Fibromatose gingivale [ Publications ]

fibromatose gingivale [ Publications ]

Publications > fibromatose gingivale

  • Introduction. La fibromatose gingivale est une lésion fibreuse proliférative du tissu gingival dont l'étiopathogénie est génétique. Elle peut être isolée ou associée dans le cadre d'un syndrome. Observation. Une jeune fille de 26 ans a consulté au service d'odontologie chirurgicale pour une gêne fonctionnelle due à la présence de deux masses tumorales localisées de part et d'autre du palais. Le diagnostic histologique a conclu à une fibromatose gingivale. La présence chez cette patiente de fibromatose gingivale associée à des troubles squelettiques a fait évoquer le syndrome de Zimmermann Laband. Discussion. La fibromatose gingivale est une affection rare caractérisée par une hypertrophie gingivale lente et progressive. Elle est généralement transmise selon un mode autosomique dominant ou récessif. Le diagnostic repose sur l'examen clinique et anatomo-pathologique. Le traitement est chirurgical, il consiste en l'exérèse de la lésion. Le pronostic est réservé car les récidives sont fréquentes. Le plus souvent, la fibromatose gingivale est isolée. Dans de rares cas, elle peut être associée à d'autres symptômes plaidant en faveur de syndromes comme le syndrome de Zimmermann Laband. Dans ce syndrome, en plus de l'hypertrophie gingivale, il existe des anomalies squelettiques pouvant toucher les doigts, les orteils, le thorax ou les vertèbres. Une splénomégalie et une hyperlaxité ligamentaire peuvent également être retrouvées.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La fibromatose gingivale associée au chérubisme.

  • Introduction : La fibromatose gingivale est une entité fréquemment isolée, mais rarement associée à des maladies ou à des syndromes très rares. Observation : Nous décrivons le cas d'un jeune patient atteint de chérubisme, associé à des troubles de la conscience, et présentant un accroissement gingival très prononcé recouvrant la majeure partie de ses couronnes dentaires. Discussion : L'association fibromatose gingivale et chérubisme est extrêmement rare. Elle peut parfois être complétée par une hypertrichose, un retard mental ou une arthrite rhumatoïde juvénile.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov