Infarctus du myocarde avec sus-decalage du segment st [ Publications ]

infarctus du myocarde avec sus-decalage du segment st [ Publications ]

Publications > infarctus du myocarde avec sus-decalage du segment st

  • De plus en plus de patients très âgés sont pris en charge pour des douleurs thoraciques aiguës. Le but de l'étude a été d'évaluer la prise en charge préhospitalière par le Samu de patients de plus de 80 ans ayant une suspicion de syndrome coronaire aigu. Sur 105 patients considérés comme ayant un infarctus avec sus-décalage, le diagnostic a été confirmé chez 92. Dans 47 % des cas, le Samu est appelé par le médecin généraliste. Le délai d'appel est plus long chez les nonagénaires. En préhospitalier, l'aspirine est utilisée chez 81 % des patients et 39 % reçoivent de l'héparine. Une décision de reperfusion n'est prise que dans 30 % des cas (23 fois sur 26, par angioplastie). La mortalité à J30 est de 21 %. Les facteurs de surmortalité sont l'âge (plus de 90 ans, l'horaire d'appel et les complications hémodynamiques survenues en phase préhospitalière , l'existence d'un tabagisme actif est associée à une moindre mortalité. En conclusion, le recours aux traitements recommandés reste insuffisant dans une population très âgée et la mortalité reste élevée.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Comment réduire le délai de reperfusion dans l'infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST?

  • En cas d'infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST (STEMI), la plupart des hôpitaux ne parviennent pas à tenir les délais de reperfusion fixés par les recommandations internationales. Le but de cet article est de détailler les stratégies ayant fait leurs preuves pour réduire les délais avant reperfusion (exemple: ECG préhospitalier, activation précoce de la salle de cathétérisme), et ainsi permettre à chaque hôpital de développer ses propres protocoles.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov