Glaucome a angle ouvert [ Publications ]

glaucome a angle ouvert [ Publications ]

Publications > glaucome a angle ouvert

  • Le but de cette étude a été de comparer l'effet du latanoprost en monothérapie à l'association timolol et dorzolamide chez des patients porteurs d'un glaucome à angle ouvert (GPAO) ou d'une hypertension oculaire (HTO). Matériel et méthode : Une méta analyse a été effectuée grâce à cinq études multicentriques européennes randomisées avec le même schéma. Les patients porteurs d'un GPAO ou d'une HTO avec une pression intra oculaire (PIO) mal contrôlée par un ou deux traitements médicaux ont bénéficié pendant 2 à 4 semaines d'un traitement local par timolol 0,5 % administré deux fois par jour. Ensuite une partie a reçu uniquement du latanoprost une goutte le soir (n = 345) et l'autre partie a été traitée par timolol 0,5 % et dorzolamide 2 % en deux instillations quotidiennes pour chacun de ces médicaments (n = 352). La PIO diurne a été enregistrée au début de l'étude et après 3 mois. Une analyse de covariance a permis de comparer la réduction pressionnelle entre les deux groupes. Les effets secondaires ont été également notés. résultat : Pour une PIO de départ de 22,8 mm Hg la réduction de la PIO a été en moyenne de 4,8 mm Hg (21%) dans le groupe latanoprost et de 4,1 mm Hg (18%) dans le groupe traité par dorzolamide et timolo (p

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Résultats à deux ans de la trabéculoplastie sélective au laser dans le glaucome à angle ouvert et l’hypertonie oculaire

  • Introduction : La trabéculoplastie sélective au laser (SLT) est une option relativement nouvelle dans la thérapeutique glaucomateuse. Son principe est similaire à la trabéculoplastie au laser argon, mais conduirait à moins de dommages du trabéculum. Patients et méthodes : Nous avons évalué l'efficacité de la trabéculoplastie sélective au laser à deux ans de la SLT dans une série non comparative de cas consécutifs. Tout patient adulte suspect de glaucome ou avec un glaucome à angle ouvert dont le traitement était jugé insuffisant pour atteindre sa pression intraoculaire cible (PIO) pouvait être recruté. Résultats : Quarante-quatre yeux consécutifs de 26 patients âgés de 69 ± 8 ans ont été inclus dans l'étude. Tous les yeux ont été initialement traités sur 180°. Trois d'entre eux cependant ont été retraités à 15 jours sur les 180° restants. Quatorze yeux avaient une hypertonie intraoculaire, 17 un glaucome à angle ouvert ou à pression normale, 11 un glaucome pseudoexfoliatif et 2 un glaucome pigmentaire. Trente-six yeux recevaient un traitement anti-glaucomateux topique , 10 d'entre eux avaient eu précédemment une trabéculoplastie au laser à Argon (ALT), 9 une iridotomie, et 12 une chirurgie anti-glaucomateuse. Huit yeux n'ont pu arriver au terme du suivi de deux ans parce qu'ils ont dû subir une chirurgie filtrante. Dans les 36 yeux restants, la PIO a diminué de 17,2 % ou 3,3 mmHg en moyenne (19,2 ±4,7 mmHg à 15 ±3,6 mmHg) (p

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Satisfaction et observance des patients présentant une hypertonie oculaire ou un glaucome à angle ouvert après instauration d’une bithérapie fixe

  • But : Évaluer la satisfaction et l'observance de patients glaucomateux et hypertones après mise en place d'une bithérapie fixe par voie locale. Matériels et méthodes : Après instauration d'une bithérapie fixe, un questionnaire portant sur la satisfaction et l'observance a été remis à chacun des patients inclus dans cette étude prospective à la mise en route et 15 jours après l'instauration d'une bithérapie fixe. Résultats : Mille six cent quatre-vingt-treize patients glaucomateux (GAO) et 621 patients hypertones (HTIO) ont été inclus. L'âge moyen était de 65,6 ± 11,7 ans. L'ancienneté de la maladie était respectivement de 7,2 ± 6,6 ans et de 5,2 ± 4,9 ans pour le groupe GAO et HTIO. L'inefficacité du traitement antérieur (une monothérapie dans 55 % des cas) motivait le recours à la bithérapie fixe dans 70 % des cas. L'augmentation du nombre de patients satisfaits a été de 15 % alors que l'observance a été améliorée chez plus de 25 % des patients. Discussion : La bithérapie fixe permet en simplifiant le traitement local une meilleure observance avec une satisfaction accrue chez les patients traités pour glaucome à angle ouvert ou hypertonie oculaire.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Résultat du traitement au laser à l'argon de 100 yeux atteints de glaucome à angle ouvert (trabéculoplastie - trabéculorétraction).

  • Chez 76 patients, 100 yeux avec cristallin atteints d'un glaucome primitif à angle ouvert ont été traités au laser à l'argon. La chute moyenne de pression intra-oculaire fut de 8,9 mm Hg, 75% des yeux traités ont présenté une chute pressionnelle comprise entre 4 et 11 mm Hg, 16% égale ou supérieure à 12 mm Hg et 9% inférieure ou égale à 3 mmHg. Le recul minimal des 100 yeux photocoagulés est de trois mois, le recul maximal est de quinze mois. Chez les patients de moins de 60 ans, la chute pressionnelle moyenne est de 8,3 mmHg et 88% des yeux ont un gain pressionnel égal ou supérieur à 4 mmHg' chez ceux de plus de 60 ans, la chute pressionnelle moyenne est de 9,3 mmHg et 93% ont un gain pressionnel égal ou supérieur à 4 mmHg. La complication la plus préoccupante est une hypertonie postopératoire qui a été constatée sur 19 yeux.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Sclérectomie profonde non perforante (SPNP) et glaucome à angle ouvert. Résultats à moyen terme des premiers patients opérés.

  • But : Évaluer et comparer rétrospectivement l'efficacité et les complications de la sclérectomie profonde non perforante (SPNP), intervention filtrante sans ouverture de la chambre antérieure, associée à la pose d'un implant de collagène ou à l'application de 5 Fluoro-Uracile. Matériel et méthode : Quarante-deux yeux porteurs d'un glaucome à angle ouvert non équilibré médicalement et sans facteur de risque de fibrose conjonctivale ont été opérés de SPNP et ont été suivis entre 2 et 24 mois. Dans 27 yeux (groupe 1) une éponge de 5 FU (50 mg/ml) a été appliquée dans le lit du volet scléral et dans 15 yeux (groupe 2) un implant de collagène de Staar

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

NOUVELLE APPROCHE CHIRURGICALE DANS LE GLAUCOME À ANGLE OUVERT: le Xen Gel Stent, une technique micro-invasive.

  • Le glaucome primitif à angle ouvert est une pathologie oculaire de l’adulte touchant le nerf optique et associée à une dégradation progressive du champ visuel. L’élément principal d’action thérapeutique dans cette pathologie est la diminution de la tension intraoculaire, par diverses voies d’action, dont les collyres, le laser et la chirurgie. Actuellement, les méthodes chirurgicales classiques restent encore assez invasives, c’est pourquoi des recherches nouvelles s’orientent vers le développement de techniques dites micro-invasives. Le Xen Gel Stent en fait partie, permettant une diminution de la tension intraoculaire selon un protocole sécurisant et efficace, grâce à la création d’un flux sous-conjonctival obtenu par une procédure ab interno préservant au maximum l’architecture tissulaire de l’œil traité.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hypertonie oculaire et glaucome à angle ouvert: l'apport des grandes études cliniques dans la pratique quotidienne.

  • La conduite à tenir devant les différentes formes cliniques des glaucomes ou des hypertonies oculaires n'est pas univoque. Récemment plusieurs études cliniques de grande qualité ont été publiées qui peuvent nous guider dans la prise en charge thérapeutique de certains de nos patients. Ces études débutées il y a plusieurs années ont permis de mieux fixer les objectifs et les modalités de traitement des hypertonies oculaires, des glaucomes à pression normale, des formes débutantes de glaucomes et des glaucomes avancés. Cette revue détaille chacune de ces grandes études et tente d'en retirer des comportements à appliquer dans notre pratique quotidienne pour nos patients.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov