Histoplasmose [ Niveau Expert ]

histoplasmose [ Niveau Expert ]

Expert > histoplasmose

  • objectifs : définir et décrire les 2 histoplasmoses, connaître l'épidémiologie, la fréquence, les modalités de transmission et les risques de contracter une histoplasmose chez les sujets se rendant en zone d'endémie (VIH positifs ou non) - connaître les signes cliniques, notamment dans le contexte d'une fièvre ou d'une infection broncho-pulmonaire au retour d'une zone d'endémie, d'une histoplasmose à Histoplasma capsulatum var capsulatum. (Cf. Module 7 : Santé environnement, maladies transmises, voyage en pays tropical, pathologie du retour) - savoir reconnaître devant une adénopathie, ou de lésions osseuses, une histoplasmose à Histoplasma capsulatum var. duboisii (Cf. Module 7 et Programme de l'internat en Médecine- Orientation diagnostique devant une adénopathie) - connaître les examens complémentaires utiles au diagnostic des histoplasmoses humaines - connaître les principes du traitement et les molécules actives sur Histoplasma capsulatum - connaître les mesures préventives et de contrôle des histoplasmoses chez l'homme.

  • Source : campus.cerimes.fr

Cas importés d'histoplasmose

  • L'histoplasmose est une infection fongique qui est parfois opportuniste dans le contexte du VIH. Rare en Europe, elle y est toujours importée. Il existe une var. capsulatum endémique aux Amériques, en Afrique et en Asie et une var. duboisii uniquement en Afrique. Chez les patients immunocompétents, l'infection aiguë est souvent asymptomatique ou peut entraîner une atteinte pulmonaire de sévérité variable. Chez les patients immunodéprimés, l'histoplasmose est disséminée et met en jeu le pronostic vital. Le diagnostic se fait par culture. Le traitement des formes disséminées doit être instauré sans tarder par antifongique et par trithérapie antirétrovirale. Dans un monde globalisé peuvent survenir des pathologies exotiques qu'il s'agit de reconnaître.

  • Source : revmed.ch

Ulcérations et érosions de la muqueuse buccale - Histoplasmose

  • points essentiels : mycose systémique provoquée par Histoplasma capsulatum - infection par inhalation des spores contenues dans les poussières de fermes, de pigeonniers, de silos ... - exceptionnelle en Europe, assez fréquente aux Etats-Unis (aussi appelée histoplasmose américaine) - trois formes cliniques : histoplasmose pulmonaire primaire (primo-infection), histoplasmose pulmonaire chronique, histoplasmose secondaire disséminée - atteinte fréquente de la muqueuse buccale (30% des cas) au stade Histoplasmose secondaire disséminée - mycose opportuniste majeure de l'infection à VIH (critère de passage au stade SIDA)

  • Source : umvf.omsk-osma.ru

Histoplasmose

  • L'histoplasmose est une maladie infectieuse du poumon causée par un champignon appelé histoplasma capsulatum. L'infection s'attaque généralement aux poumons et les symptômes peuvent varier considérablement. Elle peut parfois affecter d'autres parties du corps, y compris les yeux, le foie, le système nerveux central, la peau ou les glandes surrénales.

  • Source : cchst.ca