Fistule carotidocaverneuse [ Publications ]

fistule carotidocaverneuse [ Publications ]

Publications > fistule carotidocaverneuse

  • Les auteurs rapportent une observation d'un traumatisme crânien grave avec apparition secondaire, chez un homme jeune sédaté, d'anomalies neurologiques et ophtalmiques telles qu'un souffle temporo-orbitaire, une paralysie oculomotrice et un chémosis. L'angioscanner et l'angio-IRM ont permis de mettre en évidence une fistule carotidocaverneuse à débit élevé à l'origine de ces symptômes, traitée avec succès par voie endovasculaire. L'objectif de cet article est de rappeler les caractéristiques de cette pathologie, en terme d'épidémiologie, de physiopathologie, de diagnostic clinique et paraclinique, et d'en préciser le traitement.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Une masse palpébrale révélant une fistule carotidocaverneuse.

  • Les auteurs rapportent une observation particulière, chez un homme de 48 ans ayant dans ces antécédents un traumatisme crânio-faciale grave il y'a dix ans, qui présente depuis huit mois une masse palpébrale droite, avec une discrète exophtalmie et hémorragie sous conjonctivale, l'angio IRM a permis de confirmer le diagnostique d'une fistule carotidocaverneuse à haut débit, qui est responsable de cette symptomatologie. L'objectif de cet article est de mettre la lumière sur cette pathologie rare, en insistant sur les particularités cliniques de présentation d'une part, et sur le plan thérapeutique d'autre part, en exposant l'intérêt de la radiologie interventionnelle.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov