Infections a escherichia coli [ Publications ]

infections a escherichia coli [ Publications ]

Publications > infections a escherichia coli

  • Les Escherichia coli (E. coli) producteurs de vérotoxines (VTEC) sont responsables de diarrhées aqueuses, de colites hémorragiques, qui peuvent se compliquer d'un syndrome hémolytique et urémique. Le réservoir de ces bactéries est le tube digestif des bovins, la contamination humaine se fait par l'intermédiaire d'aliments, principalement viande de boeuf et lait cru. Les symptômes cliniques sont dus à la production de vérotoxines également appelées toxines Shiga-like (Stx). Les E. coli entérohémorragiques de sérotype O157:H7 sont impliqués dans la plupart des grandes épidémies, mais un nombre croissant d'infections est attribué aux souches appartenant à d'autres sérogroupes. Afin d'obtenir des données sur la prévalence des infections à VTEC chez l'enfant dans la région Auvergne, nous avons entrepris une étude prospective et choisi d'utiliser une technique d'amplification multiple des gènes codant les toxines Shiga-like. Sur une période d'un an (octobre 1997 à septembre 1998), nous avons analysé 658 prélèvements de selles d'enfants hospitalisés, parmi lesquels 255 présentaient une diarrhée. Un total de 19 prélèvements (3 %) a donné un résultat positif pour la recherche des gènes stx, et dans 10 cas (1,5 %) une souche VTEC a été isolée. Dans 8 cas sur 19, les enfants avaient des symptômes diarrhéiques, avec une association à un autre pathogène entérique dans 5 cas. La plupart des souches isolées ne produisent pas ou peu de toxines, et n'appartiennent pas à des sérotypes associés à la pathogénicité, ce qui pourrait expliquer l'absence de relation entre présence de ces souches et pathogénicité chez ces enfants.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Description et investigation d'une épidémie nosocomiale de colonisations et d'infections à Escherichia coli producteur d'une bêta-lactamase à spectre étendu dans un service de néonatologie.

  • An outbreak of colonization and infection with an Escherichia coli strain producing extended-spectrum beta-lactamase (ESBL) occurred in a neonatal unit : a high rate of cases was observed, 27/59 neonates were colonized : one of them developed meningitis with favourable outcome and another baby developed conjunctivitis. Despite intensive efforts to control the outbreak by standard methods of hand hygiene, patients screening and isolation, the spread was uncontrolled and the unit was closed to all admission in order to stop the outbreak. The investigation was not able to identify a single outbreak's source. Emergence and spread of ESBL producing E. coli strains from community and hospital acquired infections are a significant public health problem with difficult choice of treatment for serious infections.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov