Infections a mycobacterium [ Publications ]

infections a mycobacterium [ Publications ]

Publications > infections a mycobacterium

  • Objectifs : Les infections dues à mycobactéries atypiques sont très fréquentes chez les patients infectés par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Le complexe Mycobacterium avium intracellulare est le plus fréquemment trouvé, mais d'autres mycobactéries sont parfois isolées chez ces patients. Mycobacterium gordonae est une mycobactéries saprophyte considérée comme rarement pathogène. Elle représente 9 p. 100 des mycobactéries isolées sur une période de 3 ans dans notre service (7 patients). Méthodes : Afin de déterminer si M. gordonae a un rôle pathogène chez les patients infectés par le VIH, nous avons revu rétrospectivement 7 observations cliniques de patients chez qui M. gordonae a été isolé. Ces cas sont confrontés aux données de la littérature. Résultats : Tous nos patients ont une altération de l'état général, de la fièvre et une atteinte pulmonaire. La radiographie pulmonaire est anormale chez 5 patients. M. gordonae est isolé à partir des hémocultures chez 2 patients, des examens de crachats ou tubage chez 5 autres patients. L'évolution a été favorable sous association antituberculeuse chez 5 des 7 patients. Conclusion : Un rôle pathogène de M. gordonae ne peut être exclu chez les patients infectés par le VIH. Mais, compte tenu de son caractère ubiquitaire, son diagnostic doit être posé devant une clinique typique et un isolement de la mycobactérie certain.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Actualités dans la prévention des infections à Mycobacterium avium complex chez les personnes infectées par le VIH.

  • Actualités dans la prévention des infections à Mycobacterium avium complex chez les personnes infectées par le VIH L'incidence croissante des infections à Mycobacterium avium complex (MAC) au cours du SIDA pose un problème de prévention primaire. En effet, ces infections surviennent à un stade d'immuno-dépression avancée et contribuent à la mortalité des patients atteints de SIDA. Nous publions ici une revue de la littérature sur les études de prévention des infections à MAC. Dans la prévention primaire, la rifabutine et les nouveaux ma-crolides (clarithromycine, azithromycine) sont des antimycobacté-riens efficaces mais d'une part, ils ne sont pas exempts d'échecs, et d'autre part, ils posent des problèmes d'interactions médicamenteuses avec notamment les antirétroviraux et la prévention des autres infections opportunistes. Dans la prévention secondaire des rechutes des infections à Mycobacterium avium complex, un traitement d'entretien prolongé par une bithérapie associant au moins un nouveau macrolide à éthambutol ou rifabutine est nécessaire, prophylaxie qui se heurte également au problème d'interaction médicamenteuse.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Intérêt de l'examen bactériologique des selles dans les infections à Mycobacterium complex avium au cours du SIDA.

  • La fréquence des infections à Mycobacterium complexe avium (MAC) s'est accrue durant ces dernières années. L'évolution péjorative de ces infections pose le problème d'un diagnostic rapide et encourage la mise en place d'un traitement prophylactique. En décrivant 25 cas d'infection à MAC survenue chez des patients infectés par le VIH, les objectifs de cette étude sont de mettre en évidence l'intérêt respectif des différents examens bactériologiques. L'examen des selles fut réalisé chez 5 (31 %) des patients n'ayant pas de signes digestifs, et 9 (100 %) de ceux ayant une symptomatologie digestive. Les coprocultures ont permis de poser un diagnostic d'infection à MAC chez 79 % des patients examinés. L'examen direct des selles a permis un diagnostic rapide chez les 9 patients ayant une diarrhée. Tous les patients avaient une immunodépression profonde avec un taux de lymphocytes CD4+

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Infections à Mycobacterium avium intracellulare. Traitement par la double association clarithromycine-clofazimine. 18 observations.

  • Les infections à Mycobacterium avium-intracellulare sont actuellement préoccupantes en raison de l'augmentation de leur fréquence, de leur tendance nouvelle à la diffusion dans tout l'organisme, en particulier dans le sang, et de l'absence de schéma thérapeutique adapté à leur guérison. Le taux de mortalité reste élevé et la médiane de survie des malades, une fois le diagnostic de SIDA établi, est estimée à 7,4 mois. L'efficacité de nouvelles molécules antimycobactériennes, mise en avant par les résultats expérimentaux sur le modèle de la souris beige, n'est pas encore précisée.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Infections à mycobacterium avium complex révélant tardivement une mucoviscidose.

  • Nous rapportons une observation d'infection pulmonaire cliniquement patente à Mycobacterium avium complex (MAC), amenant à découvrir chez un jeune homme de 21 ans une mucoviscidose hétérozygote pour la mutation delta F 508. L'imputabilité de cette bactérie dans l'infection pulmonaire repose sur la mise en évidence de façon répétée et initialement isolée. Cette infection s'accompagne de symptômes bronchitiques, d'une hypoxie et de nodules parenchymateux à la tomodensitométrie. Le tableau clinico-radiologique s'améliore sous une quadrithérapie alors que seule la clarithromycine montre une activité bactéricide in vitro. Il apparaît sous traitement un trouble ventilatoire obstructif lié à une aspergillose bronchopulmonaire allergique stabilisée par la corticothérapie.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov