeur vasculaire de la partie moyenne du dos évoluant depuis 2 ans sans ulcération cutanée. L'histologie a mis en évidence un naevus bleu cellulaire avec des atypies cytonucléaires modérées sans mitoses atypiques, ni nécrose tumorale. Nous discutons les diagnostics différentiels avec le naevus bleu malin et le mélanome selon les caractéristiques épidémiologiques et histopathologiques, afin de mieux définir ces lésions très rares, et d'en préciser l'histopronostic et la thérapeutique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le naevus bleu cellulaire atypique du poignet: à propos d'un cas et revue de la littérature.

  • Le naevus bleu cellulaire atypique est une entité pathologique rare et sa localisation au niveau du poignet est exceptionnelle. Il est Considéré comme une Variante à des caractéristiques intermédiaires entre le naevus bleu cellulaire typique et le naevus bleu malin, dont l’évolution est incertaine. Le but de notre travail est d'attirer l'attention sur cette variété lésionnelle rare et de discuter les diagnostiques différentiels, ainsi que décrire les aspects histologique et les options thérapeutiques possibles.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov