Hyperlactatemie [ Publications ]

hyperlactatemie [ Publications ]

Publications > hyperlactatemie

  • Quatre cas d’hyperlactatémie après transplantation rénale sont rapportés. Dans les premiers jours postopératoires, trois transplantés avaient une hémorragie occulte dans la loge du greffon. L’extériorisation de l’hémorragie et le retentissement sur la pression artérielle, la fréquence cardiaque et la pression veineuse centrale étaient faibles. Au plan biologique, il existait de façon précoce, une hyperlactatémie ou une acidose à trou anionique augmenté. Le syndrome compartimental abdominal constitué par ces hématomes rétropéritonéaux compressifs provoquait des troubles de la perfusion du transplant et nécessitait une intervention chirurgicale. Dans le quatrième cas, il n’y avait pas d’hématome mais une thrombose partielle de la veine du greffon et de la veine iliaque externe et une hyperlactatémie. Lors de la réintervention, les prélèvements sanguins au niveau de la veine et de l’artère du greffon objectivaient une production de lactate sur le rein ischémié. Le rôle particulier du rein dans le métabolisme des lactates permet d’évoquer l’hypothèse d’une production de lactates par le greffon rénal hypoperfusé. En l’absence de signe de choc, dans les circonstances à risque d’hématome périrénal, ou en cas d’oligurie, le dosage des lactates pourrait se révéler utile au diagnostic d’hypoperfusion sévère du greffon.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Acidose et hyperlactatémie lors des intoxications aiguës par le valproate de sodium.

  • OBJECTIFS : Lors de surdosages au valproate de sodium (VPA) per os, nous avons recherché l'existence d'une acidose métabolique et son association à une hyperlactatémie. MÉTHODES : L'étude a été conduite de façon rétrospective en Réanimation toxicologique à l'hôpital Fernand Widal de 1990 à 1995. Les patients retenus avaient une concentration de VPA supérieure à la concentration thérapeutique de 600 μmol/l. Les principales données recueillies étaient les antécédents, l'intubation pour ventilation mécanique, l'administration de catécholamines et de bicarbonates ou de lactate de sodium et la pression artérielle. Les principaux paramètres biologiques recueillis étaient la concentration plasmatique de VPA, le pH, la PCO

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

L'hyperlactatémie: pas seulement utile en cas de choc circulatoire.

  • L'hyperlactatémie, marqueur de mauvais pronostic chez les patients aux soins intensifs, est surtout présente en cas d'insuffisance circulatoire aiguë. Elle peut pourtant être due à d'autres facteurs que l'hypoxie cellulaire. Le taux de lactate sanguin est influencé soit par une production accrue soit par un défaut d'élimination. Que ce soit en anesthésiologie avec l'utilisation du propofol ou avec certains anti-rétroviraux chez les séropositifs, l'influence de médicaments sur le lactate n'est pas négligeable. En oncologie, le lactate peut provenir d'un métabolisme anaérobie qui est propre aux cellules tumorales. Devant une hyperlactatémie, le diagnostic différentiel peut parfois être plus complexe qu'on ne le pense.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov