Gale [ Niveau Expert ]

gale [ Niveau Expert ]

Expert > gale

  • Introduction : Nous avons étudié les pratiques ainsi que les difficultés rencontrées par les médecins généralistes dans la prise en charge de la gale. Matériel et Méthodes : Une enquête de pratiques descriptive transversale au moyen d\ un questionnaire informatisé a été menée auprès de 124 médecins généralistes du Languedoc Roussillon pendant un mois entre janvier et février 2018. Résultats : La totalité des médecins généralistes interrogés connaissaient bien les symptômes de la maladie. La plupart d\ entre eux (49,5%) utilisaient préférentiellement un traitement combiné local et per os en première intention et une grande majorité (74%) appliquaient une deuxième administration du traitement entre J7 et J15. Les difficultés rencontrées concernaient surtout l\ absence des sujets contacts en consultation (54,8%, la difficulté d\ obtention d\ un avis spécialisé (58%) et le défaut d\ observance des patients (73%). Discussion : Malgré la bonne connaissance diagnostique et la relative adéquation de leur prise en charge avec les dernières recommandations on peut voir qu\ il existe une hétérogénéité des pratiques déjà retrouvée dans de précédentes études. Les difficultés rencontrées par les médecins généralistes sont inhérentes à la pathologie mais aussi à leur pratique (absence des sujets contact en consultation). La difficulté d\ obtention d\ un avis spécialisé dans une pathologie ou le diagnostic repose sur l\ examen clinique est aussi génératrice de difficulté pour les médecins généralistes. Quelques pistes d\ améliorations pourraient consister dans la création d\ une fiche explicative standardisée à remettre au patient, une réécriture des recommandations pour uniformiser les pratiques ainsi que la création de réseaux de soins entre médecins généralistes et dermatologues

  • Source : sudoc.fr

Les caractéristiques médico sociales des patients sans domicile fixe ayant eu un diagnostic de gale

  • Introduction : La gale est une pathologie prise en compte dès l Antiquité. Elle touche entre 100 et 300 millions de personnes dans le monde chaque année. En France, la prévalence est mesurée à 0,3% mais chez les personnes SDF cette prévalence est multipliée par 10, population qui ne cesse d augmenter selon l INSEE. Méthode : Devant ce constat, nous avons réalisé une étude observationnelle, rétrospective, multicentrique dont l objectif principal est d évaluer les caractéristiques médico-­sociales chez les sujets atteints de la gale sans domicile fixe hébergés dans deux structures des Pyrénées Orientales. Résultat : Un recueil de données a été réalisé de janvier 2013 a Décembre 2017, 4378 fiches patients ont été remplis et exploitables. Les pathologies dermatologiques (prévalence 30%) sont le 3ème problème de santé dans notre population derrière les problèmes d ordre sociaux (prévalence 55%) et psychiatriques (prévalence 40%). La prévalence de la gale atteignait 18,3%. La gale se révélait par la présence d un prurit avec excoriation dans 100% des cas, sans rythme nycthéméral ni vraies localisations spécifiques. La gale se trouvait davantage chez les sujets vivants en « insertion » (60%) et plus d un quart ne bénéficiait pas de couverture maladie Discussion : Cette pathologie touche d avantage les sujets jeunes, grégaires et en situation de précarité. En témoigne la grande proportion de patients souffrant d addiction (plus de 90%). La gale se manifeste dans cette population de manière aspécifique. La dermatoscopie est un outil à revaloriser en médecine générale. Conclusion : Cette pathologie stigmatisante doit retrouver une place privilégiée dans le rôle sentinelle du médecin généraliste

  • Source : sudoc.fr

Interventions de soins probantes améliorant la qualité de vie des victimes de violences conjugales soignées dans le contexte des urgences

  • Problématique : Les membres du groupe s accordent à dire que la violence conjugale est perçue comme un sujet tabou et ambigu. Malgré cet aspect dissimulé de la violence, en Suisse, 78% des violences répertoriées en 2013, se sont produites lors d une relation de couple actuelle ou passée (Bureau fédéral de l égalité entre hommes et femmes BFEG, 2014). Autour de cette problématique, les infirmiers et les médecins occupent une place privilégiée pour dépister, accueillir et soutenir les femmes victimes de violence conjugale. Ce travail s intéresse à l élaboration d interventions infirmières probantes destinées à améliorer la qualité de vie des femmes victimes de violences conjugales soignées dans le contexte des urgences. Concepts et champ disciplinaire infirmier: Les concepts étudiés sont la violence conjugale, la qualité de vie, les interventions infirmières probantes et le Service d urgence. Ils ont été définis suite à une revue de littérature. Puis, les auteurs ont trouvé pertinent d éclairer la question de départ en utilisant la théorie de Watson (Watson, Waingnier, Caas, & Bonnet, 1998) axée sur le caring : « The philosophy and science of caring ». Ceci car cette dernière tend vers la guérison, le bien être, l honneur, la dignité, l intégrité, des éléments-clés pouvant être altérés chez les victimes de violences conjugales

  • Source : doc.rero.ch

UVESTEROL D et Vitaminé A.D.E.C., solutions buvables : nouvelles formulations galéniques et changement de présentations - Lettre aux professionnels de santé

  • Le 1er décembre 2014, de nouvelles formulations galéniques et présentations des spécialités Uvesterol D et Uvesterol Vitaminé A.D.E.C., solutions buvables, seront mises à disposition, dans le prolongement des mesures de minimisation des risques liés à l administration de ces spécialités chez le nouveau-né et le nourrisson.nEn effet, la notification de nouveaux cas de malaise, cyanose et/ou apnée survenus lors de l administration des solutions buvables d Uvesterol D et Uvesterol Vitaminé A.D.E.C., en particulier chez des nouveau-nés prématurés et des nourrissons de moins de 1 mois, avait conduit l ANSM à demander la mise en place de mesures additionnelles de minimisation des risques au laboratoire.nLes formules actuelles feront l'objet d'un rappel de lots.nLes indications et posologies de ces spécialités restent inchangées.UVESTEROL D, UVESTEROL Vitaminé A.D.E.C., solutions buvables : nouvelles formulations galéniques et changement de présentations dans le cadre du plan de gestion et de minimisation des risques...

  • Source : ansm.sante.fr

t Le médecin généraliste face aux auteurs masculins de violences conjugales : représentations, attitudes et prise en charge proposée : étude qualitative à partir d'entretiens semi-directifs

  • Contexte : les violences conjugales sont un problème de Santé publique et la grande majorité des victimes sont des femmes. Or les hommes auteurs de ces violences, demeurent un sujet peu abordé dans la société et dans la littérature scientifique. Comme ces hommes peuvent être amenés à consulter, il est intéressant de se pencher sur le comportement du médecin généraliste face à ces patients particuliers. Objectifs : recueillir auprès de médecins généralistes leur vision des auteurs de violences conjugales, leurs attitudes à leur égard, et la façon dont ils les prennent en charge.Contexte : les violences conjugales sont un problème de Santé publique et la grande majorité des victimes sont des femmes. Or les hommes auteurs de ces violences, demeurent un sujet peu abordé dans la société et dans la littérature scientifique. Comme ces hommes peuvent être amenés à consulter, il est intéressant de se pencher sur le comportement du médecin généraliste face à ces patients particuliers. Objectifs : recueillir auprès de médecins généralistes leur vision des auteurs de violences conjugales, leurs attitudes à leur égard, et la façon dont ils les prennent en charge.

  • Source : sudoc.fr

LEVIDCEN - Mise à disposition d'une nouvelle forme galénique de lévétiracétam

  • Le service médical rendu par les spécialités LEVIDCEN, granulés enrobés est important dans les indications de l AMM : « LEVIDCEN est indiqué en monothérapie dans le traitement des crisesnpartielles avec ou sans généralisation secondaire chez les adultes et lesnadolescents à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellementndiagnostiquée.nLEVIDCEN est indiqué en association :n· dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisationnsecondaire chez l adulte, l adolescent, l enfant et le nourrisson à partirnde 1 mois présentant une épilepsie.n· dans le traitement des crises myocloniques de l adulte et denl adolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myocloniquenjuvénile.n· dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primairesnde l adulte et de l adolescent à partir de 12 ans présentant unenépilepsie généralisée idiopathique. » Les spécialités LEVIDCEN, granulés enrobés n apportent pas d amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux spécialités à base de lévétiracétam déjà disponibles.

  • Source : has-sante.fr

Le cannabis thérapeutique, application à la maladie de Parkinson et essai de mise en forme galénique

  • Le chanvre ou Cannabis Sativa L. est une plante originaire d'Asie, connue depuis 6000 ans en Chine. Longtemps utilisé dans un but thérapeutique, il a été à partir du XXe siècle retiré et interdit dans de nombreux pays en raison de ses propriétés psychotropes. À l heure actuelle, les études portant sur les dérivés du cannabis et le système cannabinoïde se multiplient. Elles permettent jour après jour de révéler beaucoup d inconnues concernant cette famille de molécules, mais aussi de déceler le potentiel thérapeutique de certains dérivés dans de nombreuses pathologies, dont certaines pour lesquelles l arsenal thérapeutique actuel est limité. Par exemple, la tétrahydrocannabivarine, un phytocannabinoïde, a montré des propriétés intéressantes concernant la maladie de Parkinson. Dans cette thèse, nous exploiterons ces propriétés dans le cadre d un essai de mise en forme galénique

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Norditropine : Vente illégale de produits falsifiés à des fins d'usage détourné - Point d'information

  • L'ANSM a été informée par le laboratoire Novo Nordisk de la présence sur le marché français (vente sur Internet et dans les salles de sport) de produits falsifiés présentés comme étant le médicament Norditropine (hormone de croissance), solution injectable en stylo prérempli. Les investigations entreprises tendent à démontrer que les stylos proposés à la vente sont en réalité des stylos injecteurs d'insuline NovoRapid FlexPen ne contenant pas d'hormone de croissance mais de l'insuline asparte diluée. L'ANSM rappelle que l'injection d'insuline chez une personne non diabétique est susceptible d'entraîner un risque grave pour la santé. Par ailleurs, il est rappelé que l'utilisation de Norditropine à des fins de renforcement musculaire est un usage détourné de ce médicament...

  • Source : ansm.sante.fr

Gale

  • La gale est une maladie contagieuse induite par le Sarcoptes Scabiei qui peut toucher les nourrissons, les enfants comme les adultes. Le prurit est un symptôme majeur même si chez l enfant agé de moins de 3 mois il peut parfois manquer. Les lésions cutanées sont polymorphes et chez le nourrisson leur localisation caractéristique doit y faire penser en particuler l atteinte des plantes des pieds . L atteinte possible du visage liée à une transmission par les drap se voit chez le nourrisson et ne se rencontre jamais chez l adulte. Des papules inflammatoires apparaissent et un érythème eczémateux, prurigineux et papulovésiculaire peut se développer. Les sites de prédilection restent les replis interdigitaux des mains et des pieds, les plis axillaires antérieurs, l'aréole des seins et la zone péri-ombilicale. La lésions pathognomoniques de la gale est formée d un sillon irrégulier en virgule qui corerspond aux œufs de larve localisés avec prédilection au niveau des extrémités. La mise en évidence au microspope est possible par shaving

  • Source : dermis.net

TOPISCAB 5%(perméthrine), antiparasitaire - TOPISCAB 5 %, crème (code CIS : 61712553) - Progrès thérapeutique mineur dans le traitement de la gale sarcoptique humaine

  • TOPISCAB crème a l AMM dans le traitement topique de la gale sarcoptique humaine.n Son efficacité a été démontrée par rapport à l ivermectine administrée par voie orale. Elle repose sur le respect de deux applications cutanées à 1 semaine d intervalle.n Ce médicament peut être utilisé chez l enfant à partir de 2 mois et chez la femme enceinte, populations non couvertes par les autres scabicides actuellement disponibles, dans un contexte de rupture de stock prolongé d ASCABIOL. Il apporte un progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge de la gale sarcoptique humaine.Le service médical rendu par TPISCAB 5 %, crème est important dans l indication de l AMM...

  • Source : has-sante.fr

Vibrio cholerae, sérogroupe O1, sérogroupe O139 (Bengale) - fiches techniques santé/sécurité - matières infectieuses

  • description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers

  • Source : phac-aspc.gc.ca

Indications à la stimulation cardiaque dans la syncope vasovagale

  • Cet article présente une revue critique de la littérature sur le bénéfice potentiel de la stimulation cardiaque chez des patients souffrant de syncopes dites vasovagales ou neurocardiogéniques. La syncope vasovagale se manifeste par une bradycardie et une vasoplégie réflexes à l origine d une hypoperfusion cérébrale conduisant à la perte de connaissance. La littérature rapporte des résultats contradictoires du bénéfice de la stimulation cardiaque dans la prévention de la récidive syncopale dans cette population. La comparaison des critères d inclusion de ces différentes études, la plupart randomisées, permet de clarifier les points de discordance. Il ressort que seuls les sujets de plus de 50 ans, dont la syncope spontanée se manifeste sous forme de pauses sinusales prolongées, bénéficient de la stimulation cardiaque.

  • Source : revmed.ch

Présentation urinaire d'une appendicite aiguë - Une cause fréquente de retard diagnostique, également chez le sujet infecté par le virus de l'immunodéficience humaine

  • Les appendicites aiguës révélées par une symptomatologie urinaire sont rares. La survenue de formes atypiques de l appendicite aiguë est plus fréquente chez le sujet infecté par le virus de l immunodéficience humaine (VIH). Nous rapportons le cas d un patient infecté par le VIH ayant eu une appendicite aiguë mimant une pyélonéphrite aiguë sur obstacle. Les formes atypiques de l appendicite aiguë doivent cependant être reconnues au plus tôt et traitées. La tomodensitométrie joue un rôle fondamental dans la prise en charge diagnostique des symptômes abdominaux et lombaires des patients infectés par le VIH.

  • Source : urofrance.org

Estimer la fréquence et la prise en charge des violences conjugales chez les femmes consultant aux urgences du Centre Hospitalier de Lens

  • tnContexte: Chaque année en France, 225000 femmes âgées de 18 à 75 ans, soit plus de 1% des femmes de cette tranche d'âge, sont victimes de violences conjugales. Les urgentistes sont au premier plan pour prendre en charge ces victimes, consultant pour des motifs variés. Il existe de nombreuses difficultés à leur prise en charge, avec des médecins peu formés sur ce sujet. L'objectif principal de cette étude était d'estimer la fréquence et la prise en charge des violences conjugales chez les femmes consultant aux urgences du Centre Hospitalier de Lens. L'objectif secondaire était d'évaluer si les femmes consultant aux urgences sont favorables à un dépistage systématique des violences conjugales lors de leur consultation

  • Source : sudoc.fr

La gestion de la gale en maisons de repos

  • Périodiquement des cas de gale sont diagnostiqués. Les personnes âgées vivant en collectivité (MR/MRS), dont l'état immunitaire est souvent faible, constituent une cible privilégiée. Ectoparasotose causée par Sarcopte scabiei, la gale peut se présenter sous diverses formes (gale typique, gale profuse et gale norvégienne), ayant leurs caractéristiques propres et des degrés de contagiosité différents. Le diagnostic de gale peut s'avérer difficile à cause de lésions atypiques. Tout retard de diagnostic, en particulier dans des collectivités de personnes âgées, peut être à l'origine d'épidémies compliquées à juguler, coûteuses et particulièrement gênantes pour les pensionnaires et le personnel. Les différentes possibilités de traitement (local ou général) sont envisagées ainsi que les règles de prévention à respecter. Rev Med Brux 2005 , 26 : S 271-4

  • Source : amub.be

Syncope vasovagale : test diagnostique et prise en charge

  • La syncope vasovagale est la cause principale des syncopes. Le mécanisme à l origine de cette syncope n a pas été clairement identifié, mais l hypothèse principale est une réaction paradoxale du système nerveux autonome conduisant à une hypotension et/ou une bradycardie. Selon les recommandations de la Société européenne de cardiologie, le diagnostic peut être posé uniquement sur la base de l anamnèse. Chez les patients où le diagnostic n est pas clair, nous pouvons proposer de réaliser un tilt test, examen néanmoins limité en termes de sensibilité et qui ne représente pas le gold standard. La prise en charge initiale reste avant tout conservatrice. La place de la stimulation cardiaque est encore à rediscuter selon les études à venir.

  • Source : revmed.ch

La gale dans les bâtiments de la Marine Nationale basés à Toulon et à Brest. Étude d'incidence de 2015 à 2016 et évolution des pratiques des soignants avec mise en place de mesures d'optimisation

  • Les bâtiments de la Force d Action Navale (FAN) de Toulon et de Brest assurent des missions diverses nécessitant une capacité de projection opérationnelle importante : une épidémie de gale pourrait la compromettre. Or cette ectoparasitose est actuellement en recrudescence dans le monde. L objectif principal de notre étude était d évaluer les connaissances, attitudes et pratiques des médecins et infirmiers affectés à la FAN de 2015 à 2016. L objectif secondaire était d estimer l incidence de la gale dans ces bâtiments

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Gale norvégienne chez un chauffeur routier burundais : cas clinique

  • Un homme de 32 ans, chauffeur routier, est admis au CHU de Kamenge à Bujumbura (Burundi) pour une fièvre, un amaigrissement et un prurit généralisé. Il faisait régulièrement le trajet de Bujumbura à Mombassa (Kenya) par le Rwanda et l Ouganda. Très asthénique, il a arrêté son métier il y a 3 mois. A l examen, on est en présence d un patient amaigri, pesant 56 kgs pour 1,70 m, fébrile (37,9°C). L examen de la peau met en évidence une dermatose squameuse, hyperkératosique, très étendue, en larges placards, atteignant l ensemble du revêtement cutané, y compris les paumes des mains et les plantes des pieds qui ont un aspect farineux caractéristique. Les ongles sont décollés avec une hyperkératose sous-unguéale.

  • Source : medecinetropicale.free.fr

Une ectoparasitose cutanée rencontrée à l officine : la gale

  • La gale ou scabiose, connue depuis l Antiquité, est une ectoparasitose cosmopolite causée par Sarcoptes Scabiei var. hominis. Il s agit d une affection bénigne, à transmission interhumaine et qui ne guérit pas spontanément. La gale se caractérise par un prurit nocturne et la présence de lésions spécifiques : sillon scabieux, vésicule perlée et nodule scabieux dans sa forme commune. Un diagnostic précoce est nécessaire pour une prise en charge optimale afin d éviter une éventuelle épidémie. L arsenal thérapeutique repose sur deux types de traitements : le traitement par voie générale (ivermectine) et le traitement par voie topique (benzoate de benzyle, esdépalléthrine, perméthrine)

  • Source : pepite.univ-lille2.fr

Rapport du comité de travail pour une action concertée auprès des enfants exposés à la violence conjugale et leur famille : état des lieux et recommandations

  • Le présent rapport fait état des travaux du comité de travail regroupant les principaux partenaires du secteur de la santé et des services sociaux concernés par l'intervention auprès des familles vivant dans un contexte de violence conjugale, spécifiquement lorsqu'il y a un enjeu de protection de l'enfant. Le comité avait comme principal objectif de se donner une vision commune de cette problématique et de favoriser la mise en place d'une intervention concertée, misant sur la complémentarité des expertises de chacun des partenaires.

  • Source : publications.msss.gouv.qc.ca