Infections a pneumocoques [ Publications ]

infections a pneumocoques [ Publications ]

Publications > infections a pneumocoques

  • OBJECTIF : L'objectif de cette étude était de préciser les caractéristiques et les facteurs de risque de la population adulte infectée par les souches de S. pneumoniae de sensibilité diminuée à la pénicilline (PSDP) au CHU de Poitiers. MÉTHODES : Une enquête prospective, épidémiologique et clinique, a été conduite de novembre 1994 à octobre 1995 sur toutes les infections à pneumocoques. RÉSULTATS : Cinquante trois patients, chez lesquels a été isolée une souche de pneumocoque, ont été inclus. Le taux global de prévalence des PSDP était de 28 %. Le facteur de risque d'acquisition d'un PSDP est un traitement antibiotique dans les 3 mois précédant l'isolement de la souche. Une multi-résistance aux antibiotiques était plus fréquente pour les PSDP que pour les pneumocoques sensibles. L'affection la plus fréquente était constituée par les pneumopathies avec 36 épisodes (28 % de PSDP). COMMENTAIRES : Ce travail a permis de connaître le pourcentage réel de PSDP dans les infections à pneumocoques par service et par affection, la situation au CHU de Poitiers est superposable à la situation française. Le pourcentage élevé de souches multirésistantes (86,5%) limite les alternatives thérapeutiques. La surveillance de l'évolution de la résistance du pneumocoque aux antibiotiques semble indispensable, tant sur le plan national que local, afin d'adopter une stratégie thérapeutique adaptée au mieux à l'épidémiologie.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov