Hemangiome capillaire [ Publications ]

hemangiome capillaire [ Publications ]

Publications > hemangiome capillaire

  • Introduction. L'examen histologique de la biopsie d'une lésion balanique a montré la présence de capillaires sanguins remplis de globules rouges à l'intérieur de l'épithélium. Observation. Un homme de 66 ans, opéré d'un phimosis, avait deux plaques rouges circonscrites de la muqueuse balanique. Leur examen histologique avait montré la pénétration de capillaires sanguins à l'intérieur de l'épithélium sans interposition de membranes basales et de péricytes entre les cellules endothéliales et les cellules épithéliales. L'évolution ultérieure et les autres constatations anatomocliniques faites chez ce malade étaient en faveur d'un lichen génital compliqué d'un carcinome verruqueux, mais d'évolution favorable après 6 ans de surveillance. Discussion. La montée de capillaires dans l'épithélium génital a été observée dans une forme particulière de la balanite de Zoon, la balanite lichénoïde, télangiectasique et purpurique décrite en 1971 par Jonquières. Chez ce malade où le diagnostic n'est pas celui d'une balanite de Zoon, la présence de capillaires sanguins tortueux à l'intérieur de l'épithélium peut être interprétée comme l'expression d'une régénération épithéliale et vasculaire d'une lésion érosive secondaire à un lichen des muqueuses génitales. Elle peut aussi être interprétée comme une néoplasie originale qui pourrait alors être considérée comme un hémangiome capillaire intra-épithélial de la muqueuse génitale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Une tumeur osseuse rare au radius : hémangiome capillaire.

  • L'hémangiome est une tumeur vasculaire bénigne composée de capillaires dystrophiques dont les localisations préférentielles se retrouvent sur le rachis (70% des cas). Les localisations osseuses sont rares, cette fréquence est en effet inférieure à 1 % dans les grandes séries de tumeurs osseuses. Nous rapportons ici le cas d'un jeune patient âgé de 35 ans qui a consulté pour des douleurs de l'avant-bras droit, évoluant depuis deux mois et d'allure inflammatoire, associées à une douleur vive à la palpation et à la mobilisation. Une lacune osseuse développée au niveau de la corticale postérieure du tiers moyen du radius a été objectivée sur la radiographie standard. L'IRM a mis en évidence une lésion périostée diaphysaire, respectant la partie centrale de l'os, l'endoste cortical et les parties molles. Le patient a eu une ablation chirurgicale de la tumeur. L'étude histologique a conclu à un hémangiome capillaire osseux. Il a été par la suite repris pour une ostéosynthèse du radius avec comblement du spongieux. L'évolution était favorable avec une consolidation et un comblement du foyer et une fonction normale du coude et du poignet. Le patient a repris son travail au troisième mois postopératoire. L'intérêt de cette observation réside dans la rareté du siège radial de cette variété tumorale dont les observations publiées sont peu fréquentes.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome capillaire caverneux du septum nasal.

  • Introduction. Les hémangiomes sont des tumeurs vasculaires bénignes rares. Histologiquement, on retient les hémangiomes capillaires, caverneux et mixtes. Nous présentons un exceptionnel hémangiome mixte du septum nasal. Observation. Une femme âgée de 30 ans a consulté pour une obstruction nasale associée à une épistaxis droite. En TDM, une tumeur comblait le rhinopharynx, elle se rehaussait à l'injection du produit de contraste. Elle était pédiculée sur la partie postéro-supérieure du septum nasal. L'artériographie montrait un blush vasculaire. L'exérèse de la tumeur a été faite par voie combinée para-latéro-nasale et endoscopique. L'histologie révélait un hémangiome mixte. Discussion. Les hémangiomes capillaires et caverneux sont des tumeurs vasculaires, bénignes et rares, qui intéressent surtout la peau de la tête et du cou et les muqueuses orale et nasale. Aucun hémangiome mixte septal n'a été rapportée dans la littérature. Le traitement est chirurgical et doit assurer l'exérèse complète de la lésion. Le pronostic est bon et le risque de récidive est faible.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Tumeur osseuse rare de la main : hémangiome capillaire du deuxième doigt, à propos d’un cas

  • Les tumeurs vasculaires primitives de l’os sont des tumeurs rares dominées par les hémangiomes souvent de localisation vertébrale. Sa localisation au niveau des os de la main et particulièrement au niveau de l’index est rare et pose des problèmes de diagnostics différentiels tant sur le plan radiologique que sur le plan anatomopathologique. Nous rapportons l’observation d’un patient de 23 ans présentant depuis quelques mois un hémangiome capillaire de l’index de la main gauche pour laquelle il a bénéficié d’une amputation du deuxième doigt. Les suites chirurgicales étaient bonnes et l’évolution ne montrait pas de récidive. Les auteurs se proposent de discuter à travers cette observation et une revue de la littérature, les différents aspects cliniques, radiologiques et surtout les problèmes de diagnostic anatomopathologique rencontrés devant une prolifération vasculaire de siège inhabituel.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome capillaire médullaire. Un nouveau cas.

  • Un patient de 49 ans consultait pour des troubles de la marche évoluant depuis 8 mois, s'accompagnant de troubles sphinctériens. L'examen mettait en évidence une paraparésie spasmodique prédominant à droite, associée à des troubles de la sensibilité superficielle de niveau T10. L'IRM montrait l'existence d'une lésion intra-médullaire postéro-latérale donnant un iso-signal en T1 et un discret hypersignal en T2, rehaussée fortement par le contraste , la moelle présentait un hypersignal en T2. Après une laminectomie, une tumeur vasculaire bien limitée était aisément clivée du parenchyme médullaire. L'histologie était en faveur d'un hémangiome capillaire. Les suites étaient marquées par une amélioration motrice, des troubles de la sensibilité proprioceptive à droite, et la disparition des troubles sphinctériens. Une IRM, au 6

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome capillaire ethmoïdal - Cas clinique et revue de la littérature

  • Nous rapportons l’observation exceptionnelle d’un homme de 38 ans ayant un hémangiome capillaire de siège exclusivement ethmoïdal, dont l’exérèse complète a pu être réalisée par une double voie d’abord, haute et basse.Les hémangiomes capillaires sont des tumeurs vasculaires, bénignes et rares, qui intéressent surtout la peau de la tête et du cou, ainsi que les muqueuses orale et nasale. Aucune atteinte ethmoïdale pure n’a été rapportée dans la littérature. Le traitement de choix est chirurgical et doit assurer l’exérèse complète de la lésion. Le pronostic est alors bon et le risque de récidive est faible.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome capillaire splénique en échographie conventionnelle et avec produit de contraste.

  • Nous présentons le cas d'une patiente de 75 ans avec une tumeur vasculaire splénique nodulaire découverte fortuitement. L'exploration TDM, échographique conventionnelle et avec produit de contraste rejetèrent l'angiome splénique typique. La patiente est finalement splénectomisée. L'examen anatomopathologique montre un hémangiome capillaire thrombosé. L'arsenal radiologique ne permet pas toujours d'affirmer le diagnostic d'hémangiome splénique, du fait de la localisation splénique, des remaniements tumoraux, et lorsque la taille est importante. L'imagerie ne peut alors exclure une lésion maligne.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome capillaire de la cavité nasale. A propos d'un cas.

  • Les hémangiomes nasaux sont une cause peu commune d'épistaxis et d'obstruction nasale. Nous présentons ici un cas rare d'hémangiome capillaire sous la forme d'un polype nasale pédiculé, large, situé au milieu du toit de la fosse nasale droite. En même temps nous considérons la pathogénie, l'aspect clinique, le diagnostic différentiel, les résultats de l'histopathologie et le traitement de ces dysplasies angiomateuses bénignes.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hémangiome capillaire et caverneux révélé par une amyotrophie douloureuse de la cuisse.

  • Nous rapportons le cas d'un hémangiome capillaire et caverneux intramusculaire de la cuisse révélé par des douleurs évoluant depuis 2 ans et par une amyotrophie. Après 21 mois d'investigation, seuls l'exérèse et l'examen histopathologique établirent le diagnostic.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov