Hoquet [ Niveau Expert ]

hoquet [ Niveau Expert ]

Expert > hoquet

  • \Le hoquet implique des contractions répétées et involontaires des muscles respiratoires. Il s'arrête généralement de façon spontanée , cependant, rares sont les cas dépassant un délai de 48 heures. S'il persiste, le hoquet peut considérablement perturber le patient, interférer avec son sommeil et son alimentation, mais aussi provoquer d'autres complications. Plusieurs mesures médicamenteuses et non médicamenteuses différentes ont été suggérées pour faire cesser un hoquet prolongé. L'objectif de la présente revue était d'identifier l'existence de preuves probantes concernant leur efficacité. Nous avons recherché des études de bonne qualité impliquant des patients adultes (âgés de plus de 18 ans) dont le hoquet avait duré 48 heures, voire plus. Nous sommes arrivés à la conclusion qu'il existe des preuves insuffisantes pour recommander un traitement particulier contre le hoquet. Des études contrôlées randomisées sont nécessaires pour identifier les traitements pouvant être efficaces ou dangereux dans le cas d'un hoquet persistant.\

  • Source : cochrane.org

Dossiers en soins palliatifs - Prise en charge du hoquet

  • On vous appelle auprès de Georges, un homme de 61 ans souffrant d un cancer gastrique proximal qui s est récemment métastasé au foie en dépit de la chimiothérapie. Il a eu fréquemment de brefs épisodes de hoquet ces derniers mois, habituellement reliés à la déglutition. Depuis 6 heures, son hoquet persiste, parce que vous êtes le médecin de garde, l infirmière du service vous demande s il faudrait prescrire de la chlorpromazine pour son hoquet.

  • Source : cfp.ca

Hoquet chronique

  • Le hoquet chronique est un trouble gastro-oesophagien rare caractérisé par des contractions spasmodiques involontaires du diaphragme et muscles intercostaux perdurant plus de 48h.

  • Source : orpha.net

Hoquet

  • Le hoquet est un réflexe respiratoire incontrôlable, qui entraîne une succession de « hics » sonores très caractéristiques. Il peut être aigu ou chronique.

  • Source : ameli-sante.fr