Fievre hemorragique avec syndrome renal [ Publications ]

fievre hemorragique avec syndrome renal [ Publications ]

Publications > fievre hemorragique avec syndrome renal

  • OBJECTIFS : La contradiction entre la transmission aérienne du virus Puumala et la rareté des manifestations respiratoires rapportées au cours de la Fièvre Hémorragique avec Syndrome Rénal (FHSR) qu'occasionne ce virus a motivé cette étude dont l'objectif était de vérifier que l'incidence de ces manifestations respiratoires n'est pas sous-estimée. PATIENTS ET MÉTHODES : Etude rétrospective de 129 cas consécutifs de FHSR survenus entre 1983 et 1995 en Champagne-Ardenne et Lorraine. RÉSULTATS : Des manifestations respiratoires cliniques ont été observées chez 30 % des patients et des anomalies radiologiques pulmonaires chez 50 %. L'analyse des anomalies radiologiques en fonction de la créatininémie des patients a montré qu'elles étaient, pour 2/3 d'entre elles (33 % des cas de FHSR), concomitantes de l'insuffisance rénale aiguë survenue au cours de la maladie et vraisemblablement en rapport avec des lésions d'oedème pulmonaire et, pour 1/3 (17% des cas de FHSR), compatibles avec des aspects de pneumonie. Ces pneumonies pourraient correspondre à des manifestations spécifiques entraînées par le Hantavirus Puumala au niveau de son site de pénétration. CONCLUSION : Bien que plutôt frustes, les manifestations respiratoires sont apparues plus fréquentes qu'attendues au cours de la FHSR. Il est possible que leur incidence ait été sous-estimée jusque là.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Premier cas de fièvre hémorragique avec syndrome rénal au cours de la grossesse en France

  • En France métropolitaine, l’incidence de l’infection à Hantavirus, responsable d’une fièvre hémorragique avec un syndrome rénal (FHSR), est faible. Nous rapportons le premier cas français de FHSR au cours de la grossesse évoqué devant un syndrome grippal en zone endémique associé à des anomalies biologiques. Une césarienne en urgence a permis l’extraction d’un nouveau-né de sexe masculin, présentant une détresse respiratoire néonatale et une thrombopénie associées à une élévation des gammaglutamyl transférase spontanément résolutive, évoquant un passage transplacentaire du virus.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Fièvre hémorragique avec syndrome rénal due au virus Hantaan ou à un virus sérologiquement apparenté.

  • L'association de fièvre, myalgies, insuffisance rénale aiguë et parfois signes hémorragiques, fait évoquer une cause infectieuse ou parasitaire. Lorsque l'enquête est négative, il faut rechercher les stigmates sérologiques d'une infection à virus Hautaan ou virus apparenté. Cette affection est maintenant authentifiée dans le nord-est du pays. Son pronostic est favorable. L'étude de son épidémiologie reste à faire.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Hématémèse révélatrice d'une fièvre hémorragique avec syndrome rénal.

  • Nous rapportons un cas d'hémorragie digestive révélatrice d'une fièvre hémorragique avec syndrome rénal. L'hémorragie était due à des lésions aiguës de la muqueuse gastro-duodénale, très fréquentes au cours de cette virose. Les lésions pourraient relever de l'effet cytopathogène direct du virus mais semblent également influencées par l'intensité de la thrombopénie.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Cytolyse fébrile révélatrice d'une fièvre hémorragique avec syndrome rénal.

  • Nous rapportons le cas d'un homme âgé de 40 ans qui a présenté une cytolyse fébrile révélatrice d'une fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR). A l'admission, il était fébrile (40 °C) et se plaignait d'une douleur épigastrique. Les ASAT étaient à 2N, les ALAT à 3N. Il existait une thrombopénie à 61 000/mm

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La fièvre hémorragique avec syndrome rénal. Une zoonose à surveiller.

  • Après avoir tracé un bref historique de la fièvre hémorragique avec syndrome rénal et précisé sa distribution géographique, les auteurs en font une revue générale. On insiste davantage sur l'étiologie, la transmission, l'épidémiologie, la symptomatologie et le diagnostic de l'infection.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La fièvre hémorragique avec syndrome rénal à Madagascar. Première enquête séro-épidémiologique sur les populations de rats.

  • Des tentatives d'isolement du virus responsable seront pratiquées sur les organes prélevés sur les animaux. La maladie humaine semble inconnue et les études ultérieures devront établir la prévalence de cette affection dans la population.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov