Hyperglycemie [ Niveau Expert ]

hyperglycemie [ Niveau Expert ]

Expert > hyperglycemie

  • Le glucose est quasi le seul substrat capable d'être utilisé par le cerveau comme source énergétique. Cette glucodépendance cérébrale fait que toute variation importante de la glycémie est susceptible d'entraîner un dysfonctionnement neuronal pouvant aller jusqu'au coma. Le coma hypoglycémique, le plus fréquent en pratique clinique, a une origine métabolique pure (neuroglucopénie) tandis que le coma hyperglycémique est de mécanisme plus complexe et résulte plutôt de troubles osmotiques. Outre les variations aiguës de la glycémie, il est généralement reconnu que les troubles de la glycémie, moins sévères mais présents de façon chronique ou récurrente, peuvent également aboutir à des perturbations du fonctionnement cérébral. Leurs répercussions fines sont cependant plus difficiles à appréhender en clinique. Des troubles de l'apprentissage chez le jeune patient diabétique de type 1 ou des troubles de la mémoire, parfois sévères et capables de progresser jusqu'à la démence («encéphalopathie diabétique»), chez des patients diabétiques plus âgés, de type 1 ou de type 2, ont cependant été rapportés, même s'ils restent discutés. Cet article fera une synthèse des connaissances actuelles à propos des répercussions cérébrales, aiguës ou chroniques, consécutives à la dysrégulation glycémique chez le patient diabétique.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Hyperglycémie à la phase aiguë de l'AIC : vers un traitement intensif ?

  • L'hyperglycémie post-AVC est fréquente à la phase initiale de l'infarctus cérébral et de physiopathologie complexe. La toxicité de l'hyperglycémie réside dans l'aggravation de la zone de pénombre mais aussi sur l'oedème et la transformation hémorragique et apparait pour des seuils bas (7-8 mmol/L). Les recommandations de l'EUSI et de l'AHA sont pour l'instant de traiter si la glycémie est au-delà de 10 mmol/L. Des études récentes (GIST, GRASP, THIS) ont testé la faisabilité et la sécurité d'un traitement insulinique intensif, dans le but à termes de montrer un effet sur le pronostic fonctionnel. Dans ces études, l'insuline « intensive » fait baisser la glycémie mais souvent au prix d'une augmentation du taux d'hypoglycémies. L'effet sur le pronostic fonctionnel et la mortalité est peu évaluée. Cet article a pour but de rappeler les effets de l'hyperglycémie post-AVC, de l'insuline dans l'AIC et de résumer les résultats des principales études ayant testé un traitement intensif du contrôle glycémique.

  • Source : jle.com

Hyperglycémie dans les maladies aiguës - un risque sucré

  • L'hyperglycémie chronique est la cause de complications microvasculaires chez les diabétiques. Depuis quelques années, les preuves se sont accumulées que le traitement de l'hyperglycémie diminue la mortalité et les complications chez les patients gravement malades. Le fait que le patient soit diabétique ou non ne joue aucun rôle. La correction de l'hyperglycémie est probablement plus importante pour l'effet bénéfique du traitement que l'injection d'insuline per se. Chez les patients des soins intensifs de médecine et de chirurgie, une glycémie de 4,4-6,1 mmol/L (sang total), ou de 5-6,8 mmol/L (plasma) est la valeur cible. Dans l'infarctus aigu du myocarde, la concentration plasmatique de glucose lors de l'admission est plus importante pour la mortalité aiguë que les facteurs de risque cardiovasculaire classiques. Le traitement d'une hyperglycémie améliore le pronostic de l'accident vasculaire cérébral ischémique. Les preuves actuelles de l'importance du traitement d'une hyperglycémie ont fait revoir les recommandations de traitement de ces patients aux soins intensifs.

  • Source : medicalforum.ch

Recommandations 2012 en diabétologie Prise en charge de l'hyperglycémie dans le diabète de type 2 : une approche centrée sur le patient

  • Le traitement pharmacologique du diabète de type 2 s'est considérablement complexifié au cours des dernières années et les objectifs se sont diversifiés et, globalement, sont devenus plus stricts. La cible glycémique (hémoglobine glyquée ou HbA1c) et les médicaments à utiliser pour l'atteindre doivent être choisis en fonction des caractéristiques individuelles du patient et, si possible, en concertation avec lui. Les principaux critères à prendre en compte sont l'efficacité anti-hyperglycémiante, le risque hypoglycémique, l'effet sur le poids corporel, les manifestations indésirables et les coûts. Nous résumons ici la stratégie proposée dans le «position statement» publié en 2012, conjointement par l'American Diabetes Association (ADA) et l'European Association for the Study of Diabetes (EASD), en insistant plus particulièrement sur les aspects pratiques à l'intention du clinicien

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Le diabète de type 2 est-il uniquement une affaire d'hyperglycémie ? Entre science, humanisme et économie

  • Les recommandations sur la prise en charge du diabète de type 2 sont souvent centrées sur la glycémie. Les essais cliniques basés sur cette approche montrent des effets bénéfiques sur la prévention de la microangiopathie. La maladie coronarienne, cause principale de mortalité chez ces patients, n'est pas réduite. Ces données sont à interpréter avec une perspective systémique. Les complications vasculaires du diabète sont multifactorielles et ces essais cliniques sont motivés pour la promotion des médicaments hypoglycémiants. Heureusement, l'étude STENO offre un autre regard sur le traitement du diabète, associant approche multirisque et accompagnement des patients. Elle oblige à avoir un regard critique sur la recherche souvent motivée par des enjeux économiques et remet au centre une approche humaniste centrée sur la relation.

  • Source : revmed.ch

Actualisation 2015 du traitement de l hyperglycémie dans le diabète de type 2

  • nnLes propositions de traitement du diabète de type 2, synthétisées par un groupe d experts européens et américains, ont été actualisées début 2015. L approche doit être centrée sur le patient et la metformine reste le premier choix pharmacologique incontesté. En cas d échec de cette monothérapie, la sélection doit s orienter en fonction des profils d efficacité, de sécurité et de coût des différents médicaments antidiabétiques. Par rapport à 2012, les principaux changements consistent en l addition possible d une gliptine à une bithérapie orale ou à l insuline, en la commercialisation des inhibiteurs des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (SGLT2) (gliflozines, en bi ou trithérapie, y compris en association avec l insuline) et en la combinaison possible d une insuline basale avec un agoniste des récepteurs du glucagon-like peptide-1.

  • Source : revmed.ch

Prise de position de la Société Francophone du Diabète (SFD) sur la prise en charge médicamenteuse de l hyperglycémie du patient diabétique de type 2

  • il nous est apparu nécessaire de missionner un groupe de travail pour rédiger une prise de position de la SFD sur la prise en charge médicamenteuse du DT2, prenant en compte lesnnouvelles données afin de clarifier une démarche devenue complexe et de personnaliser les parcours thérapeutiques selon les situations cliniques et le rapport bénéfices/risques, sans oublier les aspects pharmaco-économiques de la prise en ncharge globale.Ainsi, nous remplissons notre mission de société savanten: l analyse critique des données scientifiques afin de proposer les meilleures stratégies à nos patients, sans oublier nl efficience nécessaire dans cette démarche...

  • Source : sfdiabete.org

Amélioration de l'hyperglycémie hospitalière : création d'un nouveau modèle de gouvernance ?

  • L'importance du contrôle de la glycémie chez les patients hospitalisés en soins aigus a été légitimée grâce aux bénéfices sur la réduction significative de la mortalité et de la morbidité intrahospitalières grâce à une insulinothérapie adéquate. Cependant, la gestion hospitalière des patients avec hyperglycémie nous confronte à de nombreuses difficultés, les erreurs de prescription d'insuline sont fréquentes et les compétences de gestion insuffisantes. Notre objectif est de faire évoluer les pratiques hospitalières, médico-infirmières, vers une gestion efficace et sûre du patient hospitalisé. L'approche que nous présentons dans cet article a été créée à partir de l'observation de l'accompagnement thérapeutique du patient chronique et en y associant le management systémique.

  • Source : revmed.ch

Quelle est la stratégie idéale pour traiter l hyperglycémie du diabète de type 2 ?

  • Le diabète de type 2 (DT2) est la forme de diabète sucré de loin la plus fréquente etnce, dans tous les pays du monde. Il ne fait aucun doute, cependant, que ce concept de DT2ncorrespond à une entité hétérogène et que cette dernière sera démembrée dans un avenir sansndoute relativement proche, compte tenu des progrès considérables de la biologie moléculaire. Par ailleurs, les thérapeutiques proposées sont de plus en plus nombreuses, complexes etnonéreuses, de telle sorte qu il n est pas aisé, pour le praticien, de choisir la meilleurenapproche thérapeutique. Ainsi, les recommandations internationales sont de plus en plusnsophistiquées et peuvent dérouter le non spécialiste confronté à une prise de décisionnindividuelle face à un patient déterminé.

  • Source : hdl.handle.net

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Quelle combinaison d'antidiabétiques oraux pour contrôler l'hyperglycémie chez un patient diabétique de type 2 insuffisamment équilibré sous metformine?

  • Le patient diabétique de type 2 doit, avant tout, bénéficier de conseils hygiéno-diététiques associés, en première intention, à un traitement médicamenteux par metformine (en l absence de contre-indications). Si cette monothérapie ne suffit pas ou ne suffit plus (compte tenu de la progression inéluctable de la maladie secondairement à l épuisement de la cellule B), un autre médicament antidiabétique oral doit être ajouté. Plusieurs possibilités existent avec, pour chaque alternative, des avantages et des inconvénients.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Interventions pour femmes enceintes atteintes d'une hyperglycémie ne répondant pas aux critères de diagnostic du diabète gestationnel et du diabète de type 2

  • Même si elle ne remplit pas les critères de diagnostic du diabète gestationnel (DG), l'hyperglycémie de grossesse affecte chaque année une proportion importante de femmes enceintes. Elle est associée à un éventail de conséquences néfastes sur la grossesse. Bien que la gestion intensive des femmes souffrant d'un DG se soit avérée bénéfique pour les femmes et leurs bébés, on sait peu de choses sur les effets d'un traitement des femmes atteintes d'hyperglycémie mais ne répondant pas aux critères de diagnostic du DG et du diabète de type 2 (DT2)

  • Source : cochrane.org

Prise en charge de l'hyperglycémie chez le patient diabétique de type 2 : une stratégie centrée sur le patient. Prise de position de l'American Diabetes Association (ADA) et l'European Association for the Study of Diabetes (EASD)

  • L'ADA et l'EASD ont publié une prise de position sur la prise en charge de l'hyperglycémie chez les patients diabétiques de type 2 : « une stratégie centrée sur le patient », que la Société Francophone du Diabète reprend à son compte en en assurant la traduction et la diffusion

  • Source : sfdiabete.org

La vignette thérapeutique de l'étudiant. Options thérapeutiques pour contrôler l'hyperglycémie chez un patient diabétique de type 2 insuffisamment équilibré sous l'association metformine-sulfamide

  • Outre les mesures hygiéno-diététiques, le traitement du diabète de type 2 comprend la prescription d antidiabétiques oraux dont, classiquement, une association de metformine et d un sulfamide. Si cette bithérapie orale ne permet pas ou plus d obtenir un contrôle glycémique satisfaisant, il convient d intensifier la prise en charge.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Développement du diabète de type 2 chez les personnes présentant une hyperglycémie intermédiaire (prédiabète)

  • Problématique de la revuenNous voulions savoir si l'augmentation de la glycémie ( prédiabète ) augmente le risque de développer un diabète de type 2 et combien de ces personnes reviennent à un taux de glycémie normal (normoglycémie). Nous avons également étudié la différence de développement du diabète de type 2 chez les personnes atteintes de prédiabète par rapport aux personnes ayant une normoglycémie.

  • Source : cochrane.org

L'hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO) revisitée 1re partie : Tolérance au glucose, diabète gestationnel et hypoglycémie réactive

  • L hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO) a été très utilisée pour diagnostiquer un diabète sucré, un diabète gestationnel, une diminution de la tolérance au glucose, voire une hypoglycémie réactionnelle. Cependant, depuis une dizaine d années, certains ont proposé de limiter l utilisation de ce test dynamique au profit de la mesure soit de la glycémie à jeun, soit de l hémoglobine glyquée.

  • Source : hdl.handle.net

Hyperglycémie et diabète à la phase aiguë d'un accident vasculaire cérébral

  • Le diabète est un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Il augmente le risque d'accident ischémique, notamment d'infarctus lacunaire et athérothrombotique. Chez le diabétique, une hypoglycémie ou une mononeuropathie aiguë peuvent mimer un accident vasculaire cérébral (AVC). À la phase aiguë d'un AVC, une hyperglycémie est présente dans plus de 40 % des cas. Elle peut être rattachée à un diabète antérieurement connu ou non, ou à une réaction de stress. ...

  • Source : john-libbey-eurotext.fr

Prise en charge médicamenteuse de l'hyperglycémie: quoi de neuf ? Compte-rendu du séminaire de la SFD Conference tenue les 29 et 30 août 2013 à Berne

  • Depuis juin 2012 les sociétés académiques de diabétologieneuropéennes et américaines (EASD, ADA) ontnconjointement formulé de nouvelles recommandationsnpour le traitement de l hyperglycémie chez les diabétiquesnde type 2...

  • Source : primary-hospital-care.ch

Varénicline et hyperglycémie chez les patients diabétiques - Varenicline and hyperglycemia in patients with diabetes

  • Santé Canada a reçu 18 déclarations d'hyperglycémie soupçonnée d'être associée à la varénicline chez des patients atteints de diabète de type 1 et de type 2. De ces 18 déclarations, 7 ont décrit des résultats positifs au retrait du médicament...

  • Source : hc-sc.gc.ca

Hyperglycémie et diabète

  • Messages importants (Définitions, Conversion g/l en mmol/l, 2 types de diabètes), Appel téléphonique ou courrier électronique, Tri IAO, Prise en charge en Box, USR (avant passage en réanimation), Unité d'Observation, Qui hospitaliser ?

  • Source : urgences-serveur.fr

Hyperglycémie et angiogenèse

  • toxicité de l'hyperglycémie chronique, Altération des processus d'angiogenèse chez les diabétiques, conclusions , 7 pages

  • Source : medecinesciences.org