Granulome annulaire [ Publications ]

granulome annulaire [ Publications ]

Publications > granulome annulaire

  • Introduction. La survenue d'un granulome annulaire après vaccination par le BCG ou tests tuberculiniques est peu documentée dans la littérature. Nous rapportons 3 observations survenues chez des enfants de moins de 6 ans. Observations. Dans les deux premières observations, il s'agissait de granulomes annulaires initialement localisés au site vaccinal et secondairement généralisés, et dans la troisième d'un granulome annulaire profond situé à distance du site vaccinal, suivi d'une récidive après test tuberculinique. Dans les 3 cas, le diagnostic de granulome annulaire a été retenu sur des critères cliniques et histologiques. Discussion. La relation de causalité entre granulome annulaire et BCG peut paraître évidente lorsque l'éruption débute sur le site vaccinal mais elle n'est pas facile à prouver. Le diagnostic repose essentiellement sur l'absence d'autre étiologie de granulome annulaire et sur des délais compatibles. Quand une vaccination comme le BCG semble être à l'origine d'un granulome annulaire, on peut évoquer le rôle du traumatisme initial lié à l'injection, et surtout, l'inoculation d'un antigène capable d'initier une réponse immunitaire pouvant prendre l'aspect de plusieurs syndromes cutanés et en particulier d'un granulome annulaire chez des sujets y étant prédisposés. Les observations de granulome annulaire après BCG sont rares mais sans doute sous-estimées. En pratique, le diagnostic de granulome annulaire après BCG ou test tuberculinique ne peut être retenu qu'après avoir écarté une infection disséminée à BCG, démarche clinique et paraclinique essentielle devant toute éruption qui s'étend après ce vaccin. Il s'agit d'une complication bénigne, ne nécessitant pas de traitement, et ne contre-indiquant pas la poursuite du calendrier vaccinal pour les autres vaccins.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Granulome annulaire perforant unique avec phénomène d'élimination transfolliculaire.

  • Introduction. Le granulome annulaire perforant est une forme rare de granulome annulaire de diagnostic clinique difficile dont la confirmation est histologique. La localisation est unique dans moins de 10 p. 100 des cas. Nous en rapportons un cas documenté avec suspicion histologique de perforation transfolliculaire. Observation. Une femme de 36 ans, sans antécédent particulier, avait un nodule ulcéré unique de l'avant-bras évoluant depuis un an. Les examens clinique et biologiques étaient normaux. L'examen histologique permettait d'évoquer le diagnostic de granulome annulaire perforant à large ulcération épidermique. Un traitement initial par dermocorticoïdes ayant été décevant, l'exérèse de la lésion était réalisée. Discussion. Devant cette lésion unique, d'autres diagnostics pouvaient être évoqués tels qu'une tuberculose cutanée, une infection à mycobactéries atypiques, une sarcoïdose, un granulome à corps étranger, un carcinome épidermoïde ou une autre dermatose perforante. L'examen histologique a permis de porter le diagnostic de granulome annulaire perforant à large ulcération épidermique. L'infiltration et la destruction d'un follicule pileux nous ont fait évoquer une possible élimination du matériel nécrotique par une voie transfolliculaire. Le contexte a permis d'écarter d'autres maladies comportant un aspect histologique de granulome palissadique. Aucune pathologie associée comme le diabète, ni aucun facteur favorisant comme les ultraviolets, les piqûres d'insectes, les traumatismes n'ont pu être mis en évidence. La physiopathologie du granulome annulaire perforant ainsi que le mécanisme de perforation restent à ce jour inconnus. De nombreux traitements ont été proposés avec des succès variables.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Granulome annulaire des zones photo-exposées chez deux malades ayant eu une greffe hépatique.

  • Introduction. Nous rapportons deux observations de granulome annulaire des zones photoexposées chez 2 malades ayant eu une greffe de foie. Observations. Cas n° 1. - Un homme de 65 ans, avait eu une greffe hépatique en 1992, et était traité par immunosuppresseur et anti-hypertenseur. Il développait en 18 mois une éruption érythémateuse, formée de macules confluentes sur les zones photoexposées : décolleté, nuque, bras, avec un respect de la zone du maillot de corps. L'examen clinique était, par ailleurs, normal. L'examen histologique montrait un infiltrat histiocytaire palissadique du derme moyen et superficiel à type de granulome annulaire, avec des images d'élastophagie (coloration à l'orcéine et microscopie électronique). Le diagnostic de granulome annulaire survenant sur les zones photoexposées était retenu. Cas n° 2. - Un homme de 59 ans était transplanté hépatique depuis 1994, et traité par immunosuppresseur et anti-hypertenseur. Il développait en 1995 une éruption maculeuse brunâtre, non prurigineuse, de l'ensemble du décolleté et de la nuque, avec un respect des zones photoprotégées. L'examen histologique montrait des images de granulome annulaire. Une élastophagie était mise en évidence par les colorations à l'orcéine et l'examen ultrastructural. Discussion. Ces deux observations superposables sont originales par leur présentation clinique inhabituelle de granulome annulaire et par la survenue chez des malades ayant eu une greffe de foie. Nous discutons les particularités anatomo-cliniques de ces deux observations ainsi que les rapports entre granulome annulaire et immunodépression.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Interet des antipaludeens de synthese dans le traitement du granulome annulaire generalise de l'enfant.

  • Le granulome annulaire est une maladie granulomateuse cutanée polymorphe, d'évolution chronique, touchant plutôt l'enfant et l'adulte jeune. Nous rapportons deux observations à travers lesquelles nous essayons de montrer l'efficacité des antipaludéens de synthèse dans le traitement du granulome annulaire de l'enfant. Ils s'agit de deux enfants, âgés respectivement de 6 et 12 ans, sans antécédents particuliers, présentant de multiples lésions de granulome annulaire des extrémités, évoluant respectivement depuis 6 mois et 4 mois et résistantes aux dermocorticoïdes de classe I. Le bilan biologique, en particulier la glycémie était normal. Les lésions ont bien répondu à de faibles doses d'antipaludéens de synthèse : hydroxychloroquine à la dose de 6 mg/kg/j pour la premier patient et chloroquine à la dose de 3 mg/kg/j pour le deuxième. Aucun effet indésirable n'a été noté. Comparés aux autres molécules ayant des effets indésirables non négligeables chez l'enfant, les antipaludéens de synthèse à faibles doses pourraient être bénéfiques dans le traitement du granulome annulaire généralisé de l'enfant.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Granulome palissadique du pénis: une variante de granulome annulaire profond.

  • Introduction. Des granulomes annulaires profonds ont été exceptionnellement rapportés sur le pénis. Observation. Un homme de 41 ans avait quatre nodules, de petite taille, asymptomatiques, du fourreau de la verge. L'examen histologique d'une biopsie mettait en évidence un granulome palissadique profond développé d'une part autour de zones de nécrobiose bleu alcian négative, d'autre part, autour de fibres musculaires lisses. Les lésions régressaient spontanément après deux ans d'évolution. Discussion. Le granulome palissadique du pénis semble être une forme clinique très particulière du granulome annulaire profond. Il se caractérise cliniquement par des petits nodules uniques ou multiples localisés sur le pénis. À l'examen histologique, le granulome est profonc et se concentre autour de faisceaux de fibres musculaires lisses d'origine dartoïque.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le granulome annulaire: à propos de 18 observations.

  • Le granulome annulaire est une dermatose bénigne de cause inconnue. Nous rapportons au cours de ce travail les résultats d'une étude rétrospective portant sur 18 observations de granulome annulaire au service de dermatologie de l'hôpital la Rabta durant une période de 9 ans. Trois formes cliniques ont été individualisées : le granulome annulaire localisé : 9 cas, le granulome annulaire multiple : 7 cas et le granulome annulaire profond : 2 cas. Un diabète associé o été retrouvé chez 6 patientes dont trois présentaient un granulome annulaire multiple. Les dermocorticoïdes ont été utilisés dans 11 cas. L'évolution était marquée par la régression partielle des lésions dans 15 cas, Notre série se caractérise par la nette prédominance féminine. Aucun cas d'association avec une pathologie maligne n'a été retrouvé.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Granulome annulaire généralisé.

  • Le granulome annulaire disséminé, dénommé également généralisé ou atypique, constitue de 8,5 à 15 p. 100 des cas de granulome annulaire. Il se distingue de la forme localisée non seulement par son extension, mais aussi par sa morphologie clinique en papules avec rares lésions circulaires, l'atteinte de patients plus âgés, une évolution plus longue, une relative résistance aux traitements et une éventuelle association à un diabète sucré. Nous rapportons un cas typique découvert lors d'une dermatite eczématiforme concomitante.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Photosensibilisation au diclofenac à type de granulome annulaire.

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont l'une des classes thérapeutiques les plus fréquemment prescrites en pratique médicale (1). Les accidents cutanés qu'ils peuvent provoquer sont nombreux, de nature et de gravité très variables. Les réactions de photosensibilisation dont ils sont responsables, relèvent le plus souvent d'un mécanisme phototoxique. Nous présentons ici l'observation d'un accident par photosensibilisation au diclofénac (Voltarène

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Granulome annulaire et syndrome du canal carpien.

  • Nous rapportons 4 observations de granulome annulaire associé à un syndrome du canal carpien où les biopsies des lésions cutanées et de la synoviale des tendons fléchisseurs montrent une image de granulomes palissadiques caractéristiques du granulome annulaire.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Granulome annulaire profond de l'enfant

  • Le granulome annulaire est une dermatose fréquente dont il existe des formes atypiques comme le granulome annulaire profond, celui-ci pose des problèmes diagnostiques et pronostiques parfois difficiles à résoudre.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Granulome annulaire localisé chez l'enfant: évolution de 30 cas

  • Le granulome annulaire de l'enfant est une affection chronique et bénigne, dont la durée, mal précisée, mérite d'être analysée.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov