Hyperaldosteronisme [ Niveau Expert ]

hyperaldosteronisme [ Niveau Expert ]

Expert > hyperaldosteronisme

  • \L\ hyperaldostéronisme primaire est l\ une des causes les plus fréquentes d\ hypertension secondaire. Une morbi-mortalité cardio-vasculaire supérieure aux hypertendus essentiels justifie la recherche de cette pathologie et un traitement spécifique. Le choix thérapeutique dépend de la santé et du désir du patient. Il est soit médicamenteux par antagonistes du récepteur aux minéralocorticoïdes, soit chirurgical par surrénalectomie. Dans ce cas-là, un bilan préopératoire par imagerie et cathétérisme des veines surrénaliennes est à effectuer. La chirurgie permet une normalisation de la kaliémie et une diminution de la tension chez 50 à 88% des patients. Parmi eux, 30% peuvent se passer entièrement de médicament. Les deux options thérapeutiques diminuent également les risques cardio-vasculaires si la tension est contrôlée.\

  • Source : revmed.ch

Hypertension artérielle par hyperaldostéronisme primaire

  • Les données actuelles indiquent que l'hyperaldostéronisme primaire est retrouvé chez près de 10% des hypertendus en médecine générale et dépisté chez environ 20% des hypertendus non contrôlés par les thérapeutiques usuelles. Les complications cardiovasculaires sont plus fréquentes chez les patients présentant un hyperaldostéronisme que chez d'autres hypertendus ayant un niveau tensionnel comparable. Le diagnostic d'hyperaldostéronisme repose sur l'exploration du système rénine-angiotensine-aldostérone et en particulier sur le dosage de la rénine plasmatique et de l'aldostérone plasmatique et urinaire ainsi que sur l'imagerie radiologique. L'organisation actuelle du bilan d'une hypertension où il est suspecté un hyperaldostéronisme primaire devrait comporter une séquence scanner suivi des dosages hormonaux.

  • Source : revmed.ch

Hyperaldostéronisme familial

  • L'hyperaldostéronisme familial est une forme héréditaire d'aldostéronisme primitif se présentant sous trois formes : l'hyperaldostéronisme familial type 1 (voir ce terme) caractérisé par une hypertension précoce, un hyperaldostéronisme variable dépendant de l'adrénocorticotrophine (ACTH) réversible sous glucocorticoïdes, une hypokaliémie variable et une surproduction de 18-oxocortisol et de 18-hydroxycortisol , l'hyperaldostéronisme familial type 2 (voir ce terme) caractérisé par une hypertension de sévérité variable et un hyperaldostéronisme variable non suppressible avec le dexamethasone , l'hyperaldostéronisme familial type 3 (voir ce terme) caractérisé par une hypertension précoce de sévérité variable, un hyperaldostéronisme variable non réversible sous glucocorticoïdes, une surproduction de 18-oxocortisol et de 18-hydroxycortisol , et une hypokalémie profonde.

  • Source : orpha.net

Revue des pratiques de prise en charge des hyperaldostéronismes primaires au CHU de Nantes : apport du cathétérisme des veines surrénaliennes

  • tnIntroduction : l'enjeu majeur de l'hyperaldostéronisme primaire (HAP) est de différencier adénome de Conn et hyperplasie bilatérale des surrénales pour proposer une prise en charge adaptée : surrénalectomie unilatérale versus traitement médical. Pour affirmer la latéralisation de la sécrétion d'aldostérone, il est recommandé de compléter le TDM surrénalien par un cathétérisme des veines surrénaliennes (KTVS). Notre étude évaluait les pratiques de prise en charge des HAP au CHU de Nantes et l'apport des KTVS

  • Source : sudoc.fr

Hyperaldostéronisme primaire

  • Introduction et manuel - Epidémiologie de l hyperaldostéronisme primaire (HAP), chez qui rechercher une forme sporadique d HAP ? - Premières étapes diagnostiques - Etape de confirmation diagnostique - Diagnostic étiologique des hyperaldostéronismes primaires - Diagnostic génétique dans l hyperaldostéronisme primaire - Chirurgie surrénale - Traitement médical de l hyperaldostéronisme primaire

  • Source : sfendocrino.org

Hyperaldostéronisme primaire

  • Dès l'âge de 45 ans, plus de 50% de la population souffre d'hypertension artérielle (HTA). L'étiologie la plus fréquente d'HTA est l'HTA essentielle. Cependant dans certaines situations, par exemple en présence d'une HTA sévère ou réfractaire, ou d'une hypokaliémie, il faut rechercher une origine secondaire. L'hyperaldostéronisme primaire en est la cause la plus fréquente. Cet article a pour but de revoir les causes d'hyperaldostéronisme, la démarche diagnostique et le traitement

  • Source : revmed.ch

Hyperaldostéronisme familiale type 1 - Hypertension sensible aux glucocorticoïdes - Hypertension sensible à la dexaméthasone

  • L'hyperaldostéronisme familial de type 1 est une pathologie héréditaire rare de transmission autosomale dominante due à l'expression ectopique de l'aldostérone synthase dans la zone fasciculée de la glande surrénale ...

  • Source : orpha.net

Hyperaldostéronisme primitif rare non traitable chirurgicalement

  • Les formes d'hyperaldostéronisme primitif rare traitable chirurgicalement (aussi connu sous le nom d'hyperaldostéronisme primitif, voir ce terme) sont caractérisées par une hypersécrétion unilatérale d'aldostérone et une suppression de la rénine, associées à des degrés variables d'hypertension et d'hypokaliémie.

  • Source : orpha.net

Adénome surrénalien, forme familiale - Hyperaldostéronisme, forme familiale, type 2

  • L'hyperaldostéronisme familial de type 2 est une pathologie héréditaire de transmission autosomique dominante conduisant à une hypertension artérielle secondaire à un hyperaldostéronisme primaire qui n'est pas suppressible par la dexaméthasone ...

  • Source : orpha.net

Pseudohyperaldostéronismes

  • Définition, Excès de glucocorticoïdes, Hyperplasie surrénale congénitale, Syndrome de Liddle, Excès apparent en minéralocorticoïdes de type 1 (AME-1), Syndrome de Geller

  • Source : nephro.unistra.fr