Leishmaniose [ Niveau Expert ]

leishmaniose [ Niveau Expert ]

Expert > leishmaniose

  • \L'objectif du projet est de contribuer à l'amélioration de la santé de la population vulnérable dans le contexte du changement climatique, fondée sur une étude approfondie de la leishmaniose cutanée qui est une maladie vectorielle de nature épidémique particulièrement extensive, pour développer une approche méthodologique écosanté, dans le but de contribuer à améliorer la santé des populations vulnérables et à leur adaptation au changement climatique. Le projet couvre deux régions, Saïda et Tizi Ouzou qui présentent des écosystèmes naturels contrastés, respectivement semi-aride et sub-humide.\

  • Source : leishmaniosealgerie.com

Leishmaniose cutanée de l'Ancien Monde

  • La leishmaniose cutanée est une maladie causée par un parasite, dont les diverses manifestations cliniques sont dépendantes de l'espèce de leishmanie et de la réponse immunitaire de l'hôte. La transmission survient par piqûre d'un moucheron appelé phlébotome. La leishmaniose doit faire partie du diagnostic différentiel des lésions cutanées persistantes au retour de voyage dans une zone d'endémie. Il s'agit le plus souvent d'ulcères uniques ou multiples prédominant sur les parties découvertes du corps. Le diagnostic est posé par visualisation du parasite à la microscopie sur un prélèvement de la lésion ou par PCR, cette dernière permettant également l'identification de l'espèce. Le traitement dépend de la présentation clinique, de l'espèce de leishmanie et des comorbidités du patient.

  • Source : revmed.ch

Contrôle des vecteurs et des réservoirs pour prévenir la leishmaniose

  • La leishmaniose est causée par le parasite leishmania, et transmise par des phlébotomes infectés. Parmi les deux syndromes cliniques distincts, la leishmaniose cutanée (LC) affecte la peau et les muqueuses, et la leishmaniose viscérale (LV) affecte les organes internes. La contrôle des vecteurs en réduisant le contact avec les phlébotomes infectés et le contrôle des réservoirs en réduisant le nombre d'animaux infectés sont des approches envisagées pour éviter la transmission

  • Source : cochrane.org

Leishmanioseu2009: une infection de voyageurs et de migrants

  • La leishmaniose est une infection parasitaire des ceintures tropicales à tempérées occasionnellement importée dans nos régions par des voyageurs et des migrants. Les parasites du genre Leishmania sont transmis par la piqûre de la mouche des sables, Phlebotomus ou Lutzomyia, et causent deux syndromes cliniques distincts, soit une atteinte cutanée, éventuellement des muqueuses, soit une atteinte disséminée

  • Source : revmed.ch

Interventions contre la leishmaniose cutanée de l'Ancien Monde

  • Contexte : La leishmaniose cutanée est due à une infection parasitaire et est considérée comme l'une des maladies cutanées les plus graves dans de nombreux pays en développement. Le traitement le plus courant consiste à administrer des antimoines, mais d'autres médicaments ont été utilisés et on rencontré des succès variables. Objectifs : Évaluer les effets de traitements contre la leishmaniose cutanée de l'Ancien Monde (LCAM).

  • Source : cochrane.org

Leishmaniose

  • La leishmaniose est une maladie transmise par les phlébotomes femelles. La leishmaniose est causée par un certain nombre d'espèces différentes du parasite Leishmania. Il existe trois types de leishmaniose : la leishmaniose cutanée, la leishmaniose cutanéomuqueuse (également appelée leishmaniose muqueuse) et la leishmaniose viscérale (également appelée kala-azar).La leishmaniose cutanée, qui touche la peau, est le type de leishmaniose le plus commun.

  • Source : voyage.gc.ca

Interventions contre la leishmaniose muco-cutanée et cutanée américaine

  • Contexte : Les médicaments antimoniés pentavalents sont le traitement le plus prescrit contre la leishmaniose muco-cutanée et cutanée américaine. D'autres médicaments ont été utilisés et ont remporté un succès variable. Objectifs : Évaluer les effets d'interventions thérapeutiques contre la leishmaniose muco-cutanée et cutanée américaine.

  • Source : cochrane.org

Leishmanioses - actualités 2002

  • généralités, rappel épidémiologique, leishmanioses viscérales ou Kala-Azar (clinique, co-infections, diagnostic), leishmanioses tégumentaires (leishmanioses cutanées localisées, leishmanioses cutanées diffuses), leishmanioses cutanéo-muqueuses, traitement (médicaments, indications), perspectives thérapeutiques, prophylaxie

  • Source : medecinetropicale.free.fr

Leishmanioses - extrait du polycopié national de parasitologie et de mycologie

  • agent pathogène, épidémiologie, diagnostic clinique et biologique des leishmanioses viscérales, traitement des leishmanioses viscérales, diagnostic des leishmanioses cutanées et cutanéo-muqueuses

  • Source : campus.cerimes.fr

Leishmaniose viscérale méditerranéenne

  • QUEL AGENT RESPONSABLE ? -QUELLE MALADIE CHEZ L'ANIMAL ? -QUELLE MALADIE CHEZ L'HOMME ? -QUELLES MESURES COLLECTIVES DE PRÉVENTION ? -QUELLE CONDUITE À TENIR POUR ÉVITER D'ÊTRE CONTAMINÉ ? -QUE FAIRE QUAND ON CRAINT D'AVOIR ÉTÉ CONTAMINÉ ? -QUEL STATUT DE LA MALADIE ?

  • Source : agriculture.gouv.fr

Leishmaniose

  • Les leishmanioses sont un ensemble d'affections parasitaires dues à plusieurs espèces de protozoaires du genre Leishmania, transmis par des insectes (phlébotomes). Cliniquement, on sépare la leishmaniose viscérale des formes cutanées et cutanéo-muqueuses.

  • Source : orpha.net

Leishmanioses déclarées en France en 1999 (Les)

  • matériels et méthodes, résultats (leishmaniose viscérale, leishmaniose cutanée, leishmaniose muqueuse), discussion, conclusion, références bibliographiques

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Leishmanioses (Les)

  • cycle et traits de vie des leishmanies, épidémiologie et appréhension des facteurs de risque des leishmanioses humaines (viscérales et cutanées), traitements et prévention

  • Source : pasteur.fr

Leishmaniose

  • Infection parasitairetransmis par la piqûre d'un insecte hématophage, le phlébotome, l'atteinte cutanée est localisée sur les zones exposées du corps tels la face et les membres.

  • Source : dermis.net

Leishmaniose viscérale

  • Espèces pouvant être infectées : essentiellement le chien, plus rarement le chat. Parfois les carnivores sauvages.

  • Source : inma.fr