Lentigo [ Publications ]

lentigo [ Publications ]

Publications > lentigo

  • Les hyperpigmentations cutanées sont une des dermatoses les plus fréquentes sur tout type de peau, mais ceci est particulièrement vrai dans les populations à peau foncée. Dans les phototypes foncés, toute inflammation ou traumatisme peut se traduire par des altérations de la pigmentation, qu’il s’agisse d’hyperpigmentations ou d’hypopigmentation. Les pigmentations post-inflammatoires peuvent être observées dans de nombreuses maladies cutanées, notamment l’acné, la dermatite atopique et l’eczéma de contact. On sait que le contrôle de la pigmentation résulte d’interactions entre les kératinocytes et les mélanocytes, mais il y a de plus en plus de données soulignant le rôle crucial des interactions entre les cellules mésenchymateuses et épithéliales, grâce à la production de facteurs de croissance par les fibroblastes. Parmi ces molécules, le facteur de croissance kératinocytaire (KGF), seul ou en association avec l’interleukine 1-α, peut provoquer des dépôts de mélanine

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Comment je traite ... un lentigo malin par l'imiquimod topique (Aldara).

  • Le lentigo malin est une forme particulière de mélanome cutané in situ développé sur le visage de sujets âgés. L’immunostimulant topique imiquimod peut détruire ce néoplasme avant qu’il n’exprime son potentiel invasif. Une surveillance clinique régulière de la zone traitée doit être poursuivie pendant au minimum 5 ans afin de déceler rapidement tout signe de récidive.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov