Hemangiome caverneux [ Publications ]

hemangiome caverneux [ Publications ]

Publications > hemangiome caverneux

  • L'hémangiome caverneux est la plus fréquente des tumeurs vasculaires bénignes primitives de l'orbite chez l'adulte, l'âge moyen de découverte est de 42 ans avec une prédilection féminine. Cette tumeur est d'évolution lente et n'a aucune tendance à la régression spontanée, elle se localise électivement au niveau du cône musculaire en position rétro-oculaire mais pouvant se développer dans l'espace extraconique. Elle se traduit cliniquement par une exophtalmie d'apparition progressive, irréductible, non pulsatile, indolore sauf en cas de complication, associée dans 2/3 des cas à une baisse de l'acuité visuelle. Le diagnostic est facilement confirmé par l'imagerie qui permet de localiser parfaitement la tumeur par rapport au nerf optique et aux muscles oculomoteurs et de dicter la voie d'abord chirurgicale. L'exérèse chirurgicale doit être faite en bloc, elle est habituellement simple car la tumeur est bien limitée et parfaitement clivable. Les voies d'abord sont en fonction du volume et surtout du siège de la lésion. Le pronostic fonctionnel est bon et les cas de récidives sont rares.Un cas d’angiome caverneux orbitaire révélé par une exophtalmie survenant chez un patient âgé de 44 ans est rapporté.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome caverneux de la fosse nasale.

  • Objectif.- Décrire les aspects cliniques, radiologiques et thérapeutiques des hémangiomes caverneux de la fosse nasale à partir d'un cas clinique. Matériel et méthodes.- Nous rapportons le cas d'une femme âgée de 60 ans qui a consulté suite à une épistaxis gauche associée à une sensation d'obstruction nasale. Résultats.- La rhinoscopie à l'optique trouvait une lésion localisée à la partie latérale de la cavité nasale gauche. Une IRM cervicofaciale mettait en évidence une lésion tumorale, se rehaussant à l'injection de gadolinium et provenant du cornet moyen. Une embolisation sélective était réalisée devant la présence d'un blush vasculaire à l'artériographie. L'exérèse de la tumeur était faite par voie endonasale. L'histologie révélait un hémangiome caverneux de la cavité nasale. Conclusion.- La connaissance des hémangiomes localisés aux cavités nasosinusiennes permet d'évoquer le diagnostic, devant une tumeur de la fosse nasale. L'imagerie (TDM, IRM et artériographie) étaye le diagnostic et permet une embolisation préalable lors de l'artériographie. Le traitement est conservateur et privilégie une approche endonasale par voie endoscopique. Le diagnostic de certitude est histologique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

L’hémangiome caverneux : un incidentalome rare de la surrénale

  • L’hémangiome de la surrénale est une lésion rare, bénigne et le plus souvent asymptomatique de la glande surrénale. De découverte fortuite lors d’un examen d’imagerie abdominale, il entre dans le cadre des incidentalomes. Son diagnostic, difficile devant une masse surrénalienne silencieuse, se fait essentiellement grâce à l’imagerie (tomodensitométrie [TDM], imagerie par résonnance magnétique [IRM] ± tomographie par émission de positons [TEP scan] au 18F-FDG). Les principaux risques de l’hémangiome sont premièrement l’ignorance d’une lésion maligne, l’hémorragie et le syndrome de masse abdominale. L’analyse de la littérature nous montre l’importance de la laparoscopie dans sa prise en charge. Une discussion pluridisciplinaire autour de ce type de lésion semble indispensable tant sur le plan diagnostic que thérapeutique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome caverneux de la rate: intérêts et limites d'un diagnostic écho-tomodensitométrique.

  • Nous rapportons un cas d'hémangiome caverneux de la rate associé à un hémangiome hépatique. A l'échographie il existait une masse hyper-échogène et homogène, en tomodensitométrie la lésion était réhaussée après injection intraveineuse iodée, ce dernier aspect tout à fait similaire à celui des hémangiomes caverneux du foie est retrouvé dans la littérature 6 fois sur 9, il semble que l'imagerie par résonance magnétique nucléaire pourrait apporter encore plus de précisions diagnostiques, néanmoins au terme de ces examens, le risque de rupture et la crainte d'une histologie maligne justifient dans presque tous les cas la splénectomie.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome caverneux de l’oreillette droite

  • Les hémangiomes cardiaques sont des tumeurs primitives bénignes extrêmement rares. Nous rapportons le cas d’une patiente de 67 ans présentant un hémangiome de l’oreillette droite. Cette tumeur a été découverte par échocardiographie devant la survenue d’accidents vasculaires cérébraux. L’imagerie par résonance magnétique a permis de préciser les caractéristiques morphologiques de la tumeur. Celle-ci a bénéficié d’une résection chirurgicale complète par atriotomie droite. Il s’agissait d’une masse arrondie et mobile, pédiculée et implantée à la partie inférieure du septum interauriculaire. L’analyse histopathologique a révélé un hémangiome de type caverneux.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome caverneux pédiculé géant du foie: a propos d'un cas et revue de la littérature.

  • L'hémangiome caverneux est une tumeur bénigne fréquente du foie, sa forme géante et pédiculée est cependant rare car seulement 17 cas ont été décrits dans la littérature. Nous rapportons un cas chez une malade ayant subi une lobectomie hépatique gauche par laparotomie en raison d'un diagnostic incertain. L'âge, l'incidence et la taille de la lésion coïncident avec les 17 autres cas décrits dans la littérature. Les différentes attitudes diagnostique et thérapeutique sont discutées.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome caverneux intradiploïque du vertex : à propos d’un cas et revue de la littérature

  • Nous rapportons le cas d’une patiente de 31 ans décrivant des céphalées frontales depuis plusieurs années. L’imagerie anatomique par scanner et l’IRM objectivait une tumeur ostéolytique frontale respectant la table externe mais comprimant le sinus longitudinal supérieur. Une intervention (résection en bloc) a été réalisée permettant une exérèse complète. L’examen anatomopathologique a conclu à un hémangiome caverneux intradiploïque. Nous discuterons ce cas et les autres cas décrits dans la littérature.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome caverneux de l’apex orbitaire révélé par une neuropathie optique

  • L’hémangiome caverneux est une tumeur vasculaire, primitive, bénigne, assez fréquente chez l’adulte surtout de sexe féminin, d’évolution lente. L’exophtalmie est le signe le plus fréquent et le plus constant. La compression du nerf optique est exceptionnelle. Un cas d’angiome caverneux orbitaire révélé par neuropathie optique survenant chez une patiente âgée de 33 ans est rapporté.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome caverneux du sein : à propos d'un cas

  • L'hémangiome caverneux du sein est rare, le diagnostic clinique est plutôt difficile et il est, en général, de découverte anatomopathologique. Nous rapportons ici le cas d'une patiente de 67 ans consultant pour une tumeur de 6 cm du sein droit, chez qui l'échomammographie et l'IRM nous ont orientés vers le diagnostic. L'exérèse chirurgicale large de la tumeur a été réalisée et l'examen anatomopathologique a permis de confirmer le diagnostic d'hémangiome caverneux du sein.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome caverneux intracanalaire. A propos d'un cas.

  • Un cas unique d'hémangiome caverneux intracanalaire est décrit. Il n'y avait pas de symptôme ni signe physique ou atteinte neuro-otologique, pour le différencier du neurinome de l'acoustique. Les aspects cliniques et chirurgicaux de cette très rare tumeur sont révisés et discutés.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

L'hémangiome caverneux costal: une tumeur rare de la paroi thoracique.

  • L′hémangiome caverneux de l′os est une tumeur bénigne rare, sa localisation costale est exceptionnelle. Nous rapportons le cas d′un patient de 17 ans qui consultait pour une masse pariétale. La tomodensitométrie a objectivé une tumeur de la 6

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov