Lymphome t associe a une enteropathie [ Publications ]

lymphome t associe a une enteropathie [ Publications ]

Publications > lymphome t associe a une enteropathie

  • Les lymphomes T périphériques (LTP) représentent 5 à 10 % de l’ensemble des lymphomes non hodgkiniens. Leur diagnostic n’est pas toujours aisé et les mécanismes impliqués dans leur pathogenèse ne sont pas encore complètement élucidés. Le pronostic des LTP traités par chimiothérapie conventionnelle demeurant sombre, il semble actuellement primordial de définir de nouvelles stratégies thérapeutiques, basées en particulier sur l’administration de thérapies ciblées. Depuis quelques années, l’utilisation de nouvelles techniques de séquençage à haut débit offre désormais la possibilité d’identifier des événements génétiques possiblement importants dans le développement des tumeurs. Les récentes analyses globales d’échantillons tumoraux de LTP ont ainsi permis de détecter des anomalies moléculaires spécifiques de certains sous-types, qui pourraient donc être intégrées dans la future classification et constituer également de nouvelles cibles thérapeutiques. La revue présentée ici fait suite à une première partie, publiéedans le précédent numéro (

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov