Maladie de paget du sein [ Publications ]

maladie de paget du sein [ Publications ]

Publications > maladie de paget du sein

  • Objectif. Évaluer l'intérêt de l'IRM dans le bilan d'extension locale de la maladie de Paget du sein. Matériels et méthodes. Les données cliniques, radiologiques (mammographies, IRM) et histologiques ont été analysées chez 6 patientes présentant une maladie de Paget du sein. En IRM, les critères d'analyse étaient les suivants : morphologie (épaississement, régularité du contour) et type de rehaussement après injection de produit de contraste (courbe intensité de signal/temps) de la plaque aréolo-mamelonnaire (PAM), détection de rehaussements anormaux dans la glande mammaire, aires ganglionnaires. Résultats. Aucune patiente ne présentait de masse palpable, ni d'anomalie mammographique suspecte. En IRM, la PAM était morphologiquement anormale dans 4 cas, avec un rehaussement suspect dans 2 cas (2 CCIS) et un rehaussement normal dans 2 cas (un CCIS). Dans les 2 autres cas, la PAM était normale (un CCIS). Un rehaussement anormal à distance de la PAM était noté dans 2 cas (un CCIS et un bénin). Conclusion. L'aspect IRM de la PAM dans la maladie de Paget concorde peu avec les résultats histologiques. L'intérêt de l'IRM réside dans la détection de lésions à distance de la PAM en l'absence de signe clinique ou mammographique suspect.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La mammographie est-elle utile dans la maladie de Paget du sein?

  • Objectif. Intérêt de la mammographie dans la maladie de Paget du sein, en particulier dans la décision thérapeutique chez les patientes sans masse palpable, candidates au traitement conservateur pour certaines équipes. Matériels et méthodes. Corrélations radio-anatomo-cliniques d'une série rétrospective de 61 femmes atteintes d'une maladie de Paget histologique du mamelon, traitées par mastectomie. Résultats. Un carcinome sous-jacent a été retrouvé dans 60 cas (98,4 %), une hyperplasie épithéliale atypique dans un cas. Parmi les 24 femmes sans masse palpable, 17 (71 %) avaient une mammographie normale, 12 (50 %) un carcinome à composante invasive, 14 (58 %) un cancer à distance du mamelon, 17 (71 %) un cancer multifocal. Parmi les 37 femmes avec masse palpable, toutes avaient une mammographie pathologique, 36 (97 %) un cancer invasif, 35 (95 %) un cancer à distance du mamelon, 31 (84 %) un cancer multifocal. Conclusion. La mammographie a peu de valeur dans la prise en charge de la maladie de Paget du sein chez les femmes sans masse palpable car elle ne peut préjuger de la topographie et du caractère invasif du carcinome sous-jacent.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov