Infarctus [ Niveau Expert ]

infarctus [ Niveau Expert ]

Expert > infarctus

  • Avec environ 120 000 personnes atteintes chaque année, 12 000 décès suite à la première crise et 18 000 décès après une année, l'infarctus du myocarde est un enjeu majeur de santé publique. Cette pathologie nécessite une hospitalisation et une prise en charge dans une unité de soins intensifs de cardiologie. Pour étudier cette pathologie, nous nous sommes orientés vers les bases hospitalières du PMSI.La collecte des données hospitalières dans le cadre du PMSI génère sur le plan national des bases de données de l'ordre de 25 millions d'enregistrements par an.Ces données, qui sont initialement recueillies à des fins médico-économiques, contiennent des informations qui peuvent avoir d'autres finalités : amélioration de la prise en charge du patient, prédiction de l'évolution des soins, planification de leurs coûts, etc.Ainsi émerge un autre enjeu : celui de fournir des outils d'explorations des trajectoires hospitalières des patients à partir des données issues du PMSI. Par le biais de plusieurs objectifs, les travaux menés dans le cadre de cette thèse ont pour vocation de proposer des outils combinant des méthodes issues de trois disciplines : informatique médicale, fouille de données et biostatistique.Nous apportons quatre contributions.La première contribution concerne la constitution d'une base de données de qualité pour analyser les trajectoires de patients. La deuxième contribution est une méthode semi-automatique pour la revue systématique de la littérature. Cette partie des travaux délimite les contours du concept de trajectoire dans le domaine biomédical. La troisième contribution est l'identification des parcours à risque dans la prédiction du décès intra-hospitalier. Notre stratégie de recherche s'articule en deux phases : 1) Identification de trajectoires types de patients à l'aide d'outils issus de la fouille de données , 2) Construction d'un modèle de prédiction à partir de ces trajectoires afin de prédire le décès. Enfin, la dernière contribution est la caractérisation des flux de patients à travers les différents évènements hospitaliers mais aussi en termes de délais d'occurrences et de coûts de ces évènements. Dans cette partie, nous proposons à nouveau une alliance entre une méthode de fouille de données et de classification de données longitudinales.

  • Source : theses.fr

Effet des bêtabloquants sur la mortalité après un infarctus du myocarde subi par des patients sans insuffisance cardiaque - In Pharmactuel, Vol. 51, No 1 (2018)

  • Protocole de recherche: Il s agit d une étude de cohorte prospective et multicentrique examinant 223 centres en France.nCette étude porte sur une population de sujets provenant du registre français French registry on acute ST-elevation and nonnST-elevation myocardial infarction (FAST-MI)9,10. Ce registre a été conçu pour évaluer la prise en charge réelle de l IDM ennFrance. L étude a été approuvée par un comité d éthique indépendant...

  • Source : pharmactuel.com

EFIENT® (prasugrel):augmentation du risque de saignement grave chez les patients présentant un angor instable / infarctus du myocarde sans sus-décalage du segment ST lors de l'administration avant la coronarographie diagnostique - Lettre aux professionnels de santé

  • Une majoration du risque de saignement grave lors de l'administration précoce (dès le diagnostic) de l'antiagrégant plaquettaire Efient (prasurgel) chez les patients présentant un angor instable ou un infarctus du myocarde sans sus-décalage du segment ST a été constatée. Aussi, l'Agence Européenne du Médicament (EMA) et l'Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) invitent les professionnels de santé à n'administrer la dose de charge d'Efient qu'au moment de l'intervention coronaire percutanée afin de limiter ce risque. Une lettre d'information destinée aux professionnels de santé et rappelant ces recommandations a été adressée par les laboratoires commercialisant cette spécialité...

  • Source : ansm.sante.fr

EFIENT® (prasugrel):augmentation du risque de saignement grave chez les patients présentant un angor instable / infarctus du myocarde sans sus-décalage du segment ST lors de l'administration avant la coronarographie diagnostique - Lettre aux professionnels de santé

  • Une majoration du risque de saignement grave lors de l'administration précoce (dès le diagnostic) de l'antiagrégant plaquettaire Efient (prasurgel) chez les patients présentant un angor instable ou un infarctus du myocarde sans sus-décalage du segment ST a été constatée. Aussi, l'Agence Européenne du Médicament (EMA) et l'Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) invitent les professionnels de santé à n'administrer la dose de charge d'Efient qu'au moment de l'intervention coronaire percutanée afin de limiter ce risque. Une lettre d'information destinée aux professionnels de santé et rappelant ces recommandations a été adressée par les laboratoires commercialisant cette spécialité...

  • Source : ansm.sante.fr

Dosage de la troponine cardiaque hypersensible pour le diagnostic rapide du syndrome coronarien aigu et de l'infarctus aigu du myocarde au service des urgences : évaluation de l'efficacité clinique et de la rentabilité

  • L'objectif du présent rapport était de répondre aux questions de recherche ci-dessous. En cas de soupçon de symptômes de SCA au service des urgences, quelle est la performance diagnostique relative du dosage de la troponine T hypersensible et du dosage de la troponine I hypersensible et quelle est la performance diagnostique de ces dosages par rapport aux dosages classiques de la troponine cardiaque T et de la troponine cardiaque I ? En cas de soupçon de symptômes de SCA au service des urgences, quelle est l'efficacité clinique relative du dosage de la troponine T hypersensible et du dosage de la troponine I hypersensible et quelle est l'efficacité clinique de ces dosages par rapport aux dosages classiques de la troponine cardiaque T et de la troponine cardiaque I ? En cas de soupçon de symptômes de SCA au service des urgences, quelle est la rentabilité relative du dosage de la troponine T hypersensible et du dosage de la troponine I hypersensible et quelle est la rentabilité de ces dosages par rapport au dosage de la troponine cardiaque I classique ?

  • Source : cadth.ca

Doses de bêta-bloqueurs et leur effet sur la survie après un infarctus du myocarde : étude OBTAIN - In PHARMACTUEL, Vol. 50, No. 2, 2017

  • Entreprise en 2007, l étude OBTAIN est un registre observationnel prospectif multicentrique (26 centres aux États-Unis et un au Canada) recueillant des données détaillées sur les doses de bêta-bloqueurs de tout patient ayant eu un IM pour accompagner l étude PACE-MI (PACEmaker and Beta-blocker Therapy Post-Myocardial Infarction). Les données de cette étude ont révélé une utilisation presque universelle des bêta-bloqueurs, mais à des doses correspondant le plus souvent à moins de 25 % des doses utilisées dans les essais cliniques. À la fin de l étude en 2009, il a été décidé de poursuivre la tenue du registre pour évaluer la survie des patients sur au moins deux ans afin de tester l hypothèse selon laquelle il existe une relation dose-réponse qui favorise un effet bénéfique des bêta-bloqueurs sur la survie. Le protocole a été modifié pour inclure l évaluation de la survie. Des sites qui avaient entrepris cette étude à l origine, 21 ont continué leur participation (dont le site canadien), ce qui représente 92 % des patients du registre initial...

  • Source : pharmactuel.com

Portrait de la prise en charge de l infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST au Québec en 2013-2014 : résultats d une troisième évaluation terrain à l échelle provinciale

  • L Institut national d excellence en santé et en services sociaux (INESSS) met en ligne ces trois documents en lien avec la prise en charge de l infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST),n Portrait de la prise en charge de l infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST au Québec en 2013-2014 : résultats d une troisième évaluation terrain à l échelle provincialen Normes relatives aux traitements de reperfusion de l infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) au Québecn Traitements de reperfusion de l infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) et réduction des délais : mise à jour de la littérature

  • Source : inesss.qc.ca

NOYADA (captopril), inhibiteurs de l enzyme de conversion - Intérêt clinique important dans l hypertension artérielle, l insuffisance cardiaque, l infarctus du myocarde et la néphropathie diabétique du diabète de type I mais pas d avantage clinique démontré par rapport aux autres inhibiteurs de l enzyme de conversion déjà disponibles sous forme solide

  • NOYADA a l AMM dans le traitement de l hypertension artérielle, l insuffisance cardiaque, l infarctus du myocarde et la néphropathie diabétique du diabète de type I.nn Il s agit d une nouvelle forme galénique de captopril en solution buvable, adaptée à l usage pédiatrique et aux adultes avec des troubles de la déglutition.nn En pédiatrie, il devrait se substituer à l écrasement de comprimés ou à la réalisation des préparations magistrales par les pharmacies à usage intérieur en pédiatrie...

  • Source : has-sante.fr

Protelos (ranélate de strontium) : nouvelles restrictions d'utilisation en raison d'une augmentation du risque d'infarctus du myocarde - Point d'information

  • Protelos est actuellement indiqué dans le traitement de l'ostéoporose chez la femme ménopausée ou chez l'homme pour réduire le risque de fractures vertébrales et de hanches. Ce médicament, qui bénéficie depuis 2007 d'une surveillance renforcée en France en raison de la survenue d'accidents thromboemboliques veineux et de réactions cutanées allergiques graves, a déjà fait l'objet en 2012, au niveau européen, de restrictions d'utilisation suite à une réévaluation de son rapport bénéfice/risque initiée par la France. De nouvelles données indiquent une augmentation du risque d'infarctus du myocarde d'où la mise en place de nouvelles restrictions d'utilisation de la part de l'Agence européenne du médicament (EMA) et l'initiation d'une nouvelle réévaluation complète de son rapport bénéfice/risque...

  • Source : ansm.sante.fr

Infarctus cérébral du sujet jeune : quel bilan étiologique ?

  • Deux à 12 % des patients victimes d'un infarctus cérébral (IC) ont moins de 45 ans. Leur pronostic vital et fonctionnel est considéré comme meilleur que celui des sujets plus âgés avec une survie et un pronostic fonctionnel favorable à 5 ans évalués respectivement à 95 % et 90 %. Le risque de récidive est néanmoins élevé (3,6 % l'année suivant l'IC puis 1,7 % par an) et justifie une enquête étiologique exhaustive pour adapter la stratégie de prévention secondaire. La réalisation d'un bilan étiologique stratifié en fonction de la probabilité des affections causales et des possibilités de stratégies thérapeutiques est déterminante. Une proposition de bilan standardisé a été établie sous l'égide de la Société française neurovasculaire (SFNV) en 2009. Ces recommandations s'appliquent principalement à des patients pour lesquels l'évaluation clinique neurologique et systémique (peau, oeil, articulation) et les circonstances de survenue n'apportent pas d'orientation étiologique forte justifiant la réalisation d'examens spécifiques.

  • Source : jle.com

Effet de la défavorisation et de la zone géographique de résidence sur la mortalité et l'accès aux soins en cardiologie à la suite d'un premier infarctus du myocarde au Québec

  • Cette étude s'inspire grandement d'une étude ontarienne où il a été démontré, avec des fichiers administratifs, que malgré la présence d'un système de santé universel, le statut socioéconomique, mesuré ici uniquement par le revenu, a un effet majeur sur l'accessibilité aux soins cardiaques spécialisés ainsi que sur la mortalité à 1 an suivant un premier infarctus aigu du myocarde ( IAM). Il est donc intéressant et pertinent de documenter s'il existe une telle relation au Québec. Dans la mesure où le ministère de la Santé et des Services sociaux attend de l'Iinstitut national de santé publique du Québec une expertise de pointe en matière de surveillance des maladies cardiovasculaires, l'IAM représente l'indicateur par excellence pour évaluer les progrès effectués dans la bataille contre les maladies cardiovasculaires

  • Source : inspq.qc.ca

L'association des médicaments contenant de l'abacavir (ZIAGEN, KIVEXA et TRIZIVIR) avec un accroissement possible du risque d'infarctus du myocarde - Association of abacavir-containing medicinal products (ZIAGEN, KIVEXA and TRIZIVIR) with a potential increased risk of myocardial infarction - For Health Professionals

  • GlaxoSmithKline a transmis à Santé Canada des résultats récents publiés dans le numéro du 26 avril 2008 de The Lancet. Ces nouvelles données d'innocuité sont tirées d'une étude prospective d'observation encore en cours, l'étude D:A:D (The Data collection of Adverse effects of anti-HIV Drugs). Cette étude a été conçue pour mesurer l'incidence de l'infarctus du myocarde chez des patients infectés par le VIH qui reçoivent un traitement antirétroviral en association avec d'autres antirétroviraux...

  • Source : healthycanadians.gc.ca

Evolution du traitement de reperfusion de l'infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST en Suisse de 1997 à 2005

  • De 1997 à 2005, 19 461 patients admis pour syndrome coronarien aigu dans 68 hôpitaux en Suisse ont été inclus dans le registre AMIS Plus, dont 11 543 avec un sus-décalage du segment ST ou un bloc de branche gauche sur l'ECG à l'admission. Durant cette période, on observe une forte augmentation de la proportion de patients traités par intervention coronarienne percutanée (PCI) primaire (8% à 74%), et une nette diminution du recours à la thrombolyse (47% à 6%) ainsi que du nombre de patients sans traitement de reperfusion (45% à 20%). De plus, on note une réduction de la mortalité hospitalière (12% à 7%). Les principaux prédicteurs de mortalité hospitalière sont l'absence de reperfusion par PCI et par thrombolyse, l'âge avancé et le choc cardiogène. Par ailleurs, la PCI est associée à une mortalité inférieure par rapport à la thrombolyse.

  • Source : revmed.ch

Combattre l'infarctus du myocarde et l'athérosclérose : un défi thérapeutique

  • L'infarctus du myocarde est une complication fréquente, grave et récidivante d'une maladie chronique : l'athérosclérose. Les progrès thérapeutiques ont permis d'améliorer l'avenir des patients coronariens et de raccourcir la durée de leur séjour à l'hôpital. Cependant les récidives d'événements cardiovasculaires sont dépendantes de l'adhésion thérapeutique qui, elle, est tributaire de la manière dont le patient perçoit sa situation et intègre les informations qui lui sont données. Pour améliorer l'adhésion thérapeutique de ces patients, il est crucial d'utiliser les outils développés dans le traitement des maladies chroniques : l'éducation thérapeutique et l'esprit de l'entretien motivationnel. Toutefois, ces différents outils d'information doivent être performants et utilisés à des moments appropriés pour garantir une influence favorable sur le patient.

  • Source : revmed.ch

Influence des rythmes circadiens sur les infarctus du myocarde

  • L infarctus du myocarde est une des causes de mortalité les plus fréquentes et son incidence suit une variation circadienne avec un pic de fréquence maximale entre dix et onze heures du matin. De plus, la taille d un infarctus ainsi que le taux de mortalité lié à celui-ci subissent également une variation sur 24 heures. De récentes publications montrent un pic de gravité aux alentours de minuit indépendant du temps ischémique et de la qualité de la prise en charge. Ces nouvelles données ont été corroborées par des études sur des modèles expérimentaux qui mettent en évidence un lien entre la taille d un infarctus et certains gènes impliqués dans le rythme circadien. Ce nouvel axe de recherche liant la biologie circadienne et la physiopathologie de l ischémie offre de nouvelles perspectives en recherche cardiovasculaire ainsi que de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles.

  • Source : revmed.ch

Infarctus lacunaire et microangiopathie cérébrale : plaidoyer pour une reconnaissance

  • La microangiopathie cérébrale (MC) comprend un ensemble de lésions définissant une entité peu étudiée et encore méconnue. En effet, l infarctus lacunaire, une des manifestations aiguës de la MC, représente 25% des accidents vasculaires cérébraux d origine ischémique, mais peu d études font référence à sa prise en charge aiguë et à long terme. Malgré sa première description, au XIXe siècle déjà, la «lacune», lésion anatomopathologique cardinale de la MC, demeure un processus physiopathologique partiellement expliqué et controversé. Le but de cet article est de définir les lésions inhérentes à la MC, d en évoquer les hypothèses physiopathologiques et d en citer les manifestations cliniques. La MC ainsi reconnue ne pourra plus être banalisée.

  • Source : revmed.ch

Thrombolyse intraveineuse d un infarctus cérébral chez un patient sous anticoagulant oral direct u2013 propositions de la société française de neurologie vasculaire (sfnv) et du groupe français d études sur l hémostase et la thrombose (gfht)

  • La littérature étant relativement pauvre sur cette question, avec essentiellement de petites séries de cas et une étude rétrospective, aucune recommandation ne peut être émise et les propositions de ce texte sont donc d un faible niveau de preuve (avis d experts). Néanmoins, il nous a semblé essentiel de prendre une position relative à la gestion en urgence d un infarctus cérébral chez un malade traité par un AOD, cette situation étant de plus en plus fréquente.

  • Source : site.geht.org

Rapport : Indicateurs de qualité généralisés - Thème « Infarctus du myocarde après la phase aiguë » - Analyse descriptive des résultats agrégés - Campagne 2010

  • En 2010, la HAS a coordonné la troisième campagne de recueil généralisée des indicateurs du thème « Prise en charge de l'infarctus du myocarde après la phase aiguë » impliquant les établissements ayant une activité de médecine, chirurgie et obstétrique (MCO). Après chaque campagne de recueil, la HAS rend compte des résultats agrégés dans un rapport d'analyse mis en ligne sur son site Internet. Ce rapport présente les principaux constats et faits marquants issus de l'analyse des résultats de la campagne 2010. Il permet notamment d'analyser l'évolution des résultats sur 3 années consécutives.

  • Source : has-sante.fr

Activité physique au long cours après un infarctus du myocarde : un défi permanent

  • La réadaptation cardiovasculaire (RCV) postinfarctus est un programme multidisciplinaire bien défini dont les objectifs sont non seulement d améliorer la capacité fonctionnelle, la qualité de vie des patients, mais aussi de réduire leur morbi-mortalité cardiovasculaire. Même si la RCV est maintenant fortement recommandée dans les directives internationales pour tous les patients postinfarctus du myocarde, seule la moitié des patients y participe en Suisse. Pire encore, après une RCV de phase II, moins de 5 % des patients à Genève s inscrivent dans un groupe de maintenance cardiovasculaire (phase III). Nous présentons, dans cet article, les projets que nous menons depuis 2015 afin de stimuler les patients qui ont terminé une RCV de phase II à poursuivre une activité physique régulière et au long cours

  • Source : revmed.ch

L'éducation thérapeutique post-infarctus du myocarde : le défi de la prévention tertiaire

  • Problématique Les maladies cardiovasculaires représentent la principale cause de décès en Suisse ainsi qu en Europe. Elles constituent donc un enjeu majeur de santé publique. Parmi ces pathologies, l infarctus du myocarde reste depuis des années le principal facteur de mortalité, de part son risque élevé de taux de récidive. Pour faire face à cela, l éducation thérapeutique au patient apparaît comme un élément incontournable de l accompagnement de la population de patients coronariens. Elle devrait permettre aux patients d acquérir et de conserver les capacités et les compétences les aidant à vivre de manière optimale leur vie avec leur maladie. Le personnel infirmier occupe une place essentielle dans l équipe interdisciplinaire pour promouvoir efficacement cet enseignement thérapeutique des facteurs de risque pour tenter de maintenir les changements.

  • Source : doc.rero.ch