Infections a clostridium [ Niveau Expert ]

infections a clostridium [ Niveau Expert ]

Expert > infections a clostridium

  • Clostridium Difficile est une bactérie responsable de diarrhées post-antibiotiques. Elle est également le première cause de diarrhées infectieuses nosocomiales chez l'adulte, et plus particulièrement chez les personnes âgées de plus de 65 ans... Fin avril 2006, suite au signalement de cas groupés d'ICD (atteignant particulièrement des personnes âgées), la responsabilité du clone 027 a été établie dans une épidémie dans un établissement hospitalier du Nord Pas de Calais, puis dans plusieurs épisodes (dans des établissements de santé, dans des établissements accueillant des personnes âgées). Des recommandations techniques ont été élaborées pour la maîtrise de ces infections. La gestion de ces épisodes nécessite la mobilisation de moyens importants dans les établissements de santé, pouvant aller jusqu'à l'arrêt des admissions et la fermeture partielle ou totale de certains services, pouvant impacter sur l'offre de soins dans la région

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Infections à Clostridium difficile : spécificités chez le sujet âgé

  • Clostridium difficile est responsable de diarrhées infectieuses nosocomiales chez l adulte. Le diagnostic de colite à Clostridium est à évoquer pour toute diarrhée associée aux antibiotiques et à confirmer par la recherche de toxines dans les selles. Son incidence est en augmentation devant l utilisation croissante de certains antibiotiques, avec un taux de récidives élevé et une mortalité non négligeable. La personne âgée est particulièrement vulnérable à cette infection. On assiste actuellement à l apparition d épidémies en milieu communautaire et de souches plus virulentes (PCR-ribotype 027). La vancomycine est à préférer au métronidazole en cas de forme sévère, mais de nouvelles substances thérapeutiques sont en cours d évaluation. La prévention de la transmission reste primordiale avec une hygiène irréprochable et une prescription d antibiotiques réfléchie.nAbstract

  • Source : revmed.ch

Prise en charge diagnostique et thérapeutique des infections à Clostridium difficile dans l'agglomération nantaise

  • La prévalence des infections à Clostridium difficile (ICD) communautaires augmente selon l'Institut de Veille Sanitaire , cependant aucun outil épidémiologique ne permet leur étude en France. Afin d'évaluer la prévalence et la prise en charge diagnostique et thérapeutique des ICD communautaires, nous avons réalisé une étude descriptive des cas diagnostiqués à Nantes entre décembre 2013 et juin 2014, au CHU et en agglomération nantaise. Parallèlement, un sondage par courriel auprès de médecins généralistes de Loire Atlantique a été mené. Notre objectif était de mettre en évidence les facteurs de risque d'ICD communautaires graves

  • Source : nantilus.univ-nantes.fr

Recommandations belges pour le contrôle et la prévention des infections à Clostridium difficile dans les hôpitaux aigus et dans les maisons de repos et de soins.

  • Indication du niveau de preuve, Ce document, - dresse, d'une part, l'état des lieux des connaissances concernant l'épidémiologie, les caractéristiques microbiologiques de l'habitat, le tableau clinique, les réservoirs et voies de transmission, le diagnostic, la surveillance, - et, d'autre part, recommande à ces professionnels une politique de prévention basée notamment sur la mise en place de mesures de précaution liées aux circonstances et situations rencontrées.

  • Source : health.belgium.be

Diagnostic microbiologique des infections à Clostridium difficile

  • Le laboratoire de microbiologie joue un rôle essentiel dans la prise en charge des infections à Clostridium difficile, dont la fréquence et la sévérité ont tendance à augmenter. Une combinaison de méthodes (culture, immuno-enzymologie, PCR) qui visent à mettre en évidence la bactérie, ses antigènes, ses gènes de production de toxines et les toxines elles-mêmes permet au microbiologiste de livrer au clinicien et au spécialiste en hygiène hospitalière une aide diagnostique fiable répondant aux critères essentiels de rapidité, de sensibilité et de spécificité. Cet article présente les algorithmes couramment utilisés.

  • Source : revmed.ch