Maladies demyelinisantes [ Publications ]

maladies demyelinisantes [ Publications ]

Publications > maladies demyelinisantes

  • Plusieurs approches expérimentales réparatrices des atteintes primaires de la myéline du système nerveux central (SNC) comme la sclérose en plaques (SEP) et certaines leucodystrophies sont explorées. De nombreuses études suggèrent qu’il est possible de réparer le SNC par greffe de cellules à potentiel myélinisant ou en stimulant la remyélinisation endogène. Le développement de modèles animaux a permis de démontrer la possibilité de réparer par transplantation, des lésions focales au plan anatomique et fonctionnel. Ces modèles sont également utilisés pour valider le rôle de molécules candidates en vue de stimuler la remyélinisation endogène. Néanmoins, il semble de plus en plus évident qu’au vu de l’hétérogénéité du contexte lésionnel de la SEP, l’approche thérapie cellulaire ne puisse contribuer à elle seule, de façon optimale à la remyélinisation du SNC. Les expériences futures devraient indiquer si les approches combinées de greffe et de manipulation des cellules ou de l’environnement lésionnel, présentent un avantage sur chacune de ces stratégies appliquées individuellement.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov