Leucoaraiose [ Publications ]

leucoaraiose [ Publications ]

Publications > leucoaraiose

  • Les modifications de la substance blanche cérébrale en tomodensitométrie ont donné lieu à divers travaux de recherche pour en connaître les liens avec les processus du vieillissement cérébral. L’objectif de cette étude est d’évaluer les liens entre les dysfonctionnements frontaux volontiers observés dans le vieillissement normal ou pathologique, la démotivation qui leur est liée chez la personne âgée et l’existence d’une leucoaraïose , 39 patients âgés (28 femmes : 82,4 ans ± 7,1 , 11 hommes : 75,5 ans ± 11,3) pris en charge en hôpital de jour psychogériatrique ont été sélectionnés pour cette étude. La démotivation est évaluée au moyen de l’échelle d’appréciation de la démotivation (EAD). Durant une période de temps équivalente les patients sont également testés avec le Mini Mental test (MMSE), l’échelle de dépression de Cornell ainsi que l’échelle d’apathie de Marin. Une Batterie rapide d’évaluation frontale (BREF) a été parallèlement réalisée. Un scanner crânien a été réalisé pour évaluer et localiser la leucoaraïose. Les résultats démontrent que la perte de motivation et un syndrome frontal sont associés à une leucoaraïose au scanner crânien. En conclusion, des pertes de motivation sont associées à des troubles des fonctions exécutives et à des anomalies scannographiques. Les changements de la substance blanche liés à l’âge observés en tomodensitométrie sont associés au déclin cognitif. La leucoaraïose est associée à des troubles de la motivation et à de mauvais résultats aux tests frontaux.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov