Faim [ Publications ]

faim [ Publications ]

Publications > faim

  • Pré requis: L 'insuffisance rénale aigue se voit dans des circonstances variées, elle est potentiellement réversible spontanément ou grâce à un traitement étiologique. Sa survenue suite à une grève de la faim est rare, quelques cas ont été rapportés dans la littérature. Les mécanismes physiopathologiques en cause sont variés et restent incomplètement connus. But: Nous rapportons à ce propos le cas d'un détenu ayant présenté une insuffisance rénale aiguë dans les suites d'une grève de la faim. Observation: Il s'agit d'un jeune homme de 29 ans, sans antécédents particuliers qui a été incarcéré en juillet 2004. En octobre 2004 il entame une grève de la faim d'un mois. Il a été hospitalisé en novembre 2004 dans un tableau de déshydratation globale avec état de choc. A l'examen il avait une pressions artérielle de 60/40 mmHg, un poids de 59 Kg soit un amaigrissement de dix Kg, une diurèse conservée de 800 cc/jour. A la biologie: l'urée était à 100 mmol/l, la creatininémie à 679umol /L, la natrémie à 179 mmol/l, la kaliémie à 5 mmol/l, la glycémie à 5,2mmo/l, l'albuminémie à 35 g/l, la calcémie à 2, 45mmol /1 et des stigmates biologiques de rhabdomyolyse: des CPK 11 fois la normale et des LDH deux fois la normale. Le traitement a consisté en un remplissage vasculaire, à une réalimentation parentérale puis entérale et des entretiens psychiatriques. L'évolution était favorable, amélioration de l'état général avec prise de poids de 7 Kg, normalisation de la fonction rénale sa créatinine a atteint 85μmol/l en trois semaines et baisse du taux des enzymes musculaires au bout d'un mois. Conclusion: La grève de la faim pose encore un probléme du fait de sa fréquence dans les structures pénitencières et de ses désordres organiques qu'elle peut engendrer conduisant parfois à un décés. Une prise en charge psychiatique adéquate doit être instaurée afin d'éviter de telles manifestations.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Sexualité après 55 ans: fin du ou faim de sexe?

  • Un enrichissement de la vie sexuelle des personnes au-delà de 55 ans ressort de la comparaison d'enquêtes d'époques successives sur les attitudes et comportements sexuels. Ainsi, les comportements de masturbation ou de sexualité orale ont clairement connu une diffusion importante au cours des dernières décennies. La proportion des personnes restées sexuellement actives à la soixantaine, à la septantaine et au-delà de 80 ans a nettement augmenté. Des effets de génération marquent les pratiques sexuelles: le répertoire des comportements des personnes plus âgées diffère de celui des plus jeunes. Il est moins axé sur le coït et la sexualité orale. Les femmes et les hommes, au-delà d'évolutions communes vers une sexualité caractérisée par un éventail de pratiques plus ouvert, se différencient sur les plans de l'intérêt pour la sexualité et du bien-être sexuel subjectif. Par ailleurs, l'abandon des relations sexuelles par des personnes âgées ayant été sexuellement actives est souvent le résultat d'un ensemble de réactions en cascade, telles que la survenue d'une dysfonction sexuelle chez un des partenaires, l'anticipation de l'échec, une majoration de l'anxiété, un déficit d'adaptation de la sexualité et enfin des conduites d'évitement.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Facteurs de la faim et de la satiété dans la régulation du plaisir alimentaire.

  • Se nourrir est un comportement instinctif récompensé par une sensation de plaisir pendant l’obtention et l’ingestion d’aliments, correspondant respectivement aux phases de préparation et de consommation au cours d’un comportement motivé. La perception de cet état émotionnel, avec des sensations alternatives de faim et de satiété, entraîne le comportement alimentaire. Étant donné que les altérations de ce comportement, incluant l’hyperphagie ou l’anorexie, peuvent conduire respectivement à l’obésité et à la cachexie, comprendre les mécanismes neurochimiques de la régulation du plaisir de manger peut aider à développer de nouvelles thérapies pour ces maladies. Le système dopaminergique (DA) des projections mésolimbiques joue un rôle clé dans la récompense comportementale en général et est également impliqué dans la régulation du plaisir associé`a la nourriture dans le cerveau, au niveau du noyau

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

L'humanitaire… et après ? - Un entretien avec Jean-christophe Rufin, ancien président de Médecins sans frontières, président d'Action contre la faim, prix Goncourt 2001

  • D'abord cantonnée dans l'urgence puis de plus en plus impliquée dans les perspectives de développement durable, l'action humanitaire est en situation de crise normale après une phase de croissance ininterrompue d'une trentaine d'années. Bien des facteurs contribuent à cette mise en cause finalement salutaire : professionnalisation des structures, intervention plus sensible des institutions officielles dans le financement, politisation des mouvements, désacralisation des acteurs de terrain, pression des idéologies humanitaires au détriment de l'idéal humaniste, émergence de mouvements concurrents type alter mondialisation etc. Il nous a semblé pertinent de recueillir l'avis d'une personnalité reconnue dans le domaine de l'action et de la réflexion pour mieux deviner ce que pourrait être l'humanitaire de demain.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Avoir faim au risque d'en mourir ? Le paradoxe de l'anorexie mentale.

  • L’anorexie mentale est une pathologie complexe qui entraîne régulièrement les cliniciens dans une impasse thérapeutique. L’origine de ce trouble est plurifactorielle. Il survient le plus souvent à l’adolescence et touche principalement les jeunes femmes. Paradoxalement, la sensation de faim est présente, mais elle n’est plus au service d’une fonction nutritive adéquate. Les répercussions somatiques et psychiques peuvent être particulièrement lourdes. Le traitement de l’anorexie mentale reste difficile et nécessite une prise en charge pluridisciplinaire. Une approche éclectique et intégrative, s’écartant de méthodes thérapeutiques rigides et intégrant la pluralité des techniques, semble être particulièrement recommandée pour accroître les chances de succès thérapeutique. Cet article résume les différents modèles théoriques de l’anorexie mentale et ses modalités de prise en charge.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Grève de la faim prolongée compliquée d’une rhabdomyolyse et d’une insuffisance rénale aiguë. À propos d’un cas

  • L’insuffisance rénale aiguë succédant une grève de faim est rarement décrite. Nous en rapportons un nouveau cas secondaire à une hypovolémie et une rhabdomyolyse majeure survenant chez un homme de 47 ans, sans antécédent pathologique, détenu. L’échec de l’expansion volémique avec surcharge pulmonaire conduisait à une épuration extrarénale permettant une évolution favorable.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Manger, la faim de vie.

  • ■ Le repas est un moyen d'expression et de partage, et un vecteur pour élaborer un projet de vie au plus près des personnes en perte d'autonomie ■ En institution, l'alimentation des résidents doit être le fruit d'une réflexion collégiale de la part de tous les soignants ■ Cependant, le repas n'est pas toujours propice ni au plaisir ni à l'appétit face à de nombreux impératifs (techniques, économiques et humains) ■ Sur quels critères et avec quels moyens, les professionnels peuvent-ils donner ou redonner l'envie et le plaisir de manger?.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov