Leishmaniose cutanee diffuse [ Publications ]

leishmaniose cutanee diffuse [ Publications ]

Publications > leishmaniose cutanee diffuse

  • Introduction. Contrairement à la leishmaniose viscérale, la leishmaniose cutanée a rarement été décrite au cours de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine. Les formes cutanées diffuse liées à Leishmania infantum s'accompagnent habituellement d'une atteinte viscérale de l'infection parasitaire. Observation. Nous rapportons l'observation d'une leishmaniose cutanée diffuse sans extension viscérale, révélatrice d'une infection par le virus de l'immunodéficience humaine. L'amplification génomique par PCR (polymerase chain reaction) a permis l'identification de Leishmania infantum. Un traitement d'attaque par pentamidine (2 injections de 4 mg/kg à 7 jours d'intervalle), suivi d'un traitement d'entretien à la même posologie tous les 15 jours, a été instauré. La guérison clinique a été obtenue au décours du traitement d'attaque avec disparition du parasitisme intracellulaire sur une histologie de contrôle. Discussion. Cette observation est inhabituelle d'une part par son caractère révélateur de l'infection par le VIH, infection jusque là asymptomatique. D'autre part, il s'agit du premier cas de leishmaniose cutanée diffuse sans extension viscérale décrit avec l'espèce infantum lors d'une infection VIH. En l'absence de consensus thérapeutique, la pentamidine parait intéressante dans celle population où elle permet également la prophylaxie de la pneumocystose.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Leishmaniose dermique post-kala-azar ou leishmaniose cutanée diffuse.

  • Observation chez une algérienne de 56 ans en France depuis quelques semaines et n'ayant effectué aucun voyage en dehors de la France et de l'Algérie.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov