Fievre hemorragique a virus ebola [ Publications ]

fievre hemorragique a virus ebola [ Publications ]

Publications > fievre hemorragique a virus ebola

  • ○ Cet article décrit la dernière épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola (FHVE) qui a sévi dans le département de la Cuvette Ouest en République du Congo de janvier à avril 2003. Les enquêtes épidémiologiques ont montré que le premier cas de FHVE, rétrospectivement identifié, était tombé malade le 25 décembre 2002. A partir de cette date jusqu'au 7 mai 2003, un total de 143 cas a été identifié, incluant 128 morts, dans les districts sanitaires de Mbomo et de Kéllé. Treize des cas étaient confirmés au laboratoire et 130 étaient épidémiologiquement liés. Cinquante-trois pour cent des cas étaient de sexe masculin. Les patients étaient âgés de 5 jours à 80 ans. La majorité des cas s'était infectée au cours d'un contact inter-humain, notamment lors de transmission intra-familiale. Les enquêtes épidémiologiques suggéraient l'existence de trois introductions primaires de virus Ebola dans les populations, principalement chez des chasseurs. Pour ces trois cas primaires, le contact avec des primates non-humains (Gorilles) et d'autres mammifères (des antilopes de forêt) soit tués soit trouvés morts, avaient précédé la maladie humaine. Trois personnes des services de santé ont été infectées pendant l'épidémie mais la transmission nosocomiale n'a joué qu'un rôle secondaire. Le 5 juin, le Ministre de la Santé et de la Population du gouvernement de la République du Congo, a solennellement déclaré la fin de l'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola dans le Département de la Cuvette Ouest. Le dernier décès avait été enregistré le 22 avril dans le petit village de Ndjoukou.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov