Infarctus cerebral [ Niveau Expert ]

infarctus cerebral [ Niveau Expert ]

Expert > infarctus cerebral

  • Deux à 12 % des patients victimes d'un infarctus cérébral (IC) ont moins de 45 ans. Leur pronostic vital et fonctionnel est considéré comme meilleur que celui des sujets plus âgés avec une survie et un pronostic fonctionnel favorable à 5 ans évalués respectivement à 95 % et 90 %. Le risque de récidive est néanmoins élevé (3,6 % l'année suivant l'IC puis 1,7 % par an) et justifie une enquête étiologique exhaustive pour adapter la stratégie de prévention secondaire. La réalisation d'un bilan étiologique stratifié en fonction de la probabilité des affections causales et des possibilités de stratégies thérapeutiques est déterminante. Une proposition de bilan standardisé a été établie sous l'égide de la Société française neurovasculaire (SFNV) en 2009. Ces recommandations s'appliquent principalement à des patients pour lesquels l'évaluation clinique neurologique et systémique (peau, oeil, articulation) et les circonstances de survenue n'apportent pas d'orientation étiologique forte justifiant la réalisation d'examens spécifiques.

  • Source : jle.com

Thrombolyse intraveineuse d un infarctus cérébral chez un patient sous anticoagulant oral direct u2013 propositions de la société française de neurologie vasculaire (sfnv) et du groupe français d études sur l hémostase et la thrombose (gfht)

  • La littérature étant relativement pauvre sur cette question, avec essentiellement de petites séries de cas et une étude rétrospective, aucune recommandation ne peut être émise et les propositions de ce texte sont donc d un faible niveau de preuve (avis d experts). Néanmoins, il nous a semblé essentiel de prendre une position relative à la gestion en urgence d un infarctus cérébral chez un malade traité par un AOD, cette situation étant de plus en plus fréquente.

  • Source : site.geht.org

[Recommandation suspendue] Prévention vasculaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire

  • Ces recommandations portent sur la prise en charge de la prévention de l'ensemble des événements vasculaires (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde et décès vasculaire), parce que l'infarctus cérébral confère non seulement un risque élevé de récidive, mais aussi un risque conséquent d'infarctus du myocarde et de décès d'origine vasculaire. Elles s'appliquent aux AIT (accidents ischémiques transitoires) dès que le diagnostic est établi et aux infarctus cérébraux après la phase aiguë, dont la durée varie en fonction de la sévérité et de la taille de l'infarctus.

  • Source : has-sante.fr

Préconisations de la Société Française Neuro-Vasculaire et de la Société Française de Cardiologie : Infarctus cérébral et Foramen Ovale Perméable

  • analyse des essais randomisés, préconisations concernant la fermeture du FOP et les antithrombotiques, bilan étiologique d'un infarctus cérébral, recherche d'une cause cardiaque d'infarctus cérébral par échocardiographie, recherche d'une fibrillation atriale paroxystique dans le cadre du bilan étiologique d'un infarctus cérébral, fermeture percutanée d'un foramen ovale perméable

  • Source : sfcardio.fr

Prévention vasculaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire

  • Ces recommandations ont pour objectif d'améliorer la prise en charge des facteurs de risque et la réalisation du traitement spécifique, en fonction de l étiologie, après un infarctus cérébral ou un AIT, en vue d éviter les événements vasculaires : récidive d AVC, infarctus du myocarde et décès de cause vasculaire. Elles prennent en compte les avis de la commission de la transparence sur les médicaments anticoagulants oraux non AVK (ou anticoagulants oraux d action directe).

  • Source : has-sante.fr

Anomalies électrocardiographiques à la phase aiguë de l'infarctus cérébral

  • rappel anatomique de la régulation cardiovasculaire, anomalies électrocardiographiques après un accident cérébral, rôle de l'insula, influence de la latéralité, conclusion, références bibliographiques

  • Source : john-libbey-eurotext.fr