Mucormycose [ Publications ]

Mucormycose et diabète: a propos de trois cas.

  • La mucormycose est une affection fongique, rare et souvent fatale. Elle survient préférentiellement sur un terrain particulier tel que le diabète en décompensation acidocétosique. Nous rapportons trois cas de mucormycose: une rhino-orbitocérébrale, une rhino-orbitaire et une pulmonaire. Les patientes étaient toutes diabétiques en décompensation acidocétosique. Le diagnostic a été posé à l'examen anatomopathologique et mycologique par la mise en évidence de filaments mycéliens de l'ordre des mucorales. L'évolution s'est avérée favorable dans un seul cas et fatale dans deux cas malgré une thérapeutique adaptée.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Mucormycose pulmonaire chez un patient polytraumatisé.

  • Mucormycosis are opportunist infections occurring usually among predisposed patients. We report a case of an 18-year-old male with a severe thoracic trauma who developed an Absidia infection on his contused pulmonary parenchyma, without presenting the usual risk factors (diabetes mellitus, immunodeficiency). The early diagnosis using bronchoscopy has probably improved the outcome by allowing a faster treatment. After 18-months, the infectious process resolved thanks to a combination of a medical treatment composed of high-dose amphotericin B lipid formulation, itraconazole and a complementary surgical treatment.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La mucormycose: une cause rare d'exophtalmie unilatérale

  • La mucormycose est une infection fongique invasive associée à une mortalité élevée. L'atteinte orbitaire est fréquemment rapportée mais elle est rarement isolée. Nous rapportons l'observation d'une patiente âgée de 57 ans ayant présenté une exophtalmie associée à une sinusite ethmoïdale. Les manifestations inflammatoires n'étaient pas présentes d'emblée, ce qui était à l'origine d'un retard diagnostique. L'évolution fatale est survenue dans un contexte de défaillance multiviscérale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Épidémiologie des mucormycoses en France métropolitaine, 1997-2010.

  • Il est difficile d’estimer l’augmentation de l’incidence des mucormycoses à l’échelle d’un pays en raison du faible nombre d’études en population générale. Cet article analyse et complète les données initiales d’une précédente étude réalisée entre 1997 et 2006 en couvrant la période allant de 1997 à 2010 et en intégrant une étude détaillée des facteurs de risque. Elle confirme l’existence d’une réelle augmentation d’incidence des mucormycoses liée à l’augmentation du nombre de sujets à risque.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Évolution favorable d'une mucormycose orbitonasosinusienne compliquant le traitement d'induction d'une leucémie aiguë lymphoblastique

  • La plupart des observations de mucormycose surviennent chez des sujets immunodéprimés. L'extension intracränienne d'une infection faciale est habituellement létale et doit être prévenue par un traitement spécifique précoce

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Mucormycose rhinocérébrale

  • Nous rapportons un cas de mucormycose rhinocérébrale compliquée de thrombophlébite de la loge caverneuse et de l’artère carotide interne. Cette observation rappelle les principales caractéristiques cliniques et radiologiques de cette infection potentiellement gravissime chez les patients immunodéprimés.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Diagnostic microbiologique des mucormycoses.

  • Les mucormycoses sont des infections invasives provoquées par des champignons filamenteux ubiquitaires appartenant l’ordre des

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov