Infection urinaire klebsiella pneumoniae


#1

Posté par Keyla

A titre d’information générale, nous vous proposons de lire l’article sur la cystite (infection urinaire) rédigé par l’Assurance maladie : Cystite
« La cystite est une infection urinaire localisée au niveau de la vessie . Le plus souvent, elle est due à la bactérie Escherichia Coli. Fréquente chez la femme, elle est en général sans gravité . Lorsqu’elle survient chez des personnes fragiles, la prise en charge doit être adaptée. […] »
Vous trouverez dans ce dossier : les symptômes et facteurs favorisants, les traitements, la prévention pour la récidive …

Sur le même site vous pouvez lire l’article : Comment se préparer à l’ECBU et lire ses résultats ?
« Quand parle-t-on d’infection urinaire selon le type de germe présent ?
Le E Coli est la bactérie la plus fréquemment rencontrée ; on parle d’infection urinaire pour un taux de 1 000 UFC/ ml tant chez la femme que chez l’homme.
Pour d’autres bactéries comme les germes Proteus mirabilis , Klebsiella ou Enterobacter , on parle d’infection urinaire pour des taux différents : le taux est de 10 000 UFC/ml chez la femme et de 1 000 UFC/ml chez l’homme. »

Vous évoquez deux germes dans votre question : E.Coli et Klebsiella pneumoniae :

  • E.coli : éviter la contagion familiale
    « Transmissions secondaires ?
    En dehors de l’ingestion d’aliments contaminés, la contamination par E.coli peut aussi se produire « par contact avec une personne malade qui excrète la bactérie dans ses selles ». Dans ce cas, la transmission est dite secondaire.
    Des mesures d’hygiène indispensables.

    C’est une évidence certes, mais il est nécessaire de la rappeler : le lavage des mains doit être systématique, plusieurs fois par jour :
    – avant de préparer les repas et au cours de la préparation lorsque l’on passe d’un aliment à un autre ;
    – avant de passer à table ;
    – et naturellement en sortant des toilettes.
    Dans tous les cas, ce lavage des mains doit s’effectuer à l’eau et au savon. Seulement « à défaut » de la disponibilité d’eau et de savon poursuivent les autorités, il convient de « se désinfecter les mains avec une solution hydro-alcoolique ».
    Quant aux patients souffrant d’une infection à E.coli (ou d’une gastro-entérite quelle qu’en soit la cause), elles doivent impérativement « éviter les contacts rapprochés avec des personnes à risques et sensibles (notamment les enfants), se laver régulièrement les mains et éviter de préparer des repas communs ».
    https://destinationsante.com/e-coli-eviter-la-contagion-familiale.html

Site de l’agence de presse Destination Santé
- Klebsiella pneumoniae
« Commensal du tube digestif de l’homme et des animaux

Présent dans l’environnement (sol, eaux, végétaux)

- Mode de transmission Contact indirect

  • Principale(s) porte(s) d’entrée Percutanée, digestive, respiratoire

  • Principal(aux)matériel(s) infectieux Pus, selles, urine,

    d’origine humaine sécrétions respiratoires

  • Thérapeutique(s) spécifique(s) Antibiotiques »

http://www.chu-st-etienne.fr/ProfessionnelSante/Hygiene/ConsultationFiches/ConsultationWeb.aspx?choix=agent&lettre=K&index=47#microbe