Lymphome t cutane [ Publications ]

lymphome t cutane [ Publications ]

Publications > lymphome t cutane

  • Introduction. Les lymphomes cutanés chez les greffés d'organe occupent, parmi les complications tumorales malignes, la deuxième place par ordre de fréquence, après les carcinomes cutanés, et sont le plus souvent de type B. Les lymphomes cutanés de type T sont exceptionnels chez les greffés. Nous rapportons un cas de lymphome cutané de type T chez une malade transplantée rénale. Observation. Une femme de 52 ans, greffée rénale depuis 7 ans, était hospitalisée pour une éruption maculopapuleuse infiltrée diffuse. Il n'y avait ni adénopathies périphériques ni hépatosplénomégalie. L'examen anatomopathologique des lésions cutanées était évocateur d'un mycosis fongoïde. Il existait un clone lymphocytaire T semblable dans le sang et dans la peau. La recherche de l'EBV, par PCR sur sang et par immunohistochimie sur les lésions cutanées, était négative. Parallèlement à l'arrêt du traitement immunosuppresseur, un traitement par chlorambucil (Chloraminophène®) et chlorméthine locale (Caryolysine®) était associé à un dermocorticoïde de classe I, entraînant une rémission complète sans récidive (recul de 14 mois). Discussion. La particularité de notre observation est la survenue, 7 ans après la greffe, d'un mycosis fongoïde CD

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Candidose cutanée diffuse révélatrice de lymphome T cutané: 2 cas.

  • Introduction. Au cours des déficits immunitaires, les candidoses peuvent être profuses, avec localisations cutanées et muqueuses multiples. Il est par contre exceptionnel qu'une candidose cutanée diffuse révèle une hémopathie. Nous rapportons deux observations de lymphome T cutané de présentation inhabituelle, révélé par une candidose cutanée profuse et sémiologiquement atypique. Observations. Cas n° 1: une femme de 72 ans consultait pour une éruption prurigineuse d'éléments circinés, serpigineux de la peau glabre, associés à des intertrigos multiples et une kératodermie palmoplantaire d'aggravation rapide. Tous les prélèvements mycologiques étaient positifs à Candida albicans. L'examen histologique d'une biopsie d'élément serpigineux montrait un aspect de candidose alors que la biopsie de la kératodermie montrait un aspect de mycosis fongoïde. Il existait une hyperleucocytose à 28 600 globules blancs/mm

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Comment j'explore... un lymphome T cutané. Nouveaux horizons.

  • Bien que les lymphomes T cutanés restent rares, leur incidence semble en augmentation progressive. Les arguments diagnostiques majeurs sont issus de la confrontation anatomo- clinique. D’autres méthodes sont un appui au diagnostic et à l’élaboration du pronostic évolutif.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov