Gangrene de fournier [ Publications ]

gangrene de fournier [ Publications ]

Publications > gangrene de fournier

  • La gangrène de Fournier est une infection nécrosante qui intéresse la région génitale et périnéale, avec une évolution rapide. Il s’agit d’une pathologie provoquée par des bactéries aérobies et anaérobies, et parfois elle peut être associée avec une infection due aux mycètes. Elle commence par un profond œdème, associé à une grande douleur au niveau des zones génitales externes, qui se développe rapidement et qui donne une nécrose des tissus périnéaux. À ce stade, l’état général est altéré et le patient peut risquer sa vie. Quand l’infection générale est passée, on peut assister à une démarcation des zones nécrotiques et un tissu de granulation commence à se développer. La gangrène de Fournier peut être liée à une nécrose ischémique qui est provoquée par une endoartérite et une thrombose des artères honteuses internes et de l’artère honteuse externe profonde et superficielle. La modalité d’infection peut être une lésion des tissus sous-cutanés, associée à un traumatisme ou procédures chirurgicales sur des organismes immunodéprimés. Le diagnostic est surtout clinique mais une échographie peut aider à montrer un amincissement dans le tissu sous-cutané avec des testicules normaux. Nous avons évalué deux cas qui intéressaient deux hommes entre deux âges, qui fumaient beaucoup et qui étaient atteints d’hypertension et bronchopathie chronique obstructive… Chaque cas était intéressé par une infection due à des bactéries Gram+. Une antibiothérapie générale a été administrée et les patients ont eu aussi un traitement par oxygénothérapie hyperbare. Treize jours après, l’infection était vaincue et on a pu commencer la couverture chirurgicale. Pour la région scrotale, on a utilisé des greffes épaisses prélevées sur la jambe droite. Les greffes ont réussi et le patient a été renvoyé à la maison sept jours après l’intervention chirurgicale. Les contrôles, faits six mois et un an après, n’ont montré aucune limitation fonctionnelle et ont démontré un excellent résultat esthétique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Gangrène de Fournier : revue de la littérature récente

  • La gangrène de Fournier est une fasciite nécrosante rapidement progressive du périnée et des organes génitaux externes. Elle est secondaire à une infection polymicrobienne par des bactéries aérobies et anaérobies ayant une action synergétique. L’étiologie est identifiée dans 95 % des cas. La source de l’infection est, soit cutanée, urogénitale ou colorectale. Des facteurs favorisants, comme l’âge, le diabète et l’immunodépression, sont souvent présents chez les patients atteints. Un traitement urgent et agressif est primordial pour assurer la survie du patient. Une rééquilibration hydroélectrolytique, avec une antibiothérapie à large spectre suivies rapidement par un débridement chirurgical, est la base du traitement. Cependant, la mortalité reste élevée, de l’ordre de 20 à 80 %, souvent en raison du retard dans le diagnostic et la prise en charge. Les patients qui survivent à l’infection vont subir des chirurgies de reconstruction avec des séquelles parfois très marquées en rapport avec l’étendue de la fasciite et du débridement.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Les cellulites graves, ou gangrène de Fournier du périnée.

  • La mortalité globale des gangrènes de Fournier est de un sur cinq. Dans la moitié des cas, l'infection est poly-microbienne, pour moitié anaérobies, et pour l'autre bacilles Gram négatifs. Les facteurs pronostiques péjoratifs sont l'existence d'une insuffisance rénale à l'admission, la présence d'un streptocoque. Le diagnostic et la prise en charge doit être précoce pluri-disciplinaire associant le chirurgien, le réanimateur et le biologiste, en particulier sur le rôle du parage et des débridements, de l'antibiothérapie et de l'oxygénothérapie hyperbare. Le traitement est long, avec des pansements itératifs coordonnés aux traitements complémentaires. Il s'agit donc d'une pathologie lourde grevée d'une mortalité importante. La profondeur et l'extension des lésions n'influence pas le pronostic. La priorité est au parage qui ne doit pas être différé sous prétexte d'absence de caisson hyperbare, avant l'apparition des signes de gravité.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

De l'utilisation du lambeau musculo-cutané de droit interne dans les pertes de substance de la gangrène de Fournier. A propos de quatre cas.

  • Pour la couverture des pertes de substance liées à une gangrène de Fournier des régions périnéale, scrotale, du pénis et inguinale, le lambeau musculo-cutané du droit interne a été choisi chez 4 patients. Il s'agit d'une technique simple qui offre la possibilité d'une reconstruction simultanée de la région périnéo-scrotale. Le résultat esthétique et fonctionnel des régions donneuse et receveuse est jugé très satisfaisant, avec un recul variant de 6 mois à 5 ans.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Gangrène de Fournier. Analyse de 32 cas.

  • Une série de 32 gangrènes de Fournier traitées est analysée. Nos patients étaient tous de sexe masculin et âgés de 19 à 89 ans. Pour 16 malades (50 %), la gangrène était secondaire à une porte d'entrée locale uréthrale (37,5 %) ou ano-rectale (12,5 %) et chez les 16 restants (50 %) aucune étiologie n'a été retrouvée. L'évolution a été fatale dans 9 cas (28 %) et ce malgré un traitement associant une antibiothérapie à large spectre et un débridement chirurgical agressif. Cette mortalité était essentiellement associée à un âge avancé, à l'existence de tares, au retard diagnostique, et aux complications toxi-infectieuses. La durée d'hospitalisation moyenne a été de 26,5 jours.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La gangrène de Fournier: un diagnostic d'urgence.

  • Présentation d'un cas de gangrène de Fournier chez un patient alcoolique de 56 ans. Le point de départ de la gangrène était une fistule anale. Le diagnostic fut posé sans délai par tomodensitométrie et échographie. Le patient dut subir une orchidectomie pour orchiépididymite secondaire. Le diagnostic de gangrène de Fournier doit être posé le plus tôt possible afin d'assurer un succès thérapeutique. Le traitement comprend une cure chirurgicale radicale, une antibiothérapie à large spectre et des mesures de stabilisation hémodynamique. Une oxygénothérapie hyperbare peut être utile.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La gangrène de Fournier.

  • La maladie de Fournier est une gangrène spontanée des organes génitaux externes mâles accompagnée d'une toxi infection légère. Il s'agit d'une affection touchant l'homme entre 20 et 50 ans. L'étude d'une observation personnelle et la revue de la littérature permettent de rappeler les aspects cliniques de cette entité.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov