Fente palatine [ Publications ]

fente palatine [ Publications ]

Publications > fente palatine

  • Introduction. La fente palatine n'appartient pas à l'ensemble des malformations connues du syndrome de Williams-Beuren. Observation. Cette observation rapporte un cas de division palatine chez une enfant atteinte de ce syndrome. Le diagnostic de syndrome de Williams a été confirmé par une étude génétique. Discussion. L'association d'une fente palatine à un syndrome de Williams peut être fortuite étant donné la fréquence de ces deux affections. Le syndrome de Williams touche 1/7500 à 1/10000 naissances et la division palatine a une prévalence de 1/2000 à 1/ 2500. Il se peut également que la fente palatine soit une entité, rare, mais à part entière du syndrome de Williams. Nous ne pouvons affirmer qu'il existe un lien entre les deux.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Fermeture des communications bucco-nasales antérieures, séquellaires de fente palatine, par lambeau rétro-incisif.

  • Nous rapportons une série de 21 cas présentant une communication bucco-nasale antérieure, séquellaire d'un traitement primaire de fente palatine, traités par un lambeau palatin rétro-incisif pédiculé sur l'artère palatine antérieure. Il s'agit d'une étude rétrospective des résultats observés sur 4 ans. Les résultats sont satisfaisants dans 85 % des cas: disparition ou quasi comblement de la CBN. Nous n'avons observé que deux échecs complets de cette technique simple de réalisation et peu contraignante pour les enfants.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Education précoce de l'enfant opéré d'une fente palatine.

  • Certains enfants opérés d'une fente palatine ne parviennent pas à organiser une parole intelligible, ce qui rend très difficile le rôle éducatif de leurs parents. Ils doivent être repérés dès que possible pour une prise en charge précoce. L'éducation précoce portera sur l'acquisition des praxies buccophonatoires, le fonctionnement vélaire, et aussi sur la stimulation de l'acquisition du langage.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov