Hyperphosphatemie [ Niveau Expert ]

hyperphosphatemie [ Niveau Expert ]

Expert > hyperphosphatemie

  • \VELPHORO a l\ AMM dans le contrôle du taux de phosphate sérique des patients insuffisants rénaux chroniques sous hémodialyse ou sous dialyse péritonéale. Sa non-infériorité par rapport à RENVELA (carbonate de sevelamer) a été démontrée en termes de contrôle de la phosphatémie. Les effets indésirables ont été plus fréquents sous VELPHORO que sous carbonate de sevelamer, en particulier ceux d\ ordre gastro-intestinaux, ayant justifié davantage d\ arrêts prématurés de traitement. Le service médical rendu par VELPHORO est important l\ indication de l\ AMM...\

  • Source : has-sante.fr

Augmentation du risque cardiovasculaire et de mortalité chez le patient adulte insuffisant rénal chronique : quand et comment traiter l'hyperphosphatémie en traitement conservateur ?

  • But: Notre première question de recherche (QdR n°1) vise à établir à partir de quel seuil de phosphatémie le risque CV et/ou de mortalité augmente, pour déterminer à partir de quand une intervention nutritionnelle se révèle nécessaire. Notre deuxième question de recherche (QdR n°2) vise à mettre en lumière les priorités de la prise en charge nutritionnelle concernant le P selon les guidelines et les études publiées après les derniers guidelines, qui datent de 2010

  • Source : doc.rero.ch

Hyperphosphatémie : diagnostic et traitement

  • L hyperphosphatémie est définie par une augmentation de la concentration plasmatique de phosphate au dessus de 1,44 mmol/l (45 mg/l).nLe seul diagnostic différentiel est la pseudo-hyperphosphatémie : une élévation artéfactuelle de la phosphatémie peut être observée par interférence avec les méthodes analytiques chez des patients atteints d hyperglobulinémie, d hyperlipidémie, d hémolyse et d hyperbilirubinémie. La situation la plus fréquente est l hyperglobulinémie du myélome ou d une gammapathie monoclonale. La véritable phosphatémie est alors déterminée par redosage de l échantillon après déprotéinisation par ultrafiltration.

  • Source : nephro.unistra.fr