Legionellose [ Niveau Expert ]

legionellose [ Niveau Expert ]

Expert > legionellose

  • \Au sein du ministère de la Défense, il est recensé en moyenne moins de trois cas de légionellose par an. Placée, dans les armées, sous la responsabilité du commandement et encadrée par une réglementation très contraignante, la prévention de cette maladie repose sur une approche d'entretien et de pilotage des installations techniques à risque. La température constitue le paramètre clé, pour ce qui concerne les eaux chaudes sanitaires. En vue de contenir la colonisation des réseaux par les légionelles, il importe de maintenir la température des eaux à des valeurs supérieures à +50 °C. Le recours à des agents désinfectants peut aussi s'avérer utile. Dans le cas des tours aéroréfrigérantes, il est impossible d'intervenir sur la température des eaux. De ce fait, la prévention repose sur le recours à des traitements chimiques pour désinfecter régulièrement les circuits de distribution d'eau mais aussi toutes les surfaces en contact avec l'eau. Par ailleurs, des dispositifs permettent de limiter la formation d'aérosols\

  • Source : ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr

Legionella, légionellose

  • Legionella est l'agent étiologique d'une pneumonie souvent sévère appelée légionellose. La détection de l'antigène de Legionella pneumophila sérogroupe 1 dans les urines a permis d'écourter le délai avant le diagnostic et la mise en route du traitement, et de diminuer la mortalité. La surveillance des réseaux d'eau douce, habitat naturel de la bactérie, a également amélioré la prévention collective. En France, nous disposons du Centre national de référence des légionelles qui recueille l'ensemble des souches cliniques responsables de cas sporadiques ou épidémiques. Ce centre permet de confronter les données issues de l'analyse génétique des souches aux données épidémiocliniques. Sur le plan fondamental, d'importantes avancées ont amélioré notre compréhension, non seulement des mécanismes permettant à L. pneumophila d'exploiter le métabolisme de la cellule hôte, mais aussi des mécanismes immunitaires permettant de limiter le développement de l'infection.

  • Source : dx.doi.org

NOTE D'INFORMATION N° DGCS/SPA/DGS/EA4/2019/38 du 15 février 2019 relative à la prévention du risque de brûlure par eau chaude sanitaire et du risque de légionellose dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées ou pour personnes handicapées.

  • La présente note d information a pour objet d attirer l attention des responsables d établissements sur la gravité du risque de brûlure par l eau chaude sanitaire (ECS) et d appeler leur vigilance sur la nécessité de veiller à la maîtrise de la température de l eau chaude sanitaire et à la sécurisation des points d usage pour prévenir les cas de brûlure et de légionellose, ces deux risques devant être gérés concomitamment.

  • Source : circulaire.legifrance.gouv.fr

Risques infectieux sous anti-TNF et exposition professionnelle : l'exemple de la légionellose - In Références en santé au travail, n°148, décembre 2016

  • Un risque accru d'infections opportunistes a été observé chez des patients traités avec des molécules anti-TNF, justifiant un suivi régulier et une éducation thérapeutique. Souvent oublié par les médecins prescripteurs, le risque infectieux d'origine professionnelle est exploré à partir de cas de légionelloses publiés dans la littérature et d'une cohorte de patients sous anti-TNF suivis en Vendée. Le médecin du travail doit évaluer, prévenir et informer sur ce risque, et prendre en compte le maintien dans, l'emploi de ces patients...

  • Source : inrs.fr

Circulaire N°DGS/EA4/2010/289 du 27 juillet 2010 relative à la prévention des risques infectieux et notamment de la légionellose dans les bains à remous (spas) à usage collectif et recevant du public

  • Résumé : la présente circulaire mentionne les dispositions sanitaires relatives à l?exploitation des bains à remous (spas) à usage collectif et recevant du public dans le cadre de la prévention des risques infectieux et notamment de la légionellose et appelle l?attention des Agences régionales de santé sur les principaux points de contrôle des établissements comportant des spas.

  • Source : circulaires.gouv.fr

Guide d'intervention - La légionellose (édition 2009)

  • Ce guide a pour but d'outiller les professionnels dans leurs interventions. Il propose un questionnaire d'enquête à des fins de protection de la santé publique, c'est-à-dire pour vérifier l'exposition à des sources reconnues à risque de légionellose. Notons que, lors des enquêtes, une collaboration entre les équipes des maladies infectieuses, de santé environnementale et de santé au travail est un atout pour générer des hypothèses, procéder à des investigations environnementales et élaborer des recommandations. Outre de l'information sur la légionellose, on retrouve en annexe du guide des conseils environnementaux destinés aux patients.

  • Source : publications.msss.gouv.qc.ca

Prévention des cas de brûlures et de légionelloses associés à l'eau chaude du robinet dans les résidences privées

  • brûlures causées par l'eau chaude du robinet (définition et étiologie, exposition, épidémiologie, connaissance du problème dans la population, prévention, conclusion), légionellose (épidémiologie générale et facteurs de risque, épidémiologie des légionelloses acquises dans la communauté, légionelloses et eau potable, exposition par les réseaux d'eau potable dans la communauté, évaluation du risque, prévention, conclusion) , constats et recommandations, synthèse des recommandations , 54 pages

  • Source : inspq.qc.ca

Légionelles et Légionelloses

  • Légionelles, Un habitat naturel: l'eau douce stagnante, Légionelles et biofilms, Légionelles et amibes, La survie dans les macrophages, Pouvoir pathogène, Les légionelloses graves, Diagnostic au laboratoire, Identification, En pratique, Identification définitive, Recommandations diagnostiques, Recommandations thérapeutiques, Mesures d'accompagnement lors des épidémies, Bordetella pertussis et la coqueluche, Épidémiologie, La coqueluche, La toxine pertussique, Diagnostic, Traitement, Pseudomonas aeruginosa le bacille pyocyanique, Une espèce hospitalière, Pouvoir pathogène, Facteurs de pathogénicité, Identification, Traitement

  • Source : umvf.cerimes.fr

Recommandations pour la prévention des légionelloses dans les systèmes d'eau potable

  • Les légionelles sont des bactéries qu'on peut retrouver en très faible concentration dans l'eau potable et les eaux industrielles. Les quantités de bactéries y sont si minimes, qu'il n'y a en principe pas de danger pour l'homme. Au cas où l'eau ne circule pas ou que la température du circuit chaud stagne autour de 40-50 degrés Celsius, les légionelles peuvent se multiplier de façon importante et atteindre des concentrations de sorte à devenir un danger grave pour la santé humaine.

  • Source : ms.public.lu

Recommandations pour la prévention de la légionellose nosocomiale

  • étude du réseau d'eau (état des lieux, identification des points critiques, mesures correctives, mise à jour du plan et du carnet sanitaire), conduite à tenir face à un risque de légionellose, recommandations concernant l'oxygénothérapie et l'aérosolthérapie, règles d'hygiène applicables aux installations intérieures de distribution d'eau destinée à la consommation humaine, bonnes pratiques d'entretien des installations à risque, références bibliographiques, annexes , 44 pages

  • Source : cclin-arlin.fr

Avis du conseil supérieur d'hygiène publique de France section des maladies transmissibles relatif à la place de l'antibioprophylaxie dans la prévention des légionelloses nosocomiales - séance du 18 mars 2005

  • récapitulatif des données relatives à la légionellose, recommandation du Conseil supérieur d'hygiène publique de France , 2 pages

  • Source : social-sante.gouv.fr

Légionellose et pratiques diagnostiques des laboratoires de biologie médicale de la région Poitou-Charentes en 2002

  • contexte et objectifs de l'étude, matériels et méthodes (enquête auprès des laboratoires, comparaison avec l'évaluation épidémiologique du système de surveillance de la légionellose en France de 1998, déclaration obligatoire, analyse statistique), résultats, données de surveillance de la déclaration obligatoire, discussion, conclusion , bibliographie , 36 pages

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Traitement antibiotique de la légionellose chez l'adulte - Mise au point

  • L'Afssaps actualise une mise au point publiée en 2002 sur la stratégie de prise en charge de la légionellose, compte tenu du contexte d'émergence d'antibio-résistance conduisant à une politique de restriction des quinolones. Il est rappelé que les bêtalactamines sont inefficaces. Les macrolides, notamment l'azithromycine, sont recommandés pour les formes non graves.

  • Source : ansm.sante.fr

Infections nosocomiales chez les patients d'établissements de santé liées aux travaux de construction - atténuer le risque d'aspergillose, de légionellose et d'autres infections

  • introduction, aperçu des cas d'infections nosocomiales liées à des travaux de construction (agents étiologiques, sources des micro-organismes, facteurs de risque), évaluation des risques et mesures de prévention des infections

  • Source : publications.gc.ca

Légionellose

  • La légionellose est une infection pulmonaire grave causée par une bactérie nommée Legionella. Cette bactérie est présente dans le milieu naturel et peut proliférer dans les sites hydriques artificiels lorsque les conditions de son développement sont réunies. La contamination se fait par voie respiratoire, par inhalation d eau contaminée diffusée en aérosol.

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Légionellose

  • La légionellose est une maladie d origine bactérienne, potentiellement mortelle. Elle entraine une infection pulmonaire aigüe. L émergence récente de cette maladie s explique par son affinité pour les systèmes modernes d alimentation en eau comme les tours de refroidissement, les climatiseurs, les bains à jet, les bains à remous (jacuzzi), les canalisations d eau chaude, etc.

  • Source : pasteur.fr

Grille d'évaluation et mesures de prévention du risque infectieux suivant la nature des travaux - (aspergilloses, légionelloses et autres infections)

  • prévention des infections pouvant survenir lors de travaux établissements de santé, que ce soit de rénovation ou de conception de nouveaux bâtiments

  • Source : cclin-arlin.fr

La Légionellose

  • La légionellose est une infection décrite pour la première fois en 1976, suite à une épidémie de pneumopathies survenues à Philadelphie lors d un congrès de la Légion américaine (maladie des légionnaires). La légionellose est une infection grave, d émergence récente qui impose une intervention environnementale.

  • Source : medqual.fr

Légionellose - définition, diagnostic et traitement

  • définition, épidémiologie, particularités de la bactérie en cause, modes de contamination, facteurs de risque, diagnostic, antibiotiques utilisables ou actifs, modalité du traitement probabiliste, mesures de prévention, textes réglementaires, repères bibliographiques

  • Source : infectiologie.com

Guide d'investigation d'un ou plusieurs cas de légionellose - circulaire DGS n°97/311

  • faire le point sur les connaissances actuelles (en 1996) sur les légionelloses et de préciser la conduite à tenir autour de chaque cas de légionellose pour améliorer la prévention de cette maladie

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr