Lymphome b de la zone marginale [ Publications ]

lymphome b de la zone marginale [ Publications ]

Publications > lymphome b de la zone marginale

  • Un homme de 48 ans, a présenté une thrombopénie associée à une hyperlymphocytose au cours de l'exploration d'un syndrome infectieux persistant plus de 15 jours. L'observation du frottis sanguin a montré la présence de cellules lymphomateuses, ainsi qu'un phénomène de satellitisme des plaquettes aux lymphocytes et de lympho-agglutination, ces deux anomalies n'étant présentes qu'autour de lymphocytes anormaux. Nous avons pu mettre en évidence que ce phénomène est thermo-dépendant (37 °C), anticoagulant dépendant (acide éthylène diamine tétra-acétique, EDTA), non reproductible par du plasma sain et non transitoire. La caractérisation de l'hyperlymphocytose par immunophénotypage, étude cytologique et histologique a révélé un lymphome de la zone marginale. Le satellitisme plaquettaire aux lymphocytes semble être comme dans le cas des polynucléaires neutrophiles un phénomène immunologique médié par une immunoglobuline reconnaissant un antigène cryptique sur la structure GPIIb/IIIa de la surface des plaquettes. De plus, le fait que ces phénomènes de satellitisme plaquettaire et de lympho-agglutination n'impliquent que les lymphocytes atypiques pourrait impliquer une immunoglobuline monoclonale exprimée par la cellule lymphomateuse.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov