Maladie des brides amniotiques [ Publications ]

maladie des brides amniotiques [ Publications ]

Publications > maladie des brides amniotiques

  • La maladie des brides amniotiques (MBA) est un ensemble de malformations congénitales complexes, intéressant principalement les membres, mais aussi la région crânio-faciale et l'axe thoraco-abdominal. 2 théories principales physiopathologiques s'opposent : la rupture précoce de l'amnios (théorie exogène) conduirait à la formation des brides fibreuses, qui seraient elles-mêmes responsables par strangulation des malformations observées , la théorie endogène privilégie une origine vasculaire, les brides n'ayant alors aucun rôle causal. Le pronostic de la maladie dépend de la gravité des malformations. Une interruption médicale de grossesse est généralement proposée en présence de sévères malformations crânio-faciales et viscérales, alors que les malformations isolées de membres sont accessibles à un traitement chirurgical à la naissance. En cas de bride amniotique associée à une constriction isolée de membre, une résection anténatale de la bride peut être proposée pour éviter la survenue d'une amputation in utero. Cependant, l'étiologie exacte de la maladie étant inconnue et son évolution naturelle imprévisible, le traitement anténatal reste aujourd'hui controversé. L'étude du flux vasculaire par Doppler au sein du membre étranglé pourrait être un intéressant paramètre prédictif d'une amputation in utero, et ainsi aider à préciser les indications de la chirurgie anténatale dans la MBA.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La maladie des brides amniotiques. Echographie prenatale d'un cas.

  • La maladie des brides amniotiques est responsable de malformations diverses atteignant les membres, la région crânio-fáciale et le tronc. Nous rapportons le cas d'une observation, où une échographie prénatale sytématique à 30 semaines d'aménorrhées, a révélé la présence de brides amniotiques associées à des anomalies foetales majeures, sans aucune systématisation embryologique. Cette dernière caractéristique semble propre à cette embryo-foetopathie. L'échographie permet au deuxième et au troisième trimestre de la grossesse de détecter les malformations à type d'amputations de membres, de fente palatine, d'encéphalocèle, de laparoschisis, elle peut se révéler difficile dans le cas d'anomalies limitées aux extrémités surtout au premier trimestre. Il s'agit d'une maladie sporadique dans la plupart des cas, sans aucune étiologie génétique ou chromosomique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Maladie des brides amniotiques et malformations faciales.

  • La maladie des brides amniotiques (MBA) est un ensemble de malformations congénitales complexes, intéressant principalement les membres, mais aussi la région craniofaciale. La pathogénie exacte de cette affection est encore mal connue. Les malformations faciales de cette embryofoetopathie acquise sont multiples, polymorphes et asymétriques. Le type et l'étendue des malformations faciales dépendent de la localisation des bandes amniotiques et du temps de leur apparition. Les lésions peuvent être une association de fentes faciales, de fentes labiopalatines, de lésions oculaires et de déformations crâniennes. La prise en charge doit être pluridisciplinaire. Le pronostic dépend de la gravité des malformations.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La maladie des brides amniotiques. A propos d'une observation.

  • La maladie des brides amniotiques est une embryo-foetopathie rare. Elle est responsable de malformations diverses allant d'un simple sillon de striction des membres à des malformations craniofaciales et viscérales complexes. Nous rapportons une observation survenue chez un nourrisson de 5 mois presentant une bride céphalique et une fente faciale. La correction des anomalies craniofaciales a été réalisée au 5éme mois corrigeant l'anomalie.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Maladie des brides amniotiques. A propos d'un cas.

  • La maladie des brides amniotiques regroupe des malformations fœtales très variées pouvant intéresser les membres, la région cranio-caudale et le tronc, en rapport avec la formation de brides amniotiques. Celles-ci sont secondaires à une rupture précoce de l'amnios. Nous rapportons un cas de maladie des brides amniotiques diagnostiqué tardivement à la 37

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov