Liposarcome [ Niveau Expert ]

liposarcome [ Niveau Expert ]

Expert > liposarcome

  • \Nous rapportons le cas d\ un liposarcome paratesticulaire bien différencié chez un patient de 41 ans. Il s\ agit d\ une tumeur rare (une centaine de cas ont été rapportés dans la littérature) qui se développe surtout aux dépens du cordon spermatique. Les signes cliniques et radiologiques sont peu spécifiques, le diagnostic n\ est en général fait que sur la pièce opératoire. La similarité histologique incite à rechercher un liposarcome bien différencié dans toute pièce de lipome bénin. Le traitement consiste en une orchidectomie radicale par voie inguinale, parfois élargie aux structures adjacentes. Le pronostic est en général meilleur que celui des autres sarcomes paratesticulaires. La radiothérapie adjuvante pourrait avoir une place en cas de masse localement avancée ou en cas de résection incomplète.\

  • Source : urofrance.org

Un liposarcome du mésocôlon

  • Le liposarcome est, après le fibrosarcome, le plus fréquent cancer des tissus mous. Les extrémités et le rétropéritoine sont ses localisations les plus fréquentes. La cavité abdominale et particulièrement le mésocôlon sont des localisations rares. Nous rapportons le cas d'une patiente de 64 ans avec un liposarcome du mésocôlon droit de grade histologique 1 traité par une hémicolectomie droite étendue. Aucun traitement adjuvant n'a été proposé vu le bas grade et la résection en marges saines. La patiente ne présente aucun signe de récidive à un an. Rev Med Brux 2006 , 27 : 111-3

  • Source : amub.be

Le liposarcome rétropéritonéal géant

  • Les auteurs rapportent un cas de liposarcome rétro péritonéal géant révélé par des lombalgies gauches et confirmé par l étude anatomopathologique de la pièce d exérèse. L évolution post opératoire était favorable après un recul de 12 mois sans récidives loco-régionales ni métastases à distance. À travers une revue de la littérature, les auteurs en soulignent les différents aspects pathologiques, thérapeutiques et pronostiques.

  • Source : urofrance.org

Liposarcome

  • umeur maligne de cellules lipoblastiques primitives ou embryonnaires. Celle-ci peut être composée de cellules graisseuses bien différenciées ou dédifférenciées c'est à dire myxoïdes (LIPOSARCOME MYXOIDE), rondes ou pléomorphiques, généralement associées à un réseau étendu de capillaires. Cette tumeur se reproduit souvent et les liposarcomes dédifférenciés métastasent les poumons ou les surfaces séreuses

  • Source : dermis.net