Epuisement professionnel [ Publications ]

epuisement professionnel [ Publications ]

Publications > epuisement professionnel

  • Dans notre pratique clinique, nous sommes de plus en plus confrontés aux souffrances et au malaise des enseignants. Ils se sentent harcelés par l’accumulation des « demandes » et des exigences. Certains d’entre eux ne parviennent plus à s’adapter, ils ne peuvent plus faire face, ce qui fait d’eux des candidats potentiels à l’épuisement professionnel. Nous avons choisi d’étudier le burnout parmi une population d’enseignants tunisiens et de rechercher les éventuels stresseurs professionnels associés à l’épuisement professionnel chez ces enseignants. Nous avons mené une enquête transversale qui a concerné les enseignants exerçant dans les lycées publics du gouvernorat de la Manouba (Tunis). Nous avons eu recours à l’échelle du burnout : le Maslach Burnout Inventory (MBI) et à un autoquestionnaire concernant les stresseurs professionnels. Le taux de participation était égal à 45,4 %. Vingt et un pour cent des enseignants présentaient un épuisement professionnel. Le pourcentage de 66,4 d’entre eux ont déclaré être stressés au travail. Les causes de stress étaient essentiellement représentées par les conditions de travail (80,3 %), la surcharge de travail (75,2 %) et les difficultés administratives (70,4 %). Le burnout était significativement associé à trois types de stresseurs professionnels : les conditions de travail (0,0017), les difficultés administratives (0,005) et les problèmes avec les élèves et les parents d’élèves (0,005). Ainsi le stress professionnel vécu par les enseignants tunisiens peut causer chez certains un épuisement avec une grande souffrance psychologique et entraîner des répercussions néfastes. Il est donc souhaitable d’approfondir et de diversifier les perspectives de recherche dans le domaine de la prévention.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Epuisement professionnel: concept et critique du processus de burnout, intérêt d'une recherche exploratoire en milieu carcéral.

  • Cette étude a pour but de proposer une analyse critique du concept d'épuisement professionnel (en anglais burnout). En France, il apparaît que les recherches empiriques consacrées au concept d'épuisement professionnel sont centrées principalement sur les professionnels de la santé. Toutefois, une double limite subsiste. Dans un premier temps, la faiblesse des publications françaises en cours. Dans un second temps, la justesse des modèles théoriques qui considèrent la perception cognitive du sujet à l'égard de l'organisation. En outre, il ressort de la revue de littérature un déficit important des études effectuées auprès des surveillants de prison. Dès lors, nous soulignons l'intérêt de réaliser une étude exploratoire auprès de ces sujets afin de dégager: les sources d'insatisfaction liées au travail, leurs conséquences biopsychosociales sui generis les contraintes externes liées au travail, les déterminants de la socialisation, ainsi que l'épuisement professionnel.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le point sur le syndrome d’épuisement professionnel des soignants ou burn out, en cancérologie

  • Le syndrome d'épuisement professionnel des soignants, ou burn out, a été décrit par les personnes engagées dans une relation d'aide à autrui. Les soignants en cancérologie - médecins et infirmières - peuvent en être atteints. Le burn out est une réaction à un stress chronique. Sont essentiellement retrouvés chez les soignants en cancérologie l'épuisement émotionnel, la dépersonnalisation et, à un degré moindre, la diminution du sens de l'accomplissement personnel. Le burn out est surtout évalué par des auto-questionnaires. Les cancérologues semblent vulnérables au burn out et, selon des études, à un degré plus élevé que les médecins qui s'occupent du sida ou de soins palliatifs. Les raisons qui y prédisposent sont multiples: insuffisance de temps personnel, sentiment d'échec,... Il s'y ajoute des problèmes d'organisation et de relation dans l'équipe ou l'institution. Les approches préventives et thérapeutiques concernent l'individu (travail sur soi, hygiène de vie), l'équipe (amélioration de la communication) et l'institution (groupe de parole,...).

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Prédicteurs de l'épuisement professionnel des infirmières: une étude dans un hôpital universitaire.

  • Cette étude sur l'épuisement professionnel (burnout) du personnel infirmier dans un hôpital universitaire belge vise à diagnostiquer et à quantifier le phénomène d'épuisement et à identifier les variables prédictives du burnout. Sur la base d'un échantillon de 625 infirmières et soignants, les résultats montrent que le niveau de burnout ressenti est moyen et comparable à celui obtenu dans d'autres catégories professionnelles ou dans d'autres études. Les résultats révèlent également que l'épuisement professionnel est inversement corrélé à l'efficacité perçue des unités et à la satisfaction au travail et est essentiellement expliqué par les facteurs de stress. Enfin, la pression au travail interagit avec le sentiment de contrôle pour déterminer le niveau de burnout. (R.A.).

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Risque d’épuisement professionnel chez les soignants en gériatrie : une approche centrée sur la personne

  • A partir d'une approche centrée sur la personne, la théorie de l'impuissance-désespoir a servi de cadre théorique de référence afin d'analyser la relation entre l'épuisement professionnel et le phénomène de comorbidité anxiété-dépression chez les soignants exerçant en secteur gériatrique. Les effets de possibles facteurs de vulnérabilité favorisant l'épuisement professionnel ont été testés : 150 soignants, de différents types de structures gériatriques réparties sur le territoire français, ont accepté de répondre à l'ensemble du protocole (enquête préliminaire, MBI, CES-D et STAI-Y). L'âge, la profession et le type de structure se sont révélés être des facteurs de vulnérabilité face à l'épuisement professionnel.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Épuisement professionnel chez les médecins généralistes de ville : prévalence et déterminants

  • Une &#233,tude t&#233,l&#233,phonique a &#233,t&#233, r&#233,alis&#233,e en 2007 afin d&#8217,&#233,valuer la pr&#233,valence de l&#8217,&#233,puisement professionnel chez les m&#233,decins g&#233,n&#233,ralistes de ville de Provence-Alpes-C&#244,te d&#8217,Azur et ses d&#233,terminants. L&#8217,&#233,chantillon a &#233,t&#233, tir&#233, au sort et stratifi&#233, (sexe, &#226,ge, taille de la commune d&#8217,exercice). L&#8217,&#233,puisement professionnel a &#233,t&#233, &#233,valu&#233, par la version fran&#231,aise du

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

L'épuisement professionnel des soignants.

  • Fréquent dans la relation d'aide, l'épuisement professionnel a essentiellement été étudié dans les services de réanimation et de soins palliatifs. Après avoir rappelé l'historique de cette notion, les auteurs décrivent les manifestations cliniques, répertorient les causes qui sont à rechercher dans la disproportion entre exigences professionnelles et besoins personnels puis ils passent en revue les réponses apportées par l'institution, les cadres soignants, l'équipe et le patient lui-même.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov