Infections a clostridium [ Publications ]

infections a clostridium [ Publications ]

Publications > infections a clostridium

  • Les infections à Clostridium difficile sont une cause majeure de diarrhées nosocomiales. Elles sont grevées d’une morbi-mortalité non négligeable et leur incidence a fortement augmenté ces 20 dernières années. Les récidives après traitement sont fréquentes et ces infections à Clostridium difficile récurrentes représentent un vrai défi thérapeutique. Depuis plusieurs années déjà, diverses études ont montré l’efficacité de la greffe de microbiote fécale dans le traitement des infections à Clostridium difficile récurrentes et son utilisation fait maintenant partie des dernières recommandations européennes. Une procédure standardisée définissant les indications, les critères de sélection du donneur, la préparation de la solution et son administration ainsi que le suivi du patient postgreffe est nécessaire. Illustration par un cas clinique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Infections à Clostridium difficile.

  • Clostridium difficile est un bacille à Gram positif anaérobie, sporulé, responsable de 15 à 25 % des diarrhées post-antibiotiques et de plus de 95 % des cas de colites pseudo-membraneuses. Les principaux facteurs de risque d'infections liées à C. difficile sont l'âge supérieur à 65 ans, l'administration d'antibiotiques (notamment de céphalosporines de troisième génération, de l'association amoxicilline et acide clavulanique, de clindamycine et de fluoroquinolones dont le rôle semble de plus en plus prépondérant) et les antécédents d'hospitalisation. Ces dernières années ont été marquées par l'apparition de formes plus sévères d'infections liées à la dissémination rapide, en Amérique du Nord et en Europe, d'un clone épidémique de PCR-ribotype 027 particulièrement virulent.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov