Fissure anale [ Publications ]

fissure anale [ Publications ]

Publications > fissure anale

  • La léïomyotomie chirurgicale est largement utilisée dans le traitement de la fissure anale chronique. Cependant, elle peut se compliquer de troubles définitifs de la continence anale. C'est la raison pour laquelle la « léïomyotomie chimique transitoire » par la toxine botulique suscite beaucoup d'intérêt. En effet, cette neurotoxine a une action relaxante sur le sphincter interne de l'anus qui dure environ un à trois mois après une injection. Elle a donc fait l'objet de plusieurs études qui ont permis d'obtenir la cicatrisation de plus de 70 % des fissures chroniques ainsi traitées mais sans l'inconvénient des séquelles définitives sur la continence anale. D'autres études seront bien sûr nécessaires afin d'en optimiser les modalités d'utilisation, notamment concernant le taux encore important de récidives. Toutefois, il apparaît que la toxine botulique va occuper une place grandissante dans la stratégie thérapeutique de la fissure anale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov