Maladie de creutzfeldt-jakob [ Niveau Expert ]

maladie de creutzfeldt-jakob [ Niveau Expert ]

Expert > maladie de creutzfeldt-jakob

  • introduction, informations générales sur les encéphalopathies spongiformes, la transmission nosocomiale et iatrogène de l'encéphalopathie spongiforme, les facteurs de risque de transmission de l'encéphalopathie spongiforme (définition des patients à risque, contagiosité des tissus, classification des actes médicaux en fonction du risque de transmission), inactivation des prions (méthodes efficaces, partiellement actives, inefficaces), précautions en cas d'interventions invasives à risque élevé et intermédiaire, précautions complémentaires chez des patients à risque élevé ou intermédiaire d'encéphalopathie spongiforme, recommandations, annexes

  • Source : health.belgium.be

Inactivation et sécurisation des tissus et des cellules vis-à-vis des prions, des bactéries et des virus / Partie I: Maladie de Creutzfeldt-Jakob et transplantation de tissus: risques et prévention

  • La présente revue de littérature traite du risque de transmission de la maladie de Creutzfeldt-rnJakob (CJD) dans le cadre d'une transplantation de tissus ou de cellules. Dans ce contexte, nousrnnous examinerons tout d'abord les caractéristiques générales des maladies à prions afinrnd'évaluer l'importance du problème de transmission. Ensuite, nous approfondirons l'aspectrn« diagnostic de la maladie CJD », étant donné que celui-ci nous servira de base pour larndétermination du risque dans le contexte du prélèvement.

  • Source : health.belgium.be

L'information à donner en cas de risque de transmission de la maladie de Creutzfeldt-Jakob

  • En Belgique aussi, la prévalence de la maladie de Creutzfeldt-Jakob est faible: on dénombre 10 à 20 cas de CJD sporadique par an et, jusqu'à présent, aucun cas de vCJD n'a été identifié dans la population. Cependant, étant donné que la population belge a été exposée, elle aussi, aux prions de l'ESB, il existe un risque de voir apparaître un premier cas de la variante, ce qui justifie la surveillance. Cet avis tente de définir quel type d'information pourra ou devra être communiqué aux patients, aux prestataires de soins ou au public si une exposition à un risque de transmission de la variante était identifiée. 8 pages

  • Source : health.belgium.be

Mesures pour éviter la transmission de prions (maladie de Creutzfeldt-Jakob) lors de l utilisation et du traitement d endoscopes flexibles en gastroentérologie, recommandations 2016

  • Sur la base des nouvelles découvertes scientifiques, dundéveloppement de nouvelles méthodes de stérilisation ainsinque de l adaptation des directives émises pas des sociétésnprofessionnelles nationales et internationales, le présentndocument récapitule la littérature consacrée à ce sujet etnpropose une version actualisée des recommandations relativesnau traitement des endoscopes flexibles. Ces recommandationsnse limitent aux endoscopes utilisés dans le tractus gastrointestinal.n

  • Source : swissnoso.ch

La nécessité d'examens obligatoires afin de limiter le risque de transmission de la maladie de Creutzfeldt-Jakob dans l'intérêt de la santé publique

  • En 2006, le Conseil Supérieur de la Santé a lancé de sa propre initiative un projet concernant l'obligation d'effectuer des examens afin de limiter le risque de transmission de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (CJD) et de sa variante (vCJD) dans l'intérêt de la santé publique.

  • Source : health.belgium.be

Maladies à prions / Maladie de Creutzfeldt-Jakob - Une dégénérescence rapide du système nerveux central

  • Les maladies à prions sont des maladies rares, caractérisées par une dégénérescence du système nerveux central et la formation d agrégats d une protéine spécifique. On les appelle aussi encéphalopathies subaiguës spongiformes transmissibles (ESST). Elles sont dues à l accumulation dans le cerveau d une protéine normale mais mal conformée, la protéine prion. Ces maladies sont caractérisées par une évolution rapide et fatale, ainsi que par l absence de traitement. La plus connue est la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MJC).

  • Source : inserm.fr

Analyse du risque de transmission de la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob par les produits de santé et par les tissus et fluides d'origine humaine - actualisation des données du rapport du groupe ad hoc de décembre 2000

  • infectiosité, épidémiologie, tests, méthodes d'élimination et d'inactivation, mesures mises en place en France depuis 2000, positions européennes, actualisation de l'estimation du risque résiduel et des mesures, médicaments d'extraction urinaire, greffons, références, lexique, annexe , 33 pages

  • Source : ansm.sante.fr

Information et soutien aux patients exposés à un risque de maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) (ou d'autres maladies à prion) dans le cadre d'un traitement médical (risque iatrogénique)

  • Évaluer les effets des interventions visant à informer et à soutenir les usagers de soins (les patients et leur famille ou leurs soignants) exposés à un risque de MCJ ou de vMCJ dans le cadre d'un traitement médical (risque iatrogénique) produits sur les usagers, les prestataires de soins de santé et le système de santé.

  • Source : cochrane.org

Maladie de Creutzfeldt-Jakob en France, 1992 - 2002 (La)

  • historique, généralités sur les maladies à prions, critères de diagnostic et classification étiologique, organisation de la surveillance épidémiologique, épidémiologie de la maladie, principales caractéristiques cliniques des différentes formes de MCJ, autres activités des équipes du réseau de surveillance, conclusions et perspectives, annexes, références , 28 pages

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Maladie de Creutzfeldt-Jakob

  • Depuis 1992, un réseau d'épidémiosurveillance de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) regroupant des neurologues et neuropathologistes volontaires, coordonnés par l'Unité 360 (U360) de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (inserm), participait, dans un cadre européen, à une étude d'incidence et de facteurs de risque de cette maladie.

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

La maladie de Creutzfeldt-Jakob

  • La maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) est une forme de maladie neurodégénérative rare et irreversible qui évolue rapidement. Elle est causée par des protéines infectieuses appelées prions. Les prions sont des protéines qui se retrouvent naturellement dans le cerveau et qui, normalement, sont inoffensives.

  • Source : alzheimer.ca

Information à propos du risque de transmission sanguine de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (L')

  • saisie du comité, éléments de réflexion , argument en faveur d'une information claire des receveurs de tels produits sanguins, arguments défavorables

  • Source : ccne-ethique.fr

Maladie de Creutzfeldt-Jakob sporadique

  • La Maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) est l'encéphalopathie spongiforme transmissible (EST) humaine la plus fréquente. Sa prévalence est comprise entre 1 et 1,5 cas pour 1 million. Environ 85% des cas sont sporadiques, 10% génétiques, 5% iatrogènes.

  • Source : orpha.net

Maladie de Creutzfeldt-Jakob

  • résumé, agent, transmission, épidémiologie, l'encéphalopathie spongiforme bovine, transmission, maladie chez l'homme, prévention , 2 pages

  • Source : cnrs.fr