Maladie veino-occlusive pulmonaire [ Publications ]

maladie veino-occlusive pulmonaire [ Publications ]

Publications > maladie veino-occlusive pulmonaire

  • Nous rapportons les constatations autopsiques d'une maladie veino-occlusive pulmonaire survenue chez un homme toxicomane infecté par le VIH. Cette maladie très rare, dont la cause reste inconnue, est responsable de 10 % des hypertensions artérielles pulmonaires primitives. Histologiquement, il s'agit d'une sténose fibreuse intimale des veines pulmonaires de moyen et petit calibre associée à une dilatation et une congestion des capillaires et à des signes d'hémorragie alvéolaire. L'incidence de l'hypertension artérielle pulmonaire primitive dans la population séro-positive pour le VIH est 25 fois plus élevée que dans la population générale. Cette observation d'une maladie veino-occlusive pulmonaire survenant chez un patient infecté par le VIH est la troisième rapportée dans la littérature. Elle vient à l'appui des deux précédentes pour suggérer l'implication du VIH dans la genèse de ces lésions vasculaires.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La maladie veino-occlusive pulmonaire.

  • La maladie veino-occlusive pulmonaire (MVO) est une forme rare d’hypertension pulmonaire (HTP) se caractérisant par une atteinte veinulaire pulmonaire et capillaire prédominante. On distingue au sein des MVO les formes idiopathiques, héritables (mutations bialléliques du gène

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov