Hernie crurale [ Publications ]

hernie crurale [ Publications ]

Publications > hernie crurale

  • Introduction L'appendicite aiguë sur une hernie crurale est une situation très rare, qui peut être grave. Observation Chez une patiente de 60 ans, le diagnostic d'appendicite aiguë sur hernie crurale droite n'a pu être effectué qu'en peropératoire. Le traitement a consisté en une appendicectomie qui a pu être réalisée à travers le sac herniaire en plus de la cure pariétale. Les suites ont été simples. Discussion L'inflammation de l'appendice serait secondaire à son incarcération dans le sac herniaire. Elle survient souvent à droite chez la femme après la ménopause. Le diagnostic pré-opératoire est difficile, ce qui rend compte de la fréquence, dans la littérature, des formes compliquées par un abcès. L'appendicectomie ne pose habituellement pas de problème. Conclusion La connaissance de cette association permettra d'éviter le retard diagnostique habituel.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Anévrysme thrombosé de la veine fémorale mimant une hernie crurale étranglée.

  • Les anévrysmes veineux sont de diagnostic difficile, notamment lorsqu'ils sont situés dans la région fémorale où ils peuvent mimer une hernie inguinale ou crurale. Nous rapportons le cas d'un homme de 70 ans porteur d'un anévrysme thrombosé et douloureux de la veine fémorale, cliniquement non distinguable d'une hernie étranglée. L'échographie inguinale, réalisée 2 mois avant l'épisode aigu de thrombose, quand la masse crurale était indolore, confirmait le diagnostic erroné de hernie crurale et l'anévrysme n'était diagnostiqué que lors de l'exploration chirurgicale. Une embolie cardiopulmonaire massive et fatale survenait en per-opératoire.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le kyste arthrosynovial de hanche : à ne pas confondre avec une hernie crurale étranglée.

  • L'observation d'un cas de tuméfaction crurale devenue brutalement douloureuse révélant un kyste arthrosynovial de hanche est rapportée. À partir d'une revue de la littérature, les diagnostics différentiels, la pathogénie, les variétés cliniques, la démarche diagnostique et le traitement de cette pathologie rare sont discutés.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov