Hepatite alcoolique [ Niveau Expert ]

hepatite alcoolique [ Niveau Expert ]

Expert > hepatite alcoolique

  • \La demande d'avis actuelle s'inscrit dans le contexte de recherches cliniques récentes concernant le traitement de certaines formes graves d'hépatite alcoolique : les hépatites alcooliques aiguës (HAA)4. Des avancées scientifiques sur le plan diagnostique et thérapeutique ont en effet permis de cibler un nouveau groupe de patients susceptibles de pouvoir bénéficier avec succès d'une transplantation hépatique. On peut raisonnablement penser que l'inclusion de ce groupe de patients parmi les bénéficiaires potentiels de la TH est médicalement justifiée, dès lors que la transplantation est de nature à améliorer leur taux de survie.\

  • Source : health.belgium.be

Stéatohépatite alcoolique : nouveautés 2012

  • La maladie alcoolique du foie regroupe un spectre de lésions, dont la plus sévère est la stéatohépatite alcoolique (ASH). Les recommandations européennes récentes définissent l'hépatite alcoolique comme un syndrome clinique, soit l'apparition d'un ictère chez un consommateur excessif. La cause peut être une infection ou la présence d'une stéatohépatite dont le diagnostic est histologique. En cas de ASH sévère, définie par les scores pronostiques, une biopsie est nécessaire pour s'assurer du diagnostic. Alors que les formes non sévères s'améliorent avec l'arrêt de l'intoxication, le pronostic vital des formes sévères est amélioré par l'association de corticoïdes et de N-acétylcystéine. En cas d'infection non contrôlée, la pentoxifylline peut être utilisée. Le score de Lille au septième jour de traitement corticoïde permet d'évaluer la réponse au traitement et de décider ou non de le poursuivre.

  • Source : revmed.ch

Prise en charge de la stéato-hépatite alcoolique aiguë

  • La stéatohépatite alcoolique est une affection aiguë de gravité variable qui complique le plus souvent une maladie chronique du foie. Dans sa forme la plus sévère, définie par un score de Maddrey supérieur ou égal à 32, ou en présence d une encéphalopathie hépatique, la mortalité est élevée et réduite de moitié par une corticothérapie. Un bilan clinique et biologique doit rechercher une infection et une hépatite virale associée. Une biopsie hépatique doit confirmer le diagnostic avant d envisager une corticothérapie. Cet article revoit la prise en charge de la stéatohépatite alcoolique.

  • Source : revmed.ch

Score MELD pour l'hépatite alcoolique

  • Score dérivé à partir de 73 patients à la Mayo Clinic. Equation de survie adaptée à la situation de l'hépatite alcoolique. SSC de 0.83, versus 0.74 pour le score de Maddrey. SE et SP de 75% pour prédire la survie (ou la mortalité) à 90 jours...

  • Source : revmed.ch

Score de MADDREY pour l'hépatite alcoolique

  • Score établi sur la base d'une étude randomisée portant sur l'effet d'un raitement de Prednisone sur le pronostic de l'hépatite alcoolique. Un score >

  • Source : revmed.ch

Prise en charge de l'hépatite alcoolique aiguë

  • L'hépatite alcoolique est un syndrome clinique caractérisé par la présence d'un ictère d'apparition récente (

  • Source : amub.be